Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 14:25

Jour 3

 

Eh oui ! j'avais mis des cistes là-haut, à 2438 m et +.

J'y retourne donc, courageusement, mais les 4 ans de plus se font sentir !

 

1ère étape : sauve qui peut !

Jour 4

 

Ce matin, encore des cistes à visiter.

1ère étape : sauve qui peut !

Jour 4

 

Ce matin, encore des cistes à visiter.

1ère étape : sauve qui peut !

Mais la balade cistique prévue pour l'après-midi a dû être annulée : la pluie s'est mise à tomber dru !

Et pire : elle est passée par les joints (sans doute durcis par les intempéries) de la fenêtre de toit, mouillant mon lit ...

A l'Office de Tourisme, les prévisions météo affichées ne laissent guère d'espoir ...

 

Aussi, la Tortue décide-t-elle de se replier avec un jour d'avance sur la 2ème étape, où nous attend la famille, et où nous pourrons disposer d'une échelle pour l'entretien de la carapace.

 

Sauve qui peut ! ...

 

PS : un indice pour la troisième photo mystère de Mais où va-t-elle donc ? :

Il s'agit d'une Tour, dont le nom est contenu dans la légende de la photo.

Avec le nom de la Tour, vous trouverez forcément le nom de la ville et du département.

Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 19:34

Nous n'étions pas très loin, hier soir. Et 2 heures de route nous ont suffit pour rallier notre première étape, de 5 jours maxi, si le temps se maintient au beau.

Où ça ?

 

A vous de me le dire !

Juste en face de ce majestueux sommet.

 

1ère étape : enfin arrivée !

Et j'ai passé les jours suivants à parcourir les hameaux, en faisant des SAV sur d'anciennes cistes, plus ou moins disparues.

 

Jour 1 :

1ère étape : enfin arrivée !

Jour 2 :

 

1ère étape : enfin arrivée !

Encore quelques fleurs ?

 

1ère étape : enfin arrivée !1ère étape : enfin arrivée !
Partager cet article
Repost0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 22:09

Hier, la Tortue ne s'est aperçu de rien pour les photos.

Alors aujourd'hui, je recommence. Vous suivez ?

 

 Photo 4

Mais où donc s'en va-t-elle ? (2ème jour)

Je ne l'ai aperçu que de loin, peu après le départ du matin, et j'ai voulu y aller. Mais la Tortue m'a répondu que ce n'était pas tout à fait sur notre chemin. Je ne lui en garde pas rancune ...

 

Photo 5

Mais où donc s'en va-t-elle ? (2ème jour)

Photo prise au travers de mon pare-brise, ce qui explique la présence de ce papillon de couleur éclatante.

Je voulais m'arrêter pour prendre un jus, mais la Tortue n'a pas voulu.

 

 Photo 6

Mais où donc s'en va-t-elle ? (2ème jour)

Enfin la Tortue s'est arrêtée !

Et elle a bien voulu que je randonne à mon tour dans la vieille ville ... à condition que je ne vous dise pas où c'est.

 

Voilà.

Le soir arrive, et je m'installe dans un petit col où la Tortue s'est arrêtée pour la nuit.

Je ne vous demande pas de situer ces 2 photos prises en route.

C'est juste pour vous dire " Bonne Nuit ".

Mais où donc s'en va-t-elle ? (2ème jour)Mais où donc s'en va-t-elle ? (2ème jour)
Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 21:25

C'était inévitable !

La Tortue est repartie en voyage !

Où va-t-elle ? (1er jour)

Mais cette fois-ci, elle n'a jamais voulu me dire elle me conduisait.

Alors à son insu, j'ai pris quelques photos, tout en roulant. Comme ça, si vous les reconnaissez, vous pourrez suivre notre itinéraire.

Et si vous ne les reconnaissez pas ?

Eh bien, j'espère que ceux qui les ont reconnu ou deviné (quelques indices seront glissés dans les légendes des photos) vont bien vite poster un commentaire avec le numéro de la photo, le département, ... et si possible, au choix, le nom de la ville, du monument, son époque de construction et combien de fausses dents avait son architecte !  ;-))

Comme ça, tout le monde en profite !

 

Il y a quelque chose à gagner ?

Oui, bien sûr ! Un  é_e_ _e_ _ _ pour chaque photo reconnue. J'en ai 12.

 

Photo 1

Où va-t-elle ? (1er jour)

Oui, je sais, ce n'est pas son plus beau profil, mais c'est le côté par lequel je suis arrivée, cette fois-ci.

Je ferai mieux la prochaine fois ... 

 

Photo 2

Où va-t-elle ? (1er jour)

Là, c'était plus facile à photographier, parce que c'était un arrêt-pipi pour Charly (et pour moi aussi !)

 Oups !

C'est presque ça ! Mais c'est pas facile, je le reconnais ...

 

Où va-t-elle ? (1er jour)

Là, c'était pas évident. Mais c'est bien que la Tortue soit un peu haute.

Il y a des endroits plus animés dans la ville ... mais je n'y mets pas ... les roues !

 

Après ça, la Tortue s'est arrêtée au coin d'une vigne et loin des routes, pour passer la nuit dans sa carapace. Elle a dit qu'elle était fatiguée.

Charly et moi aussi.

 

Bonne nuit !

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 16:27

Lundi 11 Novembre

 

D'une traite et sous la pluie, hier, j'ai rallié le Tarn.

Et ce matin, j'ai retrouvé mes amis Cisteurs à Lavaur, petite cité du pays de Cocagne,au nord de Toulouse.

 

Située au bord de l'Agout et déjà fortifiée au 11ème siècle, elle a abrité une forte communauté cathare.

Prise en 1211  par Simon de Montfort après un siège d'un mois, 80 chevaliers y furent pendus. Puis ce fut le plus grand bûcher cathare : 400 parfaits et parfaites y périrent brûlés.

Mais les malheurs de la cité ne s'arrêtèrent pas là : 9 ans plus tard la garnison fut exterminée par le successeur de Simon de Montfort, le futur Raymond VII.

Puis, encore 9 ans plus tard, ce sont les fortifications de la ville qui sont détruites sur ordre de Louis IX.

Au 15ème siècle, la ville est décimée par une terrible épidémie de peste.

Au 16ème, Les frères Cordeliers sont martyrisées par les Huguenots.

En 1930, la ville est de nouveau ravagée, par une terrible inondation.

 

Mais dans cette histoire mouvementée, les Vauréens (et non pas les vauriens) ont tout de même trouvé le temps de construire cette magnifique cathédrale St Alain, en briques roses, et ont réussi à la conserver.

Et c'est juste à côté, dans les Jardins de l'Evêché, que nous nous sommes retrouvés :

 

Petite rencontre au Pays de Cocagne

Il faut quand même que je vous raconte l'histoire (la légende ?) de son Jacquemart : c'est la statue que vous voyez près de la cloche.

C'était au temps des guerres de religions, à la fin du 16ème siècle, quand catholiques et calvinistes se disputaient les terres de la contrée et que la ville de Lavaur voyait l'exercice du pouvoir passer des uns aux autres.

Un jour, les catholiques se seraient emparés d'un groupe de calvinistes et de leur chef, un nommé Jacques Marc. Amené dans les murs et emprisonné dans la tour de l'horloge, il se serait vu condamné à sonner les heures nuit et jour, en lieu et place du sonneur habituel.

Ayant quelques notions de mécanique, il aurait fabriqué un automate capable de sonner les heures assez régulièrement. Il put ainsi profiter d'une nuit pour s'échapper, sa fuite n'ayant été découverte que bien plus tard, puisque les heures continuaient d'être sonnées.

 

Pour perpétuer cette invention, l'horloge fut dotée d'un mécanisme plus précis, et le Jacquemart, statue en bois, fut plusieurs fois restauré et même remplacé : je crois qu'en ce moment, c'est le 4ème jacquemart, les autres étant conservés au Musée.

Petite rencontre au Pays de Cocagne

Voulant visiter la cathédrale (pour raison cistique autant que culturelle) nous avons été bien déçus de la trouver fermée, pour travaux de restauration.

Alors j'ai emprunté à internet ces 3 photos qui montrent le célèbre buffet Renaissance polychrome de 1523, du non moins célèbre grand orgue Cavaillé-Coll, et le célèbre portail à trumeau en gothique flamboyant du début 15ème que l'on peut admirer dans le nartex, ancienne entrée de l'église.

Petite rencontre au Pays de Cocagne

A la recherche des cistes cachées dans la ville, nous avons pu en admirer les monuments, et apprendre ainsi l'histoire de Dame Guiraude, châtelaine responsable de la ville, qui fut précipitée vivante dans un puits (en bas à gauche; la scène est peinte sur les portes qui le ferment) lors de la prise de la ville par Simon de Montfort.

Petite rencontre au Pays de Cocagne

Vous voyez comme le ciel est bleu ? C'est une journée magnifique (et unique !).

Après le déjeuner au "Chinois", nous avons exploré les environs : des châteaux, des églises, belvédères, pigeonniers ...

Petite rencontre au Pays de Cocagne

Je ne peux pas tout vous nommer, car il y a des secrets à garder. Rien de tel que de chercher des cistes pour découvrir les beautés secrètes d'une région. Et tout ça dans la bonne humeur et l'amitié.

Petite rencontre au Pays de Cocagne

Mais le soir venu, il faut bien se séparer.

Ce n'est que le lendemain matin, et seule, que j'ai découvert ces deux derniers témoins des temps passés :

Petite rencontre au Pays de Cocagne
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 08:53

Jeudi 7 Novembre 2013

 

Voilà, j'ai quitté la Suisse sous un ciel mitigé, et je fais une halte chez Ariane, à Bathernay, charmant village de la Drôme.

On y trouve une jolie église romane du 11ème siècle, dédiée à St Etienne. Elle faisait partie d'un prieuré, lui-même inclus, avec la maison-forte voisine qui sert maintenant de gîte, dans un ensemble castral. Transformée au 15ème par un proche de Louis XI, elle a gagné un petit côté gothique, malgré de beaux chapiteaux carolingiens.

On s'y régale aussi d'un paysage magnifique sur le Mont Gerbier des Joncs d'un côté, et de l'autre sur le Vercors, et même jusqu'au Mont Blanc certains jours.

Petite visite à l'Egyptien
Petite visite à l'Egyptien
Petite visite à l'Egyptien

Petite excursion en Isère, toute proche, à Saint Antoine l'Abbaye.

 

Ce fondateur de l'érémitisme chrétien se reconnaît sous plusieurs noms : Antoine le Grand, Antoine d'Egypte, Antoine l'Ermite ou Saint Antoine.

Il serait né vers 251 et mort vers 356. Ce qui lui fait une belle vie de 105 ans ! L'érémitisme conserve !

Né en Egypte à Côme (Fayyoum), il distribue tous ses biens pour vivre selon l'évangile, de son travail et dans l'isolement auprès d'un vieil ascète. Puis il part dans le désert, vivre une vie d'ermite. Il y fonde une petite communauté d'ermites, et quand ils deviennent trop nombreux, il cherche un lieu encore plus désert.

Il subi les tentations du démon, et s'isole chaque fois davantage quand il est rejoint par de trop nombreux disciples, qui le choisissent comme guide spirituel.

 

Sa vie et ses écrits ont inspiré de nombreux artistes (Bosch, Bruegel, Max Ernst, Dali, Velasquez ...) et Gustave Flaubert lui a consacré un récit : La Tentation de St Antoine.

Petite visite à l'Egyptien

Les reliques de Saint Antoine-l'Egyptien ont été ramenées de Terre Sainte en 1070, par un Seigneur du Dauphiné. Elles sont déposées dans le village de La Motte-Aux-Bois. Qui devient Saint Antoine-l'Abbaye quand les Bénédictins commencent à construire une abbaye et un hôpital, destiné à soigner les victimes du Mal des Ardents ( ou Feu de St Antoine : il s'agit d'un empoisonnement à long terme, causé par l'ingestion d'alcaloïdes produits par un champignon qui infecte le seigle : l'ergot de seigle).

Au 13ème siècle, le pape confie les lieux aux chanoines de l'Ordre de Saint-Antoine.

De grands travaux d'extension sont alors menés du 14ème au 16ème siècle.

Petite visite à l'Egyptien

L'abbatiale a été commencée en 1130, et sa façade en gothique flamboyant a été terminée en 1297. Mais un incendie en détruisit le clocher et les toitures en 1422.

L'abbaye subit de fortes modifications aux 17 et 18èmes siècles.

Petite visite à l'Egyptien

Le village, lui aussi, a gardé un caractère médiéval avec ses petites ruelles et ses maisons anciennes, dont certaines sont des 14 et 15èmes siècles.

Petite visite à l'Egyptien

Le jardin médiéval étant fermé pour travaux, nous avons visité l'exposition "Quand le parfum portait remède".

Etonnant ! Superbe ! Parfumé !

Oui, parfumé, car on peut sentir les parfums décrits. Il suffit de presser une petite poire pour en diffuser l'odeur.

Mon préféré, c'est l'Aqua Admirabilis :

   -  Romarin

   -  Mélisse

   -  Essences d'orange, d'orange amère, de bergamote, de néroli, de cédrat et de citron.

Elle a la réputation d'être une véritable panacée, et de soigner aussi bien la jaunisse que les bourdonnements d'oreille !

Petite visite à l'Egyptien
Partager cet article
Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 20:20

Vendredi 21 Juin

 

Je suis partie pour de bon, le jour le plus long de l'année.

Je longe plus ou moins la côte méditerranéenne. Mais sur la Côte d'Azur, éviter les autoroutes à péage équivaut à profiter des embouteillages : j'ai fait les 12 km de la Promenade des Anglais (Nice) par petits bonds de 50 m.

C'est l'été

Cagnes S/Mer - Nice en roulant ... Je m'en suis échappée par le haut, en partant vers la Grande Corniche.

Un régal !

Et voici Eze-Village, vu du dessus, et ensuite c'est la montagne ...

Pas très élevée, mais abrupte !

Autrefois un tram suivait cette route. Il reste quelques ouvrages d'art impressionnants, comme celui-ci :

C'est l'été

Et j'arrive enfin à un charmant village : Sospel

Trop tard pour faire des photos (il est 20 heures).

Je reviendrai demain matin, bien que ce ne soit pas non plus la meilleure heure pour faire des photos : la lumière est trop crue.

En attendant, je vais dormir au col, à 477 m, à 4 km de là.

 

 

Voilà donc mes photos du matin.

Beaucoup de façades, qui paraissent ornées de balustres ou autres décorations, sont en fait peintes en trompe l'œil.

C'est l'été

Lavoir décoré ... de lavandières, pont fortifié, coursives aussi fortifiées ...

 

C'est l'été

Et maintenant, en route pour l'Italie !

La frontière n'est qu'à 8 km ...

Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 21:24

Jeudi 20 Juin

 

Cette fois ça y est !

Ma tortue pourra freiner des quatre fers, à l'avant comme à l'arrière.

C'était une opération un peu douloureuse pour mon portefeuille, mais comme le crédit n'est pas fait pour Charly ...

Je pars donc demain matin de Sète, direction la frontière franco-italienne, en une étape si je peux.

En attendant, Sète se prépare pour les premières joutes nautiques, à l'occasion de la fête de la musique. Même si je ne les verrai pas, j'ai pu voir les barques, repeintes de neuf, qui attendent bien sagement le jour J.

Alors sur internet je vous ai trouvé une photo de l'an passé :

Re-départ, avec de bons freinsRe-départ, avec de bons freins

Mais cet après-midi, il y avait quand même quelques réjouissances : une course inter-entreprise, où les rameurs pouvaient être aussi bien des débutants que des rameurs entrainés. Certains n'avaient jamais touché une rame !

Ce qui a donné lieu à quelques scènes cocasses ...

Re-départ, avec de bons freins

Maintenant je vous dis bonsoir, en attendant ma prochaine connexion.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 12:36

Dimanche 16 Juin 2013

 

Après la balade d'hier, même pas de courbatures !

Mais il ne faut pas laisser les jambes se rouiller. Aussi Numsix me concocte une petite excursion sur la Gardiole. Pauvre Charly ! Il a attrapé chaud !

Et nous aussi.

Mais ça n'était pas long et le paysage était beau au-dessus de l'Abbaye Saint Félix de Montceau !

bloquée à Sète

Ce n'est pas une antenne ! Mais du haut de cet Escalassoun, les pâtres surveillaient leur troupeaux.

Et voilà l'Abbaye Saint-Félix de Montceau.

bloquée à Sète

Lundi 17 Juin 2013

 

J'attends le verdict du garagiste ...

Il a reçu les pièces dans l'après midi, mais pas eu le temps de les monter !

Mardi 18 Juin 2013

J'attends toujours ... problèmes de démontage avant le remontage, me dit-il ...

Heureusement que mes hôtes sont gentils et compréhensifs !

Des nouvelles du garage : on ne leur a pas livré les bons câbles ! Donc le remontage est reporté à demain ... s'ils obtiennent les bonnes pièces !

En attendant, une petite vue d'un canal sous un ciel un peu gris. Ce n'est pas encore Venise ..

bloquée à Sète

A demain !

Partager cet article
Repost0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 09:53

Samedi 15 Juin 2013, 10 h 30

Le rendez-vous est à Valleraugue, dans le Gard.

Fins prêts pour le départ ? Un peu inquiets tout de même : tiendrons-nous le coup ? Car nous avons tous une petite inquiétude : un genou, une sciatique, fatigué, manque d'entraînement ... Mais cette belle balade, reportée depuis avril à cause de la neige, a 12 cistes à la clé, alors ...

Bernardjsv, Maya30, M.lanie, Ardecho, Numsix et moi, Mamietopset,

C'est Parti !

Les 4 000 marches

On dépasse rapidement les toits de Valleraugue pour trouver cette hypothétique cabane. Pause pipi ?

Entrecoupée de nombreuses

-  pauses-ciste

-  pause- déjeuner

-  pause-goûter

la montée ne nous paraît pas si terrible que ça. Elle est

surtout très belle, dans l'odeur des genêts en fleurs !

Les 4 000 marches

Le paysage est varié :

-  forêt

-  cascades

-  prairies fleuries

-  un peu de rochers

-  et toujours ce paysage somptueux

Enfin nous rejoignons la Pierre Plantée, antique menhir maintenant au bord de la route que nous venons d'atteindre. Plus que 200 m ! Malgré la montée, nous les faisons d'un bon pas, tous un peu surpris de n'être pas plus fatigués !

 

Les 4 000 marches

Et c'est l'arrivée au fort.

Encore un petit effort pour aller jusqu'au sommet.

Ce matin, nous étions dans le village là-bas, tout en bas !

Les 4 000 marches
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche