Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 20:39

 

Bonjour et Bienvenue à tous ceux qui ont envie de me suivre (et en quelque sorte, m'accompagner) dans ce deuxième grand périple estival, orienté cette fois vers

l'Europe Centrale.

Départ : Jeudi 13 Juin 2013

 

Qu'est-ce que j'ai oublié, cette fois ?

C'est la question que je me suis posée pendant les premiers kilomètres. Au bout d'une trentaine, j'ai trouvé la réponse, mais revenir en arrière ne servirait à rien : j'ai oublié ... de faire mon Contrôle Technique !

Vérification faite, la date est passée de 2 mois !

 

Ma première étape étant prévue à Sète, chez les Numsix, je leur ai vite téléphoné pour savoir s'ils pourraient me trouver un rendez-vous sur Sète. Et comme ce sont des gens épatants, j'ai eu un rendez-vous dès vendredi matin.

Pour l'instant, pas de problème, donc.

Je laisse la voiture au garage, et je pars avec Monique, pour la visite cistique de Sète.

Un petit aperçu : le cabanon de Georges Brassens dans le quartier des pêcheurs, Sète vue du Mont Saint Clair, des fleurs qu'il n'y a pas dans mes montagnes, mon hôtesse ... N'oubliez pas : d'un petit clic sur la photo, vous pouvez l'agrandir !

Et c'est reparti ! 1ères péripéties

Au retour de cette belle balade, le verdict est tombé : nécessité d'une réparation au niveau des freins arrières et de l'essieu arrière, 4X4. Rendez-vous pris dans un garage pour lundi 8 heures.

En attendant, Numsix et moi, on se prépare pour l'ascension du Mont Aigoual, dans le Gard : 1 200 mètres de dénivelé, par le sentier des 4000 marches, et c'est pour demain matin.

Partager cet article
Repost0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 03:55

Voici la carte de mon prochain voyage, actuellement en préparation.

Si Dieu me prête vie et voiture jusque-là, départ le 15 juin.

 

 

A bientôt ...

Prochain voyage ...
Partager cet article
Repost0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 06:35

Enfin ma Tortue a repris la route !

Oh, pas bien loin, et pas longtemps. Mais ça lui a fait une sortie : 3 petits jours dans le Tarn, à explorer Gaillac et ses environs.

C'étaient des retrouvailles avec mes amis Cisteurs, pour une journée de chasse aux cistes, que j'ai un peu prolongée ...

 

Gaillac : une cité dont le coeur ancien se resserre au-dessus d'un coude du Tarn, et qui offre les toits roses de ses maisons anciennes sur le camaïeu de verts des vignes, des cyprès et des pins parasols.

Comme un petit air de Toscane ...

Enfin, c'est ce que dit le guide touristique. Parce que pour l'instant, les vignes ne sont que des ceps noueux fraîchement taillés, sans la moindre feuille.

Car Gaillac, c'est aussi son vin,

connu depuis l'Antiquité (on en parlait déjà en 600 avant JC) et garanti par une charte depuis le 13ème siècle.

Et si je ne bois pas de vin, j'aime bien le lyrisme avec lequel les amateurs le décrivent : "les rouges sont corsés, généreux, solidement charpentés, distingués et de belle couleur. En primeur ils sont souples, ronds, très gouleyants, fruités. Les rosés sont gouleyants, subtils, légers. Les blancs secs sont nerveux et légers.

Une originalité remarquable : le vin de voile.

Traditionnel : le blanc perlé, subtil et élégant.

Le blanc moelleux a de la race et de l'ampleur (délicieux sur un foie de canard ou d'oie). Enfin les mousseux (méthode gaillacoise ou champenoise) : finesse d'arôme, légèreté de la mousse, rondeur et nettes différences."

en visite chez ... les visiteurs

Que d'adjectifs !

Mais certains d'entre nous doivent être plus connaisseurs que moi, car j'ai vu passer quelques cartons de bouteilles ...

Et c'est en un petit troupeau papotant et pas pressé que nous avons visité la vieille ville, à la recherche de nos chères boites, cachées précédemment par la famille Tulipes, Grands Organisateurs de ce mini-rassemblement.

en visite chez ... les visiteursen visite chez ... les visiteurs

Toutes ces petites rues nous ont réservé de belles surprises : lavoirs, pigeonniers, portes, sculptures ... on a failli attraper le torticolis !

en visite chez ... les visiteurs

De tout ce que nous avons vu, je pense que c'est l'Hôtel-maison de Pierre de Brens (14è/15ème siècle) qui a été plébiscité comme le plus beau monument de la ville :

en visite chez ... les visiteurs

Mais nous avons aussi beaucoup aimé le Parc de Foucaud, dessiné par Le Nôtre, avec ses jardins à l'italienne. Pas beaucoup de fleurs en ce moment, mais on devine qu'il sera bientôt superbe avec le printemps qui arrive :

en visite chez ... les visiteurs

Mais il y a aussi les bords du Tarn, les églises et la célèbre Place du Griffoul :

en visite chez ... les visiteurs

Assez de photos ?

Bon, alors une pause à la Pizzeria Queen pour se remettre en forme et repartir d'un bon pied à 13 km (en voiture !) de Gaillac, dans une charmante bastide médiévale, fondée en 1222.

 

On aurait pu se croire à l'époque des "Visiteurs" (d'où le titre de l'article) et espérer croiser, au détour d'une ruelle, le Comte Godeffroy de Montmirail et son désopilant Jacquouille. Sauf qu'ici, il lui manque un "i" : c'est la bastide de Castelnau-de-Montmiral.

Et le vent y soufflait bien froid, à la suite d'un orage auquel nous avons échappé.

en visite chez ... les visiteurs
en visite chez ... les visiteurs
en visite chez ... les visiteurs

Voici quelques photos de la cité, déserte par ce froid :

en visite chez ... les visiteurs

Et puis nous avons poursuivi en petits groupes la visite des villages environnants : un lavoir ici, un menhir là, un pigeonnier, une belle église, un dolmen ...

en visite chez ... les visiteurs

Mais ne croyez pas que les boites soient toujours faciles à récupérer, la preuve :

en visite chez ... les visiteurs

Et encore le dimanche, avec Téquila, nous avons agrandi le cercle autour de Gaillac. Ceux qui connaissent un peu la région reconnaîtront peut-être ...

 

Voyons, ce charmant moulin, où est-il ?

en visite chez ... les visiteurs

  Plus difficile : où trouve-t-on cette   sculpture ?

en visite chez ... les visiteurs

Une dernière ? Mais ce n'est pas à New York que nous l'avons vue !

en visite chez ... les visiteurs
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 07:12

Ça yest.

Nous sommes parties, Colette et moi, de Saint Gaudens, en laissant ma Tortue à l'hôpital pour y subir une greffe d'alternateur.

 

Presque 600 km plus loin, accueillies en Vendée chez des amis de Colette, on parle, le soir au dîner, de l'heure de l'avion, à l'aéroport de Nantes. Colette, d'un air tranquille, nous annonce :

              - Je pense que j'ai laissé les billets d'avion à la maison, quand j'ai changé de bagage (au dernier moment elle avait pris un bagage plus grand).

              - Tu es sûre ?

Après vérification, tout le dossier s'avère resté chez elle. Même le nom et le n° de téléphone de l'agence de voyage. Nous n'avions RIEN !

...

La seule personne qui a les clés de chez Colette, c'est sa fille, qui habite à plus d'une demi-heure de petites routes tordues de chez elle :

               - Allo Bénédicte ? Tu pourrais aller chez moi ce soir, prendre les billets, les scanner, me les envoyer par mail chez ma copine  ... etc ?

 

Et vive Internet !

A 22 h 30 nous avons reçu les billets. Merci Béné ! Il ne restait plus qu'à les imprimer ... quand l'imprimante voudra. Car après avoir imprimé le Bon d'Hôtel, impossible d'imprimer autre chose !

Après force recherches sur la panne, on éteint tout ... et on rallume : miracle ! ça marche !

 

Ouf ! On peut partir ...  mais où ?

 

En attendant, voici quelques découvertes vendéennes. Il y a sûrement des cistes (le département en compte 1391) mais je ne sais pas où. Et je ne prends pas le risque de faire des doublons.

Nouveau Départ
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 22:18

En traversant la France, dans l'article intitulé "du 78 au 59", je demandais si quelqu'un voulait bien me dessiner une tortue à Solex.

J'ai eu la réponse il y a quelques jours. Merci à crevette76 pour son petit cadeau croquignolet que voici :

Ah Ah Ah!

Et puis on m'a envoyé aussi un petit souvenir de mon passage en Vaucluse :

Ah Ah Ah!

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 21:13

Me voilà dans le Vaucluse. J'y étais attendue par quelques cisteurs venus d'Aquitaine, de Midi-Py, de Franche-Comté et du Roussillon. Sans oublier la Côte d'Azur ! Une belle brochette !

Après un si long voyage en solitaire, quel plaisir de retrouver des amis, de partager leur hospitalité, les balades, les fous rires, les énigmes  ... et les gourmandises !

 

Je vous présente Venasque, et la montagne des environs, dans laquelle nous sommes allés chercher des cistes.

Forteresse naturelle, le site de Venasque est défendu sur 3 côtés par des parois abruptes. Il fallu donc ériger une protection bâtie pour le 4ème côté. Ce fut fait dès le 2ème siècle avant J.C.

Et recommencé à la période médiévale du 12ème siècle où l'on craignait particulièrement les invasions.

Et réparé en 1925, dans l'esprit médiéval.

de l'amitié, des pierres, des cistes, du soleil ... c'est le Vaucluse !

Bien sûr, nous étions là pour cister, et donc profiter de la nature et des paysages.

de l'amitié, des pierres, des cistes, du soleil ... c'est le Vaucluse !

Nous voici à Fontaine de Vaucluse.

La Fontaine, bien sûr, la Colonne de Pétrarque, le Château des Evêques ... et la Sorgue !

de l'amitié, des pierres, des cistes, du soleil ... c'est le Vaucluse !

Je ne peux pas m'empêcher de vous livrer le secret de la fameuse source. Je le tiens d'un berger ...

Parti pour faire danser les filles de l'Isle-sur-Sorgue, le vieux ménétrier Basile s'endormit à l'ombre, un chaud jour, sur le chemin de Vaucluse. Apparut une nymphe qui, belle comme l'onde claire, prit la main du dormeur et le conduisit au bord de la vasque où s'épanouit la Sorgue. Devant eux l'eau s'entr'ouvrit et les laissa descendre, entre deux murailles de cristal liquide, au fond du gouffre.

Après une longue course souterraine, la nymphe, au milieu d'une souriante prairie semée de fleurs surnaturelles, arrêta le ménétrier devant 7 gros diamants. Soulevant l'un d'eux, elle fit jaillir un puissant jet d'eau. Voilà, dit-elle, le secret de la source dont je suis la gardienne : pour la gonfler, je retire les diamants. Au septième, l'eau atteint le "figuier qui ne boit qu'une fois l'an".

Et elle disparut en réveillant Basile.

 

Et voilà le diamant bleu de la source ...

de l'amitié, des pierres, des cistes, du soleil ... c'est le Vaucluse !

Toujours cistant, quelques architectures de pierres sèches :

de l'amitié, des pierres, des cistes, du soleil ... c'est le Vaucluse !

Et quelques architectures naturelles ...

de l'amitié, des pierres, des cistes, du soleil ... c'est le Vaucluse !

Et voilà, le voyage est fini. Je rentre chez moi, en Pyrénées.

Mais le blog n'est pas fini, car des voyages, il y en aura d'autres ! Pas plus tard que ... bientôt : du 25 Novembre au 1er décembre.

Où ? Surprise, surprise ...

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 14:39

C'est bon, surtout, de pouvoir lire les panneaux, les affiches, les infos, et de comprendre ce que disent les gens autour de soi.

De pouvoir demander des renseignements sans être obligée de préparer d'avance des phrases approximatives en anglais ... et de comprendre la réponse !

 

De pouvoir, dans une pharmacie, me faire indiquer le vétérinaire de garde (car on est samedi).

Il est à Obernai. J'en profite donc, après le rendez-vous et les soins à Charly, pour visiter le centre de cette jolie petite ville.

C'est beau la France !

Et puis je m'étais promis de visiter le château du Haut Koenigsbourg.

J'y parviens 35 minutes avant la dernière visite, et il y a une centaine de personnes qui font la queue pour le ticket d'entrée ! J'abandonne ... en prenant la résolution d'être demain matin à l'ouverture, à 9 h 30. Et je cherche un coin tranquille dans la forêt alentours, pour dorloter Charly.

 

Hélas ! Que d'eau, cette nuit, nous est tombée dessus ! Elle a fait fondre mon envie de faire la queue dehors pour le billet d'entrée !

Vous vous contenterez donc des photos d'extérieur, et je programme mon GPS pour le Vaucluse ...

C'est beau la France !

En cours de route j'ai quand même admiré ce joli clocher franc-comtois ... et son environnement.

Et un Salut ! aux cisteurs(euses) Francs-Comtois ...

C'est beau la France !
Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 11:10

Encore un arrêt "famille". Le dernier.

C'est chez Bernadette et Antoine, notre sur, en Ile de France, dans le Mantois.

 

Quelques échecs cistiques m'ont déterminée à en cacher une, et tant pis si c'est un doublon !

Du 78 au 59

Après de bons moments passés ensemble, c'est la route du nord.

A travers le pare-brise (sale), j'ai saisi celle-ci dans un village :

Du 78 au 59

Puis c'est l'arrivée à Amiens, dont nous voulions voir la flamboyante cathédrale. Et son labyrinthe, et toutes ses merveilles. On l'appelle aussi : cathédrale de lumière.


 

Du 78 au 59

L'extérieur est déjà époustouflant, mais l'intérieur l'est encore plus : avec sa hauteur de nef (sous clef de voûte) de 42,30 m, on se sent tout petit.

Du 78 au 59

Vous voulez d'autres dimensions ? en voici : longueur totale : 145 m

longueur du transept  (le bras de la croix) : 70 m

largeur de la nef entre les piliers : 14,60 m

superficie : 7 700 m2

Du 78 au 59

Le parcours du Labyrinthe remplaçait le pèlerinage à Jérusalem ou à St Jacques de Compostelle pour ceux qui ne pouvaient le faire. Celui-ci est daté de 1288.

Du 78 au 59

Encore quelques photos ( l'enseignement par l'image avant l'imprimerie) et on reprend la route :

Du 78 au 59

Et maintenant, une folle équipée dans le campement de fans de SOLEX.

Une tortue à Solex, c'est original, non ?

Qui me la dessinera ?

 

Nous avons donc passé la nuit entre ce château et cette église :

Du 78 au 59

Et maintenant, vers le Nord de Mondéka et Moncassel.

Petite balade cistique en Pays Plat, avant de passer en Belgique

Vous aller enfin pouvoir consulter la carte de France, une fois !

(allez voir dans la catégorie CARTES. C'est la première, la plus "en bas" en déroulant)

Du 78 au 59
Partager cet article
Repost0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 11:52

Jeanne d'Arc délivra Orléans du siège des Anglais les 7 et 8 Mai 1429. Tout le monde sait ça, n'est-ce pas ?

 

Mais avant d'aller voir la Pucelle, nous sommes allées écouter chanter le baryton Marc LABONNETTE.

C'était au théâtre, la "messa di gloria" de Puccini.

Et c'était avec ses parents, Daniel et Marie-France, mes cousins.

En visite chez Jeanne

J'ai trouvé cette vidéo de lui sur You Tube

C'est celui qui n'a pas de canne. 

Et samedi matin, nous sommes allées voir Jehanne, au cur de sa cité.

.

En visite chez Jeanne
En visite chez Jeanne

Un petit tour dans les vieux quartiers qui descendent vers la Loire, où navigue encore un bateau à roue.

Savez-vous que cette belle fontaine fut sculptée par le père de Bébel(mondo) ?

En visite chez Jeanne
Avant de partir, voici quelques fleurs du jardin de Daniel aux mains vertes :
En visite chez Jeanne
Partager cet article
Repost0
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 07:08
En Berry, côté cistes

Après un bon déjeuner chez mon cousin Gérard, le musicien voyageur (lui aussi s'était aménagé un camion et rêve de son successeur) et sa femme, Louise aux doigts de fée, nous allons chercher quelques cistes, dont je ne révèlerai pas le lieu.

Sur 3 cherchées, 1 trouvée. Zut !

Tant pis. Retour sur un ancien lieu de vacances (j'avais 10 ans) je n'ai pas résisté à en cacher 2, espérant ne pas avoir fait des doublons ...

A vous de deviner où c'est ! (environs de Levroux, Bouges, Valençay ...)

En Berry, côté cistes
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche