Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 15:11

Mardi 30 Juillet

 

Je suis repartie vers le nord.

Vers Zagreb, la capitale.

 

Le problème de Zagreb, ce n'est pas la circulation, c'est encore et toujours le parking.

Ce n'est pas qu'il n'y a pas de places : il y en a, et même à l'ombre, proches du centre.

Le problème c'est l'HORODATEUR  !

C'est un grand avaleur de pièces : 16 kunas pour 2 heures, et on n'a pas droit à plus !

C'est aussi la mauvaise volonté des commerçants : aucun ne veut faire de monnaie. J'ai acheté des chewing-gum pour avoir de la monnaie, il m'a rendu un BILLET de 5 kunas alors qu'il existe des PIECES de 5 kunas !

J'ai fini par acheter 2 tomates dans une épicerie éloignée pour avoir juste mon compte.

 

Et en plus, en 2 heures, pas question de visiter les 2 musées qui me tentaient : celui du folklore et celui de l'Art Naïf.

Zagreb est une ville à l'architecture austro-hongroise. C'est sévère, rectiligne. L'il cherche des courbes où s'accrocher, il n'en trouve pas.

Personnellement, je n'ai pas beaucoup aimé.

Bien sûr, dans la Ville Haute, l'église St Marc, avec ses blasons, c'est très spectaculaire. Mais ce n'est pas très animé.

La Capitale, enfin !

L'autre colline, le Kaptol avec la cathédrale est plus sympa. Il y a le marché, des cafés ... et c'est moins bien ordonné.

La Capitale, enfin !

De l'Art Naïf, dont le Musée a une réputation internationale, je n'ai vu que cette galerie, dont l'intérieur ne m'a pas séduite. Rien à voir avec ça.

La Capitale, enfin !

Deux mots-clés en Croatie :

 

Cravate : Hravt. C'est un des rares mots que le français doit au croate.

En 1635, des mercenaires croates sont venus en France pour soutenir la monarchie. Leur uniforme comprenait une cravate colorée qui fut remarquée. Les Français adoptèrent ce morceau de tissu en l'appelant d'abord "à la croate" qui donna plus tard le mot cravate.

La Capitale, enfin !

Hrvatska : ça veut dire Croatie en croate. Ce qui donne HR sur les plaques minéralogiques (à ne pas confondre avec le H de Hongrie).

Dans Zagreb, tous les édifices publics sont parés des deux drapeaux : Croatie et Europe.

Et l'heure est encore à l'adhésion à l'Europe : témoignage sur les abri-bus :

La Capitale, enfin !

Je suis donc revenue à la voiture, avec quelques minutes d'avance. Bien inspirée !

J'avais jusqu'à 15 h 47.

A 15 h 48, j'avais la carte étalée sur le volant pour programmer mon GPS. Le préposé aux PV m'a fait sursauter en frappant au pare-brise et en me montrant le ticket d'un air sévère : c'est l'heure !

 

C'est donc en mettant une mauvaise note à Zagreb que j'ai repris la route vers le Sud-est. Une petite route qui longe la Sava.

C'est une région de petite agriculture. Le niveau de vie ne semble pas y être très élevé. Peu de maisons neuves. A plusieurs reprises, j'ai vu un aïeul ou un enfant qui gardait une seule vache le long d'un talus.

Dans un autre village, c'était le retour du troupeau gardé sans doute en commun. Les vaches bifurquaient d'elles-mêmes vers leur étable : 2 ici, 4 là ...

Avec le matériel agricole  ancien, je me suis crue revenue presque 50 ans en arrière, au Chazelet (petit village des Hautes Alpes où j'ai passé d'excellentes vacances).

Région sans doute longtemps défavorisée : sur une cinquantaine de km, un seul pont, récent (il n'est pas sur ma carte) pour traverser la Sava. Plus un bac antique ...mais de belles maisons de bois anciennes, sculptées et quelquefois peintes.

La Capitale, enfin !
La Capitale, enfin !
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> As-tu ramené une jolie cravate en souvenir ?<br /> <br /> <br /> Une mini cravate pour le beau Charly les soirs de fête !<br />
Répondre

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche