Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 19:11

Jeudi 1er Août 2013

 

Toujours vers l'Est, je roule vers Vukovar, à quelques kilomètres de la frontière Serbe.

Le siège de Vukovar par les armées serbes a été particulièrement dur et violent, détruisant une grande partie de la ville. Sur cette large avenue, autrefois bordée d'immeubles tels que celui-ci, il n'en reste que 3 ou 4, et les immeubles modernes commencent à boucher les trous, ce qui fait un curieux mélange ...DSCF2151

DSCF2150

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF2139

 

 

 

 

 

 

 

Le château d'eau, souvent visé par les Serbes, a résisté et est devenu le symbole de la résistance de la ville. Il restera en l'état.

 

 

 

La vieille ville panse ses plaies peu à peu. En ce moment, ils refont entièrement la chaussée, ce qui lui redonne à nouveau un air de ville sinistrée.

 

Vukovar - Aljmas - Ojivek

 

Quand je quitte Vukovar, je me fais la réflexion qu'ici l'agriculture est plus riche, plus développée : des champs plus grands, plus de bosquets, du matériel moderne et puissant. Il y a sans doute eu des aides pour remettre l'économie en route.

Mais dans les villages, les petits producteurs sont toujours là pour vendre sur le trottoir leurs melons et pastèques. A 2 kunas la grosse pastèque. Soit 26 centimes d'euros. Alors que le melon est vendu en supermarché à 7 kunas le kg. Cherchez l'erreur .... !

 

Sur la route d'Osijek (enfin, pas tout à fait directe), je me suis arrêtée à l'église de Aljmas, au bord de la Drava (le Danube).

Magnifique église moderne de Notre-Dame de la Consolation, qui remplace une église détruite pendant la guerre. C'est la 4ème fois qu'elle est reconstruite, et pour la fête de l'Assomption, le 15 Août, il y a ici un grand pèlerinage, ce qui explique l'autel en plein air sur l'esplanade, et un autre au bord du fleuve, pour les mariniers, je suppose.

Quelle simplicité, et pourtant on y sent une atmosphère de piété.

 

Vukovar - Aljmas - Ojivek1

 

DSCF2188DSCF2185

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà Osijek.

4ème ville de Croatie, elle aura bientôt retrouvé le nombre d'habitants qu'elle avait avant la guerre.

Beaucoup de façades de palais baroques ont été endommagées pendant la guerre et par le manque d'entretien qui a suivi.

C'est ici qu'en août 95 eut lieu la bataille la plus meurtrière entre les Serbes et les Croates. Et même si le Général qui commanda le massacre ou la déportation de 20 000 Serbes fut condamné et enfermé par le Tribunal Pénal International de La Haye le 15 mars 2011, même si la communauté internationale parle d'épuration ethnique, les Croates fêtent ici annuellement la libération de leur pays.

 

Vukovar - Aljmas - Ojivek2

 

C'est ma dernière soirée en Croatie, et j'y ai vu de très belles choses : le Parc de Plitvice, les petits villages de l'intérieur de l'Istrie, les maisons en bois du bord de la Sava et encore quelques autres coins, mais je l'ai moins appréciée que la Slovénie. A part le camping familial, les gens y sont moins accueillants et moins aimables.

Quant à faire la côte sud, il vaut mieux venir au mois de Mai ou juin : moins chaud, moins de monde !

 

 

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Croatie
commenter cet article
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 16:03

Mercredi 31 Juillet

 

Je ne suis pas brusquement arrivée en Alsace.

Les cigognes, c'est la spécialité du village de Cigoc (prononcer Tchigotch, parce qu'il y a un chapeau renversé sur les deux C), qui leur a donné leur nom il y a bien longtemps. Situé à l'entrée (ou la sortie) de la Réserve ornithologique du Parc Naturel de Lonsko Polje, les cigognes y ont élu domicile depuis des lustres, et elles y sont strictement protégées (ainsi d'ailleurs que leurs copines, les aigrettes et les spatules, mais qui sont plus discrètes). Il parait qu'il y a environ 200 cigognes et 150 habitants ...

 

J'y suis donc arrivée hier soir, et ce matin je suis partie faire une balade en vélo à la fraîche pour visiter le village et jusqu'au village voisin. En route, j'ai rencontré un nouveau bac, un peu plus moderne, et fait plein de photos de ces maisons en bois. Rien à voir, dans la construction, avec celles de Norvège !

 

vallée Sava1

 

J'ai vu aussi une ancienne tour d'exercice pour les pompiers. Car avec toutes ce maisons en bois, il y avait un poste de pompiers dans chaque village (encore aujourd'hui, d'ailleurs, mais ils sont plus modernes !).

C'est ce qui m'a fait comprendre le pourquoi de ce petit musée des pompiers, rencontré hier : la tour et la vieille pompe attelée.

 

vallée Sava2

 

 

Et puis j'ai continué ma route le long de la Sava, sur la même rive nord. Je l'ai quittée pour entrer en Slavonie.

La Slavonie, c'est la région la plus à l'Est de la Croatie, comprise entre la Hongrie (au nord), la Serbie (à l'Est), et la Bosnie-Herzégovine (au sud).

C'est aussi la région de Croatie qui a le plus souffert de la guerre avec la Serbie lors de l'explosion de l'ancienne Yougoslavie, entre 1991 et 1998.

 

Mon premier contact avec la guerre a été ce "mémorial du train", à Jasenovac.

Le camp de concentration de Jasenovac, aussi connu sous le nom d'"Auschwitz croate", était un camp de concentration et un camp d'extermination créé par le régime des Oustachis dans l'Etat indépendant de Croatie pendant la deuxième guerre mondiale. Vous imaginez le reste ...


 

DSCF2077DSCF2090

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'en ai vu pas mal de traces, encore, aux environs de Novska : des maisons criblées d'impacts de balles, encore quelques maisons aux façades défoncées, et même une église.

Mais surtout, de très nombreuses maisons reconstruites en briques creuses et béton sur d'anciens soubassements (les anciennes maisons étaient en briques pleines). J'ai aussi vu une église dans cet appareil.

 

C'est très curieux comment sont construits les villages dans cette région : non pas groupés autour d'un clocher, comme ailleurs, mais alignés le long de la route. Pas de rues perpendiculaires. Et les villages se succèdent sans interruption. Si bien qu'on est en agglomération sur une cinquantaine de kilomètres, et qu'il faut y rouler à 50 km/h tout du long ! C'est un peu lassant ...

 

La Slavonie, c'est aussi la plaine la plus fertile de Croatie.

Ici, ce ne sont pas encore de grandes parcelles. Il y a des bosquets, d'après ce qu'on peu voir entre les maisons ...

Ici encore, le matériel agricole date un peu ...

 

Slavonnie.JPG

 

Et je suis arrivée ainsi à Dakovo.

J'ai voulu visiter la cathédrale, mais 19 h, c'est l'heure de la messe ... et du prochain arrêt.

 

Dakovo

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Croatie
commenter cet article
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 15:11

Mardi 30 Juillet

 

Je suis repartie vers le nord.

Vers Zagreb, la capitale.

 

Le problème de Zagreb, ce n'est pas la circulation, c'est encore et toujours le parking.

Ce n'est pas qu'il n'y a pas de places : il y en a, et même à l'ombre, proches du centre.

Le problème c'est l'HORODATEUR  !

C'est un grand avaleur de pièces : 16 kunas pour 2 heures, et on n'a pas droit à plus !

C'est aussi la mauvaise volonté des commerçants : aucun ne veut faire de monnaie. J'ai acheté des chewing-gum pour avoir de la monnaie, il m'a rendu un BILLET de 5 kunas alors qu'il existe des PIECES de 5 kunas !

J'ai fini par acheter 2 tomates dans une épicerie éloignée pour avoir juste mon compte.

 

Et en plus, en 2 heures, pas question de visiter les 2 musées qui me tentaient : celui du folklore et celui de l'Art Naïf.

Zagreb est une ville à l'architecture austro-hongroise. C'est sévère, rectiligne. L'oeil cherche des courbes où s'accrocher, il n'en trouve pas.

Personnellement, je n'ai pas beaucoup aimé.

Bien sûr, dans la Ville Haute, l'église St Marc, avec ses blasons, c'est très spectaculaire. Mais ce n'est pas très animé.

 

Zagreb

 

 

L'autre colline, le Kaptol avec la cathédrale est plus sympa. Il y a le marché, des cafés ... et c'est moins bien ordonné.

 

Zagreb1

 

De l'Art Naïf, dont le Musée a une réputation internationale, je n'ai vu que cette galerie, dont l'intérieur ne m'a pas séduite. Rien à voir avec ça.

 

DSCF1949

 

Deux mots-clés en Croatie :

 

Cravate : Hravt. C'est un des rares mots que le français doit au croate.

En 1635, des mercenaires croates sont venus en France pour soutenir la monarchie. Leur uniforme comprenait une cravate colorée qui fut remarquée. Les Français adoptèrent ce morceau de tissu en l'appelant d'abord "à la croate" qui donna plus tard le mot cravate.

 

DSCF1946

 

Hrvatska : ça veut dire Croatie en croate. Ce qui donne HR sur les plaques minéralogiques (à ne pas confondre avec le H de Hongrie).

Dans Zagreb, tous les édifices publics sont parés des deux drapeaux : Croatie et Europe.

Et l'heure est encore à l'adhésion à l'Europe : témoignage sur les abri-bus :

 

Zagreb2

 

Je suis donc revenue à la voiture, avec quelques minutes d'avance. Bien inspirée !

J'avais jusqu'à 15 h 47.

A 15 h 48, j'avais la carte étalée sur le volant pour programmer mon GPS. Le préposé aux PV m'a fait sursauter en frappant au pare-brise et en me montrant le ticket d'un air sévère : c'est l'heure !

 

C'est donc en mettant une mauvaise note à Zagreb que j'ai repris la route vers le Sud-est. Une petite route qui longe la Sava.

C'est une région de petite agriculture. Le niveau de vie ne semble pas y être très élevé. Peu de maisons neuves. A plusieurs reprises, j'ai vu un aïeul ou un enfant qui gardait une seule vache le long d'un talus.

Dans un autre village, c'était le retour du troupeau gardé sans doute en commun. Les vaches bifurquaient d'elles-mêmes vers leur étable : 2 ici, 4 là ...

Avec le matériel agricole  ancien, je me suis crue revenue presque 50 ans en arrière, au Chazelet (petit village des Hautes Alpes où j'ai passé d'excellentes vacances).

Région sans doute longtemps défavorisée : sur une cinquantaine de km, un seul pont, récent (il n'est pas sur ma carte) pour traverser la Sava. Plus un bac antique ...mais de belles maisons de bois, sculptées et quelquefois peintes.

 

vallée Sava

 

DSCF1988

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Croatie
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 19:19

Lundi 29 Juillet

 

Repos.

Juste une balade en vélo à la fraîche (38 km, quand même) et puis farniente, internet, étude des guides, sieste... ça fait du bien, de temps en temps !

 

Mais pendant ma balade en vélo, j'ai fait deux rencontres : d'abord un chevreuil (heureusement que Charly était attaché dans son panier, car il essayait de sauter pour me faire le "coup du renne" ! voir Sur la piste de l'Ours ) et puis un renardeau.

Il était à une quinzaine de mètres quand j'ai stoppé. J'ai essayé de le prendre au zoom, mais ce n'est pas net.

 

balade en vélo

 

Voilà.

Demain matin je repars, bon pied bon oeil.

Evènement : ce soir le ciel s'est couvert. Par moment il tombe trois gouttes de pluie ... mais je suis tout de même dehors avec l'ordinateur. J'espère que ça va se rafraîchir un peu ...

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Croatie
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 18:23

Dimanche 28 Juillet

 

Debout à 6 heures, départ à 7 h.

 

Une bonne surprise : hier soir, tard, il est arrivé un couple de Français, et nous partons ensemble vers le Parc National.

Comme on a bien sympathisé dans la voiture, nous décidons de faire la visite ensemble. Eux comme moi sont ravis de trouver à qui parler en français.

 

Un petit avant goût avant le diaporama ?

 

DSCF1869.JPG

 

Mais qu'a donc de spécial ce Parc des Lacs de Plitvice pour attirer tant de monde ?

 

Il s'agit de 16 lacs en gradins se déversant les uns dans les autres par toutes sortes de cascades.On traverse l'eau sur des chemins en rondins sur pilotis, au coeur de la nature.

Les cascades sont en constante évolution de par la sédimentation des micro-organismes (là, je zappe l'explication scientifique).

La différence d'altitude entre le lac le plus élevé et le départ est de 102 m.

Sur le parcours H, que nous avons fait, on monte en bus électrique jusqu'au point le plus haut et on redescend en longeant les lacs et les cascades jusqu'au plus grand lac. Là nous en faisons la traversée sur un bateau (électrique aussi) et nous continuons à descendre jusqu'à la grande cascade.

Pour remonter jusqu'au départ, on peut le faire au soleil, mais nous choisissons de remonter en traversant la grotte naturelle dans laquelle sont construits des escaliers. Quelques minutes de fraîcheur ne sont pas à dédaigner.

 

Heureusement que nous étions partis tôt : c'est à la descente du bateau que nous avons rencontré le rush des Japonais et autres touristes en masse. Il est vrai qu'il est 13 h 30 quand nous téléphonons à notre hôte, après avoir avalé un petit pique-nique rapide.

 

Admirez ces eaux d'un turquoise comme on n'en voit même pas aux Seychelles !

 

 

Charly est passionné par les truites.
Si seulement il pouvait en attraper une sans se mouiller les pattes ... !
DSCF1867.JPG

 

Le reste de la journée s'est passé en bavardages avec Laurie et Raphaël, grands voyageurs , eux aussi partis pour 4 mois.

 

Vous voyez, je ne suis pas complètement sauvage ...

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Croatie
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 13:30

Samedi 27 Juillet

 

Aller dans les montagnes, c'est plus vite dit que fait !

Il m'a fallu presque la journée de voyage, car je m'arrête souvent : à l'ombre pour faire une pause, ou pour refroidir le moteur (il y avait une sacrée barrière montagneuse à franchir !), ou pour reprogrammer le GPS ...

 

Parc-de-Plitvice.JPG

 

J'en ai profité pour faire cette collection de petites chapelles, qui n'ont rien à voir avec leurs voisines de Slovénie :

 

Motovun---Hum.JPG

 

 

Et j'y rajoute ces trois-là après coup, car je ne les ai rencontrées que plus tard.

 

Sans-titre-3.jpg

 

Arrivée près du Parc National des Lacs de Plitvice, je me suis installée dans un petit camping, genre camping à la ferme, où les gens sont très sympas. La Dame parle anglais aussi mal que moi, et le Monsieur uniquement le croate.

Mais outre que ce n'est pas cher (10 € la nuit tout compris) on se sent un peu comme en famille.

Déjà je compte y rester 2 nuits.

Demain matin à 7 heures (avant l'arrivée des bus des tour-opérator) le Monsieur nous emmènera au parc, de sorte que j'économiserai en plus le parking. Et il me laisse son n° de téléphone pour l'appeler quand la visite sera finie. (de 4 à 6 heures)

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Croatie
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 13:02

Vendredi 26 Juillet

 

Comme chaque matin et chaque soir, le ciel est d'un bleu lisse, sans un nuage.

Les guides touristiques pour ce pays parlent d'une agréable chaleur de 24° en moyenne au mois de Juillet. Mais depuis une semaine, c'est de 35° qu'il s'agit.

Charly et moi le supportons mal.

S'arrêter est un problème. Si je veux visiter quelque chose pour lequel je dois laisser Charly en voiture, il faut la garer à l'ombre. Donc encore plus loin que les rares places de parking déjà éloignées. Et même alors, il fait 33° dans la voiture quand je reviens (près du plafond. Par terre, Charly doit avoir un peu moins chaud)

 

Au passage, découverte du petit village de Boljun, encore méconnu des touristes (il est vrai que la route que j'ai prise ... hum, hum !)

 

Sans titre 1

 

Aujourd'hui, j'ai quand même visité, à Porec, la Basilique Euphrasius, inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO pour les mosaïques byzantines qu'elle renferme.

Construite au 4ème siècle, rasée au 6ème puis reconstruite par l'évêque Euphrasius, ses mosaïques d'origine étaient restées en terre et ont été mises au jour.

 

Porec - Rovinj

 

Dans la ville, on reconnaît le style vénitien sur certaines maison, datant de l'époque où l'Istrie était sous la domination de Venise :

 

DSCF1742DSCF1703

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai encore tenté la visite de Rovinj, avec Charly cette fois.

 

Porec - Rovinj1

 

Le dernier malheur de Charly

 

En passant devant un magasin, il s'est fait attaquer par un chat, qui s'est accroché à sa tête et ne le lâchait pas.

J'avais peur pour ses yeux. Il a fallu que je lui donne un grand coup de pied (au chat : méa culpa) seul moyen pour le faire lâcher.

Charly n'a finalement eu qu'une petite blessure à la joue, mais ça ne va pas arranger sa peur des chats ...

 

Grande décision

 

Je l'ai prise ce soir : demain matin, nous quittons la côte pour aller vers l'Est et les montagnes où on devrait avoir environ 3° de moins (d'après le guide. Hum ...)

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Croatie
commenter cet article
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 17:39

Jeudi 25 Juillet

 

J'ai donc abandonné Piran, et passé la frontière de Croatie.

Car bien que la Croatie soit maintenant en Europe, on contrôle quand même la carte d'identité des 2 côtés.

 

Me voici en Istrie, cette grande péninsule triangulaire à l'ouest du pays.

Je comptais faire d'abord la côte, puis l'intérieur après.

 

DSCF1629DSCF1630

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais la chaleur (toujours) devient vite insupportable dans la circulation, et on ne trouve pas à se garer à l'ombre. Même les parkings des supermarchés sont saturés (ce sont les seuls gratuits).

 

J'ai donc quitté la côte pour aller visiter quelques villages caractéristiques de l'intérieur : Motovun et Hum

 

Deux villages pittoresques dans la région de la truffe blanche, richesse de l'Istrie. Voici Motovun :

 

Istrie

 

et voici Hum :

 

DSCF1679

DSCF1682

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici, on a fêté l'entrée dans l'Europe :

 

DSCF1666

 

 

 

DSCF1685

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Croatie
commenter cet article

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche