Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 18:01

Mercredi 10 août 2016

Nous traçons notre itinéraire vers le sud entre le Lac Vanern, à l'ouest, et le Lac Vattern, à l'est.

Sur la rive Est du Lac Vanern.

Nous commençons par côtoyer celui-ci, que nous connaissons déjà puisque nous sommes passés sur sa rive ouest, à l'aller, à Karlstad. Mais si l'autre rive était presque couverte de forêts, celle-ci présente d'assez grandes plaines céréalières. Le blé est tout juste mûr, et n'attend qu'un peu de soleil pour être moissonné.

Après les résineux et les bouleaux à l'infini, nous retrouvons ici d'autres d'autres essences d'arbres, plus communes à nos climats modérés : des chênes, des frènes, des marronniers, des pommiers et poiriers. Et même des merisiers dont on peut manger les petits fruits, qui sont mûrs en ce moment.

Entre les 2 lacs

Premier arrêt à la charmante église romane de Forshem.

Entre les 2 lacs
Entre les 2 lacs

Ensuite, en route pour la péninsule qui précède l'île de Kållandsö, et qui lui est reliée par un petit pont.

Au bout de Kållandsö, Läckö Slott dresse ses murs blanchis, ses tours et ses tourelles, au-dessus des eaux du Vanern. On songe un instant à un château de contes de fées.

Entre les 2 lacs

Le premier château épiscopal du 12ème siècle fut détruit par un incendie. Celui-ci, construit au 15ème, fut peu à peu agrandi et modifié, mais ce n'est qu'au 17ème que Magnus Gabriel de la Gardie transforma sa nouvelle résidence en ce palais baroque. Il n'épargna pas ses efforts pour embellir les appartements. Particulièrement les plafonds peints, dans les salons ou même dans les escaliers ...

Entre les 2 lacs

On y trouve des collections d'objets précieux ...

Entre les 2 lacs

On visite les pièces d'apparat, dont King's Hall, la chapelle du 17ème, et divers salons et chambres ...

Entre les 2 lacs

Les pièces à l'usage des domestiques ne sont pas négligées et sont mises en situation ... y compris la prison !

Entre les 2 lacs

Même si je n'aime pas les armes à feu, j'ai vraiment admiré cette magnifique collection de pistolets, minutieusement ouvragés. Il y en a au moins ... une cinquantaine !

Entre les 2 lacs

Parmi les nombreuses pièces d'artistes contemporains qui sont exposées, j'ai particulièrement aimé ce tapis :

Entre les 2 lacs

Jeudi 11 août 2016

Après la nuit sur le parking du château, une petite balade en vélo sur l'île de Kållandsö nous dégourdi les jambes.

Entre les 2 lacs

Puis retour sur la péninsule où nous suivons, en voiture cette fois, une route historique jalonnée d'églises médiévales. Malheureusement, pas de documents, ou alors en Suédois. Il semble quand même qu'elles soient des 11ème et 12ème siècles.

Entre les 2 lacs
Entre les 2 lacs

Une seule pouvait se visiter, celle de Söne

Entre les 2 lacs

Vendredi 12 août 2016

Avant de quitter la Suède, voici deux curiosités locales.

1. Le service du courrier est assuré par des véhicules ayant le volant à droite.

Pourquoi ? Pour mettre le courrier dans les boites à lettres, toutes placées à bonne hauteur en bord de route, sans avoir à descendre et contourner le véhicule. Le facteur gagne ainsi beaucoup de temps et peut faire de plus longues tournées ...

Entre les 2 lacs
2. La signalisation routière est ici de la couleur du drapeau. La preuve :
Entre les 2 lacs
Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 10:03

Lundi 18 Août 2016

La Dalécarlie représente tout ce qui est suédois par excellence : les costumes de couleurs vives, la danse et la musique pleines d'entrain, avec pour toile de fond un magnifique paysage champêtre.

En Dalécarlie

De tous les lacs qui parsèment les paysages de Dalécarlie, le Lac Siljan est le plus grand (280 km2) et le plus profond (124 m). Il fait partie du fameux "cercle de Siljan", formé il y a 360 millions d'années par la chute d'une météorite. L'énorme cratère ainsi créé a plus de 75 km de diamètre. Mais le lac n'est pas dans ce trou. Car, au cours d'une poussée géologique, le milieu s'est soulevé et est devenu un vaste plateau central circulaire, et des lacs se sont créés autour : Siljan, Orsajön, Skattungen et Oresjön.

En Dalécarlie

C'est dans ce contexte que nous sommes allés en pleine forêt voir, à Boda, ce paysage à la géologie compliquée sur un circuit aménagé et pittoresque, avec deux cascades de 35 m : Styggforsen (un peu maigres en ce moment, mais à la fonte des neiges, ça doit donner !)

En Dalécarlie

Nous avons aussi joué les touristes (une fois n'est pas coutume) à Nusnäs. C'est dans ce petit village que le célèbre souvenir suédois, le cheval de Dalécarlie, est fabriqué. Peint de couleurs vives, il est devenu une sorte de symbole national.

L'invention de cette figurine remonte au 18ème siècle, et aurait été inventée par des bûcherons. Ils s'amusaient à sculpter des jouets dans du bois pour leurs enfants, et pour occuper les longues soirées d'hiver. Des chevaux, le plus souvent, car cet animal avait une grande importance dans la vie de l'époque : pour le travail à la ferme ou en forêt, comme animal de bât ou de selle, il était un bien précieux.

Une autre théorie attribue son invention à des soldats : au cours de l'hiver 1716, de nombreux soldats logèrent chez l'habitant dans cette région. Un soldat s'amusa à sculpter un cheval et à le colorer en rouge, puis à l'offrir à l'enfant de la famille qui le logeait. Il eut en remerciement un bol de soupe. Le soldat sculpta un autre cheval et eut en échange un autre bol de soupe. La nouvelle se répandit rapidement parmi les soldats qui se mirent à sculpter des chevaux en bois en échange de nourriture.

Au fil du temps, la figurine s'est affinée. La couleur rouge semble provenir des mines de cuivres présentes à Falun, en Dalécarlie. Les décorations sont traditionnelles et peintes à la main dans les 2 ateliers du village. Et même s'il en existe aujourd'hui de toutes les couleurs, le cheval rouge est le plus traditionnel.

Et après la visite des ateliers, le passage à la boutique était très tentant ... et nous nous sommes laissés tenter.

En Dalécarlie

Encore quelques photos de Dalécarlie :

En Dalécarlie

Mardi 9 août 2016

En Dalécarlie, la Saint Jean est une fête importante. C'est aussi l'occasion de revêtir les beaux costumes colorés du folklore dalécarlien, et de s'étourdir avec la musique et les danses pratiquées toute l'année dans des écoles traditionnelles. Il existe aussi un festival des mâts de St Jean. Chaque petit village ou quartier a le sien.

Bien sûr, ceux que nous avons vus sont fanés, car ils restent debout toute l'année. Mais ils témoignent d'une tradition toujours vivante.

En Dalécarlie

Autrefois, les animaux transhumaient vers les fermes d'été, appartenant généralement à plusieurs familles. Ce système de fermage atteignit son apogée dans les années 1870-1880, puis déclina lentement. Mais elles sont toujours là. Entretenues. Certaines sont habitées. D'autres sont transformées en auberge ou en petits musées de plein air, qu'on nomme des Gammelgård.

En Dalécarlie

Dans l'un d'entre eux, j'ai pu voir (et photographier) quelques meubles et murs peints dans la tradition dalécarlienne.

En Dalécarlie

Non loin, l'église de Rättvik conserve autour d'elle les 87 écuries paroissiales, serrées les unes contre les autres, qui rappellent l'époque où les gens allaient à l'église à cheval. Mais si on les appelle "écuries", je pense plutôt qu'il s'agissait de remises, du type des villages paroissiaux de la Laponie suédoise.

En Dalécarlie

A quoi ressemble l'intérieur d'une église dalécarlienne ?

Voici celle de Rättvik : reconstruite au 17ème, elle a gardé sa croix triomphale du 14ème mais le retable sent déjà le baroque, et les peintures, typiques de la région, sont du 18ème

En Dalécarlie

Et j'ai contemplé avec plaisir ces tapisseries des années 1970 :

En Dalécarlie
Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 09:04

Samedi 6 août 2016

La Route Bleue

Aujourd'hui nous croisons la Route Bleue, qui rejoint en Norvège Mo i Rana. Nous la croisons à Lycksele.

Connue familièrement sous le nom de "Lappstockholm", cette bourgade est la porte d'accès (en venant du sud) à la Laponie suédoise et à la culture same. Pour nous, elle en est la porte de sortie.

Qu'a-t-elle de particulier, cette ville ?

Elle a, à Gammplatsen, un immense musée de plein air, situé sur une presqu'île agréablement boisée. On y trouve aussi différents musées, plus ou moins grands :

Par exemple, un petit musée de la chasse :

En Laponie suédoise (2)

Il y a aussi le musée du textile, une ancienne station-service :

En Laponie suédoise (2)

Et différentes maisons : bureau de poste, épicerie, boulangerie, cordonnerie, avec tous les outils et comme c'était autrefois.

Il y a aussi un jeu de quilles, ancêtre du bowling, et qui sert toujours :

En Laponie suédoise (2)

Mais ce qui nous a le plus intéressés (et qui est le plus développé), c'est le musée de la sylviculture.

Dans la partie qui correspond à l'époque de la coupe manuelle, il illustre les rudes efforts physiques qu'implique le bûcheronnage et le débitage en rondins, le transport avec des chevaux ou le flottage des grumes. Tout cela en plein hiver, dans la neige.

Les bûcherons étaient des fermiers modestes. Ils partaient l'hiver, durant plusieurs mois, et vivaient dans de rustiques cabanes de rondins tandis que leurs femme et enfants assuraient l'entretien de la ferme.

En Laponie suédoise (2)

Dans la partie qui retrace la mécanisation, sont exposées les premières tronçonneuses (1948) et tous les gros engins (je n'y connais rien mais j'ai été impressionnée) jusqu'aux énormes abatteuses/élagueuses de nos jours (la plus récente est de 2015). Un film documentaire qui les montre en travail m'a permis de comprendre comment ça marche. J'en ai un peu cherché sur You Tube pour vous montrer. Ils ne sont pas si bien faits, mais ça donne quand même une idée si vous cliquez sur la ligne blanche :

En Laponie suédoise (2)

Le film expliquait aussi la régénération de la forêt : dessouchage et préparation de la terre, semis ou repiquage de plants, éclaircissements au fur et à mesure de la croissance ... et nous regardons maintenant les immenses coupes de bois ou les nouveaux peuplements que nous croisons au fil de notre route, avec un autre œil.

Et en prime, voici encore quelques beaux exemplaires de l'artisanat sami :

En Laponie suédoise (2)

Dimanche 7 août 2016

La Route de l'Indal

La vallée de l'Indal est célèbre pour ses magnifiques paysages vallonnés. Nous l'avons croisée à un endroit qui s'appelle Dödafallet, les "Chutes Mortes", près de Hammarstrand.

En voici l'histoire (vraie) :

Le lac Ragunda s'épanchait en un fleuve situé en-dessous par de magnifiques chutes. L'eau cascadait de rochers en rochers gigantesques. Or un marchand de bois de Sundvall avait fait creuser un canal pour faire contourner les chutes à son bois de flottage. Les travaux n'étaient pas terminés quand le printemps de 1796 s'avéra très pluvieux. Et dans la nuit du 6 au 7 juin 1796, le lac déborda, mais au lieu de suivre son trop plein habituel, il s'engouffra dans le lit du canal, détruisant tout sur son passage.

Mille millions de m3 d'eau y passèrent ainsi, vidant le lac. En 4 heures, le lac Ragunda étaient à sec. Et l'eau n'a jamais retrouvé ses chutes, car le lac a disparu !

Un cheminement de planches permet maintenant de se promener dans ces cascades mortes et d'imaginer qu'il y a 2 siècles et demi ces roches étaient couvertes d'eaux bouillonnantes. On peut maintenant y admirer de belles marmites de géants.

En Laponie suédoise (2)

Et nous repartons vers le sud, avec du soleil !

Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 15:54

Mercredi 3 août 2016

Revoilà le soleil !

On l'a retrouvé juste avant la frontière Finlande/Suède, que nous avons franchie en même temps que le fleuve Torne, qui se jette, 70 km plus loin, dans le Golfe de Botnie.

En Laponie suédoise (1)

Pendant plus de 100 ans, la Torne fut l'un des principaux axes de flottage du bois. C'est par le traité de 1809, cédant la Finlande à la Russie, que la Vallée de la Torne, de langue suédoise, fut divisée en deux par son nouveau rôle de frontière. La rive gauche, à l'Est, appartenant désormais à la Russie (et maintenant à la Finlande indépendante).

Côté suédois du pont, la petite ville de Övertorneå possède une jolie église polygonale du 18ème siècle, fort bien conservée ... mais qui n'est ouverte que de 9 à 12 heures ! Trop tard pour nous ... Par contre, le clocher décalé nous a laissé admirer ses 4 tympans peints :

En Laponie suédoise (1)

A 10 km de là vers le sud, nous sommes montés à Luppioberget : étrange colline aux rochers plats et lisses, ou verticaux et comme coupés à angles droits. Et paysage à 360° sur la Torne, les lacs et les forêts sans fin ...

En Laponie suédoise (1)

Jeudi 4 août 2016

C'est une paisible journée de route ensoleillée et de balade, entre les sapins et les lacs à l'infini.

Nous avons rencontré plusieurs saunas remorquables. Serait-ce que les Suédois l'emmène en vacances ?

En Laponie suédoise (1)

Vendredi 5 août 2016

Selon la latitude, plusieurs itinéraires partent du Golfe de Botnie pour rejoindre, vers l'ouest, la côte de Norvège.

Comme nous descendons du nord au sud, nous croiserons successivement plusieurs de ces Routes.

La Route de l'Argent

Nous avons rejoint à Arvidsjaur cette route qui s'étend des bords du Golfe de Botnie à Bodø, en Norvège. Au 17ème siècle, le minerai d'argent extrait dans les montagnes aux environs de Nasafjäll (près de la Norvège) était transporté sur des traîneaux tirés par des rennes jusqu'à la côte, puis acheminé par bateaux. L'exploitation minière cessa en 1810, et la route ne fut goudronnée qu'en 1972.

Situé à un carrefour, Arvidsjaur devient très tôt un centre commercial et un lieu de rencontre sur la Route de l'Argent conduisant à la mine (je rappelle que les Sames sont d'excellents artisans pour tout ce qui concerne les bijoux ou les objets en argent).

De cette époque, il reste Lappstan, le plus ancien et le mieux conservé des "villages paroissiaux" sames du 17ème siècle

En Laponie suédoise (1)

Ces "maisons" carrées sur pilotis sont, en fait, les remises, ou greniers, dans lesquelles les familles rangeaient leurs affaires ou marchandises à échanger. Ce sont les petites constructions pyramidales, rappelant les tentes coniques des Sames, qui sont les habitations.

C'est lorsque la Réforme stipula que les paroissiens devaient aller à l'église certains dimanches que se développèrent les villages paroissiaux autour des églises (le luthéranisme était alors religion d'état). Comme beaucoup de paroissiens habitaient loin, ils ne pouvaient pas faire en un jour l'aller et le retour. Ils dormaient donc sur place, et c'était aussi l'occasion de faire du commerce et du troc.

L'obligation de se rendre aux offices fut supprimée en 1850, mais l'habitude de se rassembler dans les villages paroissiaux se poursuivit pendant plusieurs décennies. A partir de 1920, l'amélioration des routes et des moyens de transport ne nécessita plus de passer la nuit au village paroissial, mais les maisons appartiennent toujours à des particuliers, et le village paroissial s'anime encore en été, notamment lors des fêtes de la St Jean ou de Stortämning, le dernier long week end d'août.

En Laponie suédoise (1)

Continuant sur la Route de l'Argent, voici Arjeplog, et son Musée de l'Argent.

Eimar Wallquist, un médecin nommé par Stockholm, vint pour la 1ère fois ici en 1922. Il sillonna la commune en traîneau, à skis, à cheval (la commune fait 180 km de diamètre !) et fut surnommé par les habitants, auxquels il était très dévoué : "le docteur lapon".

Outre ses activités médicales, il entreprit de collectionner aussi bien de simples objets de la vie quotidienne que des objets en argent très raffinés. Il fonda le musée en 1965, dans l'ancienne école same, et le vit grandir jusqu'à sa mort, en 1985.

En Laponie suédoise (1)

Les objets en argent les plus anciens sont norvégiens et datent du 15ème siècle. En plus d'une belle vaisselle très ouvragée, les Sames avaient pour habitude d'exposer leur richesse sur leur ceinture ou leur vêtement. Au col, par exemple.

En Laponie suédoise (1)
Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 10:02

Jeudi 23 juin 2016

Ce matin, beau temps malgré quelques nuages. Nous sortons le kayak gonflable.

Et nous entreprenons le tour de ce petit lac dont aucune carte ne nous donne le nom.

Pour ma première leçon sur ce genre d'esquif, je ne suis pas très dégourdie, et la coordination est difficile. Mais nous finissons par arriver à la maison de nos suédois d'hier soir. Il nous fait tout visiter, du sauna à l'atelier et à la maison.

En kayak, sur le lac

Et il nous indique un autre bras du lac où habitent des castors. Nous y sommes allés avons vu leur "terrier", mais aucun animal n'a fait voir le bout de sa queue.

Dans ce lieu idyllique, nos avons pris notre temps avant de repartir, emportant dans nos soutes 100 litres d'eau du lac, garantie non traitée et buvable : les suédois ne boivent que ça.

Et enfin, départ pour Karlstad, au bord du Lac Vänern, pour d'autres aventures ...

En kayak, sur le lac
Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 09:33

Mercredi 22 juin 2016

Avec Colette, en mai 2012, nous nous étions arrêtées à Litsleby pour voir le grand dieu de la lance (2,25 m de haut). L'image humaine la plus grande de Scandinavie.

Cette fois-ci, j'ai voulu voir le musée de Vitlycke, près de Tanum, où est reproduite une ferme de l'âge du bronze. On peut y voit comment les gens vivaient ici il y a 3000 ans.

Retour à l'âge du Bronze

Hier soir, en arrivant, c'était le 21 juin, la fête du solstice d'été : musique et danses autour d'un arbre figurant, j'imagine, l'abondance de l'été.

Retour à l'âge du Bronze

Quant à la "dalle de Vitlycke", important pétroglyphe classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESO, avec tous ceux de la région, il est à 300 m du musée. On peut y voir beaucoup d'images : des navires, des gens, des animaux et des cupules. Et une image humaine avec un chariot qui pourrait représenter un précurseur au dieu nordique Thor.

Et la fameuse image du mariage sacré.

Retour à l'âge du Bronze

Et nous avons fait route vers le Värmland, la région au nord du lac Vänern.
C'est le plus grand lac d'Europe occidentale. Cette mer intérieure comprend un archipel et pas moins de 22 000 îlots et récifs.

La région est occupée principalement par des forêts et des lacs. Nous avons trouvé notre bonheur sur une presqu'île au bord d'un petit lac. Personne.

Retour à l'âge du Bronze

A 19 h 30, surprise !

Une voiture arrive avec un ponton sur une remorque. Après quelques échange dans notre charabia d'anglais, nous comprenons que ces gens ont leur maison de vacances au bord du lac, mais qu'ils ne peuvent y aller qu'en bateau. Leur vieux ponton est hors d'usage, et ils vont aller chez eux avec ce ponton tout neuf.

Alain aide le monsieur à le mettre à l'eau, et ils s'en vont en nous disant :

"to-morrow kayak ? No problem ! Sunshine !"

Mais manque de chance, en même temps que les Suédois les moucherons sont arrivés. Et ils sont des millions !

Vite, à l'abri !

Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 09:07

Lundi 20 Juin 2016

Nous abordons le Bohuslan (la région au nord de Göteborg) par le forteresse de Bohus, qui a donné son nom à la province. Cette forteresse se trouve sur une île, et pourtant à l'intérieur des terres ! Ce territoire appartenait à la Norvège jusqu'en 1658, lors du traité de Roskilde où il passa aux mains des Suédois. La forteresse perdit alors son rôle défensif, et fut abandonnée.

L'imposante tour ronde qui reste seule est appelée affectueusement par les habitants : "le chapeau de papa".

Bohuslan, voiture et vélo

Nous voilà sur l'île de Tjorn, à laquelle on accède par 3 ponts successifs. Nous descendons jusqu'au village le plus au sud, à la recherche d'un point de vue sur les petites îles de l'archipel.

Pas trouvé, mais c'était beau quand même. Et un joli moulin en prime.

Bohuslan, voiture et vélo

Hélas, la pluie nous a rattrapés et nous nous sommes réfugiés au port de Henan, sur l'île voisine : Orust, pour la nuit.

Mardi 21 juin 2016

Au matin, le vent est un peu tombé et le ciel s'est dégagé. Nous partons en vélo pour une balade dans l'archipel : petits ponts, fjords et 2 ferrys à passer, mais comme c'est l'unique route, ils sont gratuits et de taille adaptée au trafic.

Bohuslan, voiture et vélo

Nous tâtons même d'un peu de VTT en prenant un chemin pour randonneurs, et nous nous retrouvons au milieu des moutons, dans les prés et les joncs.

Bohuslan, voiture et vélo

Et nous finissons la balade en haut du grand pont. Un peu fatigués, car j'avais mal évalué la distance et nous approchons des 60 km. Mais la balade était belle.

Bohuslan, voiture et vélo
Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 19:54

 

 

 

Quelques jolis coins découverts dans la campagne, au hasard des routes secondaires.

 

Lors d'un précédent séjour à Malmö, j'avais déjà visité le sud de la Scanie. Quelques cistes en témoignent. Mais je voulais prendre le temps de visiter la cathédrale de Lund, qui était alors fermée (mariage). Voilà qui est fait.

 

Commencée en 1080 et consacrée en 1145, c'est le plus grand édifice ROMAN des pays scandinaves. La crypte, elle, est de 1123 et abrite les tombeaux de personnages célèbres. Finn le géant, représenté sur un pilier, l'aurait construite pour Saint Laurent ... mais voici la légende :

 

On raconte que le maître d'oeuvre de la cathédrale fut St Laurent lui-même (St Lars en suédois), et que trop affaibli, il fut contraint d'engager un géant pour poursuivre le travail. Le géant exigea su Saint le sacrifice de ses yeux s'il ne parvenait pas à découvrir son nom avant l'achèvement de la cathédrale.

 

Saint Lars entendit par hasard la femme du géant chanter une berceuse et révéler son nom.

Il s'empressa de retourner à l'église et, alors que le géant s'apprêtait à mettre la dernière pierre, lui dit : "Finn, place cette pierre mieux que cela".

Dans sa rage, le géant se précipita dans la crypte et empoigna un des piliers pour essayer d'ébranler l'église.

 

L'autre curiosité, c'est l'horloge astronomique, du 14ème siècle. Je ne l'ai pas vue en mouvement, mais voici ce qu'en di le Petit Futé :

"Le spectacle commence par un échange de coups d'épée entre les 2 chevaliers

 

DSC08494.JPG

 

DSC08491.JPG

 

Puis 2 hérauts sonnent de la trompette pendant que l'orge joue "In dulci jubilo". Ensuite une porte s'ouvre laissant apparaître les Rois Mages qui apportent leurs offrandes à la Vierge et à l'Enfant Jésus. Arrivés devant eux, ils s'inclinent puis disparaissent lentement."

 

DSC08492

 

DSC08493

 

 

Et maintenant, les images ...

 

 

 

 

Je viens de retrouver un album web de mes cistes cachées l'an dernier en Scanie (sud de la Suède)

Vous pouvez le voir en cliquant sur ce lien : link

 

Ensuite, à ma grande honte, j'ai fait un grand tour d'autoroute : contournement de Malmö (il y a déjà plein de cistes, car j'y ai fait plusieurs séjours), pont de l'Oresund (link), contournement de Coppenhague, que nous avons visité à l'aller.

 

 

DSC08430

 

Je n'ai pas rencontré de sangliers sur la route,

mais vous ne trouvez pas que les élans suédois ont une drôle d'allure ?

Pour mémoire, voici les élans norvégiens :

 

DSC02177 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le prochain épisode sera au Danemark !

Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 13:29

Traduisez le titre par : Kalmar et Moulins à Vent

 

Kalmar, donc.

Un château bâti au 12ème siècle comme un bastion stratégique, qui a été tranformé au fil des rois jusqu'à devenir ce

bel ensemble Renaissance 4 siècles plus tard.

 

 

DSC08211.JPG

 

Après un tour des remparts pour dégourdir Charly et trouver un trou convenable, j'ai appris qu'il était fermé au public ce WE (on est vendredi) pour cause de Congrès !

Dommage !

Donc je pars à la recherche de Don Quichotte.

Il ne dois pas être loin, car l'île d'Öland est juste en face. On l'appelle : l'île des moulins.

 

Île d'Öland

Attention de ne pas confondre : °aland, prononcez ôland, île finlandaise en face de Stockholm.

öland, prononcez euland, île suédoise de la côte sud-est.

 

Elle fait 140 km du nord au sud, et seulement 16 km, à l'endroit le plus large, d'est en ouest !

On l'atteint depuis Kalmar par un pont de 6 km de long, et elle est à peu près plate, de sorte que le vent peut s'y déchaîner à l'aise.

 

Jadis, chaque ferme avait son propre moulin. Maintenant, il n'en reste QUE 400 !

Essentiellement agricole et en partie réserve naturelle d'oiseaux, plus une partie (le sud) classée par l'UNESCO pour sa végétation particulière, dûe à un sol calcaire (un peu les Causses, mais en plat), elle a gardé un paysage naturel très agréable.

 

Peuplée depuis 4 000 ans, il y a de nombreux sites archéologiques, dont 3 forteresses de l'âge du fer. Je suis allée voir celle de Graborg (avec ° sur a).

Des pierres runiques, des chapelles en ruines  ... Mais les églises du moyen-âge, nombreuses, gardent leurs trésors à l'intérieur, et ne sont ouvertes qu'en été (comprenez : juillet/août). Pour l'extérieur, elles ont toutes (sauf une) été remaniées au 19ème.

 

Dans cette île il y a quand même un joyau de la Renaissance, et c'est l'anecdote du jour.

Château de Borgholm, superbe, mais entièrement détruit en 1806 par un incendie !

 

La visite se terminait à 17 heures, et j'y suis arrivée à 18 h 20, juste dans le but d'en faire le tour ...

Il y avait 2 voitures sur le parking, et 2 autres sont arrivées juste après moi.

Des dames très maquillées, coiffées un peu à l'espagnole ... et qui vont vers le château.

La grille n'est pas fermée à clé !

Donc je les suis, en restant un peu en arrière, discrète, puis je débouche dans la grande cour où j'entends des gens qui discutent mais sans voir personne ... Puis d'autres gens arrivent. Je prends vite des photos avant qu'on ne me mette dehors ! Et c'est ce qui arrive, bien sûr.

Il doit y avoir spectacle, ce soir, car d'autres dames coiffées pareil arrivent maintenant.

Mais je n'aurais rien vu si j'étais arrivée une heure plus tôt !

 

 

 

 

 

Et si on dit que les Suédoises n'ont pas de pudeur, ce n'est peut-être pas sans raison. Ici, ça se passe sous le petit sourire en coin de la Joconde ...

 

DSC08300.JPGDSC08301.JPG

 

 

 

 

 

 

Il y a encore bien des choses à voir, sur cette île. Au nord comme au sud.

Mais pour une mystérieuse raison, je ne peux pas m'y attarder ...

Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 11:53

Les guides ne sont pas très prolixes pour la côte Est de la Suède.

Entre Stockholm et Kalmar, ils ne proposent pas grand-chose.

 

Alors après Söderköping, (et même avant) je décide de ne prendre que des routes secondaires, et de bouder le grand axe, même si ce n'est pas une autoroute.

Mais quelle bagarre avec le GPS ! Il faut le reprogrammer tous les 30 km !

Mais ainsi, je peux voir les villages et la campagne, si belle, paisible, coquette ...

 

Mais voilà !

Si "voir ou conduire, y'a pas à choisir",

"rouler et photographier, c'est pas l'pied !".

 

Voici quand même quelques paysages à vous mettre sous les yeux ...

 

 

Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche