Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 12:06

Profitant du beau temps, je suis allée me promener pas trop loin de chez moi : en Vallée de Campan.

Premier objectif, le Pic de la Peyre, 1821 m, départ à 1199 m.


C'est l'époque des myrtilles. Mais au printemps, ce doit être magnifique, avec tous ces rhododendrons. D'ailleurs ils s'y préparent activement, puisqu'ils sont déjà en boutons ! Ceux-ci vont dormir tout l'hiver sous la neige pour éclater lorsqu'elle aura fondu. A cette altitude, ce sera vers le mois de mai, et au mois de juin la montagne sera toute en fleurs !


Pic de la Peyre1

 

La montée est longue, et rude !

Mais quelle récompense, au sommet !


Pic-de-la-Peyre.jpg

 

Je n'ai pas pris le même chemin pour redescendre, et je suis arrivée à un petit col où se trouve un cairn fait de petites pierres grises, au milieu duquel trône une petite croix de calcaire blanc, sculptée d'un côté d'un Christ en croix, de l'autre d'un visage rond aux yeux globuleux.


Son nom : la Croix de Béliou.

C'est un lieu de légende, lié aux anciens cultes des dieux paîens : Abellion, le dieu pyrénéen du soleil, dont pourrait venir le nom de Béliou.

 

Voici la légende attachée à ce lieu :

Jadis, lorsque les Pyrénées étaient de toutes jeunes montagnes, il ne neigeait jamais sur leurs versants. La vie y était paradisiaque.

Un très vieux pâtre, âgé de près de 1000 ans et aveugle, Millaris, occupait les flancs de la montagne d'Arizes, en Bigorre, en compagnie de sa famille. Et pour la première fois, une nuit d'hiver, la neige tomba.

La montagne était entièrement recouverte d'une étrange mousse blanche, froide, pleine d'eau. Et en plus, il en virevoltait des fragments dans les airs ! Tant qu'on ne distinguait même plus les sommets des alentours.

Devant ce prodige, la famille de Millaris se mit à prier les dieux, mais lui-même demeura debout, immobile :

- Ecoutez ! dit-il à ses fils. Deux épreuves vous attendent. Vous allez prendre un peu de cette mousse blanche, en faire une boule, et la lancer vers les sommets, le plus loin possible.

Ensuite vous choisirez deux vaches noires dans le troupeau, vous les lâcherez et nous les suivront. Là où elles nous s'arrêteront, notre famille s'établira et prospérera.

Ce qui fut fait. Mais dans cette neige tourbillonnante, où étaient les sommets ? La boule fut lancée un peu au hasard ...

Puis abandonnant tout, la famille de Millaris se mit en marche derrière les deux vaches noires, faciles à distinguer dans cette neige si blanche. Et ils s'installèrent là où les vaches s'arrêtèrent, étonnés d'être encore dans la neige. La ferme qu'ils construisirent devint plus tard un village : Bagnères de Bigorre.

Mais Millaris ne le vit jamais : il était mort en route, et on l'avait inhumé en ce col, où fut érigée la Croix de

Béliou.

Cependant ... chaque année, à la même époque, la neige revenait. Les consignes du patriarche avaient pourtant été exactement suivies ... sauf qu'au lieu de jeter la boule de neige vers les sommets, son fils l'avait jetée vers le nord, vers les plus basses vallées ...

Voilà pourquoi, depuis ce jour, chaque hiver, la neige recouvre les Pyrénées jusqu'en plaine.

 

Mais que disent les spécialistes, les folkloristes ?

Il semble que la croix était à l'origine un ancien autel païen (pas de calcaire blanc dans cette partie des Pyrénées. Elle vient d'ailleurs), dont le visage, extrèmement stylisé, renvoie à l'art gaulois ou gallo-romain.

Ce n'est que plus tard (mais quand ? mystère !) qu'il aurait été christianisé et retaillé en forme de croix, puis sculpté d'un Christ sur l'autre face.

Mais, par précaution, sait-on jamais ? ;-) sans détruire l'image de l'ancien dieu ...

 

P9160029.JPG

 

Et pour finir, ce joli lavoir, avec une magnifique "planche" de schiste d'un seul morceau.

On dirait que les pipelettes ont trop parlé, par ici !

 

P9160039.JPG

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 21:05

Encore des édelweiss de gagnés.  la-France--du-sud-au-nord-3058.JPG

Par Janette, Betty et Sigrid, pour le dernier photo-mystère :

c'était bien Le Palais Idéal du Facteur Cheval, à Hauterives, dans la Drôme.

 

C'est un palais de rêve, construit par un seul homme : le facteur Ferdinand Cheval, durant 33 années de sa vie (il est né en 1879).

A 43 ans, lors d'une de ses tournées d'une trentaine de km dans la campagne, il butte sur une pierre bizarre. Celle-ci éveille alors un rêve, et il commence à construire dans son potager son Palais Idéal, inspiré par la nature, les cartes postales et les premiers magazines illustrés qu'il distribue.

Véritable autodidacte, solitaire et incompris, il achève son palais de rêve en 1912.

 

Construit sans aucune règle d'architecture, son Palais Idéal a été reconnu comme une oeuvre d'Art Brut, qui a fait l'admiration des Surréalistes. Il a été classé en 1969 par les Monuments Historiques, au titre de l'Art Naïf.

 

palais-ideal.jpg

 

Et maintenant, en route pour une troisième étape.

 

En transit, j'ai cotoyé 3 lacs.

 

A vous de deviner lesquels, grâce aux petites photos de coin, tirées d'internet, et évoquant chacune une ville différente ... que je n'ai pas visitée, mais en rapport avec ces lacs.

 

1er lac :

 

P8180030

 

C'est le plus difficile à trouver. Parce que, même si cette ville a donné son nom au lac, ce n'est pas la plus connue sur ses bords. Et même son château.

 

2ème lac :

 

P8190054


Cette vieille ville m'avait éblouie il y a ... 45 ans ! Et je n'ai pas osé y retourner, peut-être à tort, de peur d'être déçue ...

 

Avant le 3ème lac, je me suis arrêtée à un col pour aller voir un autre petit lac.

Le col est à 1613 mètres, le lac à 2108 m.

Dans une énigme cistique, on dirait que le col est une villa pour les colombes; et que le lac est un pléonasme, puisque son nom, dérivé d'un mot occitan, signifie "petit lac de montagne".

 

Charly et moi y avons fait de belles rencontres ...

 

En transit

 

3ème lac :

 

P8200223

Alors là, c'est facile !

Et ceux qui me connaissent un peu, comprennent tout de suite que je me suis arrêtée dans une ville sur la rive nord de ce lac !

 

A bientôt !

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 11:16

Il s'agit, cette fois, d'une réunion de famille.

Mais ça ne m'a pas empêchée de vadrouiller, là aussi pour visiter d'anciennes cistes pour, éventuellement, les remettre en état. Avec le plaisir de revoir des sites qui m'avaient séduite il y a quelques années ... et 2 ou 3 autres.

 

Une seule photo-mystère : la-France--du-sud-au-nord-3050.JPG

Si, si, je vous assure, c'est en France, dans le département de ...

 

Et tant d'autres beaux sites et monuments ...

 

SAV cistes Drôme-copie-2

 

 

A bientôt ...

 

P8150027

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 17:01

Bon, il paraît que le site ne marche pas très bien, et que vous n'arrivez pas à joindre les commentaires.

Alors voici, en clair, les réponses trouvées :

 

1er jour :

Photo 1 : le château de Foix (Ariège) index

 

 

Photo 2 : aqueduc et tour à Homps (Aude) 71828696Photo 3 : arènes de Nîmes (Gard) images

 

 

2ème jour :

1ère photo : Le Pont du Gard  (Gard) pont gard2ème photo : le théâtre antique d'Orange  (Vaucluse) th orange

 

 

 

3ème photo : celle-là, personne encore ne l'a trouvée. Langue au chat ?

Nyons-copie-1

 

Il s'agit de la Tour Randonne, à Nyons,  (Drôme) et je peux  vous montrer les quelques photos faites dans la Vieille Ville.

 

Son origine remonterait à 1280, alors que Nyons était la capitale de la Baronnie de Montauban. Dame Randonne de Montauban aurait fait construire un château pour servir de prison militaire, dont il ne reste que cette tour, aux murs de 2 mètres d'épaisseur, et 10 m de haut.

En 1854, le curé de Nyons, le Chanoine Francou, est atteint d'une maladie grave et mortelle. Il pria alors Marie et guérit.

En reconnaissance, il acquiert en 1862 les restes de cette tour médiévale, car il souhaite en faire "un piedestal sur lequel reposerait une grande et belle statue de la Sainte Vierge, laquelle dominera la ville et sera aperçue dans les campagnes", selon ses dires.

La Tour Randonne devint ainsi la Chapelle de Bon Secours. Et le piedestal, fait de 3 étages d'arcades néogothiques, comporte :

   -   au 1er étage, les Saints (Joseph, Jean, Bernard, Vincent)

   -   au 2ème, les Saintes (Anne, Elisabeth, Madeleine, Thérèse)

   -   au 3ème, les anges

   -   et au sommet, la statue de la Vierge, de 3,50 m de haut, qui veille, dit-on, sur la sérénité et la quiétude de la ville.

 

Une mention aussi pour le Pont Roman : inauguré en 1409, le pont relie les 2 rives de l'Eygues par une arche de 43 m, et domine la rivière de plus de 18 m. Il est classé second de France de qualité aussi pure.

 

Nyons

 

Curiosité locale : un drôle d'escalier !

Il s'agit de partir du bon pied, sinon ... pare à la chute !

 

P8090017.JPG

 

 A la suite d'une erreur de la Tortue (si, si, c'est sa faute !) je m'étais retrouvée, à 18 km de Nyons, dans le joli village de Sainte Jalle.

Vieille ville avec remparts, porte fortifiée, château, donjon et même une belle maison renaissance. Mais surtout, au bord de la petite route, la belle église Notre-Dame de Beauvert, construite en 852.

 

Ste-Jalle.jpg

 

 

Je vous laisse chercher encore un peu le nom de ce sommet au pied duquel je me suis arrêtée.

Deux indices qui vont rendre votre recherche super facile : il est dans les Hautes-Alpes, massif de l'O.....

 

A bientôt

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 14:25

Jour 3

 

Eh oui ! j'avais mis des cistes là-haut, à 2438 m et +.

J'y retourne donc, courageusement, mais les 4 ans de plus se font sentir !

 

Le Goléon

 

Jour 4

 

Ce matin, encore des cistes à visiter.

 

Jour 4

 

Et puis je suis allée cueillir  les Edelweiss promis : voilà mon petit bouquet.

 

P8140060.JPG

 

Mais la balade cistique prévue pour l'après-midi a dû être annulée : la pluie s'est mise à tomber dru !

Et pire : elle est passée par les joints (sans doute durcis par les intempéries) de la fenêtre de toit, mouillant mon lit ...

A l'Office de Tourisme, les prévisions météo affichées ne laissent guère d'espoir ...

 

Aussi, la Tortue décide-t-elle de se replier avec un jour d'avance sur la 2ème étape, où nous attend la famille, et où nous pourrons disposer d'une échelle pour l'entretien de la carapace.

 

Sauve qui peut ! ...

 

PS : un indice pour la troisième photo mystère de Mais où va-t-elle donc ? :

Il s'agit d'une Tour, dont le nom est contenu dans la légende de la photo.

Avec le nom de la Tour, vous trouverez forcément le nom de la ville et du département.

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 19:34

Nous n'étions pas très loin, hier soir. Et 2 heures de route nous ont suffit pour rallier notre première étape, de 5 jours maxi, si le temps se maintient au beau.

Où ça ?

 

A vous de me le dire !

Juste en face de ce majestueux sommet.

 

P8100127.JPG

 

Et j'ai passé les jours suivants à parcourir les hameaux, en faisant des SAV sur d'anciennes cistes, plus ou moins disparues.

 

Jour 1 :

 

SAV cistes Le Chazelet

 

Jour 2 :

 

SAV cistes Le Chazelet1

 

Encore quelques fleurs ?

 

P8110009P8110022

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 22:09

Hier, la Tortue ne s'est aperçu de rien pour les photos.

Alors aujourd'hui, je recommence. Vous suivez ?

 

1ère Photo

P8090011

Je ne l'ai aperçu que de loin, peu après le départ du matin, et j'ai voulu y aller. Mais la Tortue m'a répondu que ce n'était pas tout à fait sur notre chemin. Je ne lui en garde pas rancune ...

 

2ème photo

P8090013

 

Photo prise au travers de mon pare-brise, ce qui explique la présence de ce papillon de couleur éclatante.

Je voulais m'arrêter pour prendre un jus, mais la Tortue n'a pas voulu.

 

3ème Photo

P8090032.JPG

 

Enfin la Tortue s'est arrêtée !

Et elle a bien voulu que je randonne à mon tour dans la vieille ville ... à condition que je ne vous dise pas où c'est.

 

Voilà.

Le soir arrive, et je m'installe dans un petit col où la Tortue s'est arrêtée pour la nuit.

Je ne vous demande pas de situer ces 2 photos prises en route.

C'est juste pour vous dire " Bonne Nuit ".

 

P8090051.JPGP8090053.JPG

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 21:25

C'était inévitable !

La Tortue est repartie en voyage !

1321560785

Mais cette fois-ci, elle n'a jamais voulu me dire elle me conduisait.

Alors à son insu, j'ai pris quelques photos, tout en roulant. Comme ça, si vous les reconnaissez, vous pourrez suivre notre itinéraire.

Et si vous ne les reconnaissez pas ?

Eh bien, j'espère que ceux qui les ont reconnu ou deviné (quelques indices seront glissés dans les légendes des photos) vont bien vite poster un commentaire avec le numéro de la photo, le département, ... et si possible, au choix, le nom de la ville, du monument, son époque de construction et combien de fausses dents avait son architecte !  ;-))

Comme ça, tout le monde en profite !

 

Il y a quelque chose à gagner ?

Oui, bien sûr ! Un  é_e_ _e_ _ _ pour chaque photo reconnue. J'en ai 12.

 

Photo 1

P8080001.JPGOui, je sais, ce n'est pas son plus beau profil, mais c'est le côté par lequel je suis arrivée, cette fois-ci.

Je ferai mieux la prochaine fois ... 

 

Photo 2

P8080002

Là, c'était plus facile à photographier, parce que c'était un arrêt-pipi pour Charly (et pour moi aussi !)

 Oups !

C'est presque ça ! Mais c'est pas facile, je le reconnais ...

 

Photo 3


Capture plein écran 13082014 224001Là, c'était pas évident. Mais c'est bien que la Tortue soit un peu haute.

Il y a des endroits plus animés dans la ville ... mais je n'y mets pas ... les roues !

 

Après ça, la Tortue s'est arrêtée au coin d'une vigne et loin des routes, pour passer la nuit dans sa carapace. Elle a dit qu'elle était fatiguée.

Charly et moi aussi.

 

Bonne nuit !

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 16:27

Lundi 11 Novembre

 

D'une traite et sous la pluie, hier, j'ai rallié le Tarn.

Et ce matin, j'ai retrouvé mes amis Cisteurs à Lavaur, petite cité du pays de Cocagne,au nord de Toulouse.

 

Située au bord de l'Agout et déjà fortifiée au 11ème siècle, elle a abrité une forte communauté cathare.

Prise en 1211  par Simon de Montfort après un siège d'un mois, 80 chevaliers y furent pendus. Puis ce fut le plus grand bûcher cathare : 400 parfaits et parfaites y périrent brûlés.

Mais les malheurs de la cité ne s'arrêtèrent pas là : 9 ans plus tard la garnison fut exterminée par le successeur de Simon de Montfort, le futur Raymond VII.

Puis, encore 9 ans plus tard, ce sont les fortifications de la ville qui sont détruites sur ordre de Louis IX.

Au 15ème siècle, la ville est décimée par une terrible épidémie de peste.

Au 16ème, Les frères Cordeliers sont martyrisées par les Huguenots.

En 1930, la ville est de nouveau ravagée, par une terrible inondation.

 

Mais dans cette histoire mouvementée, les Vauréens ont tout de même trouvé le temps de construire cette magnifique cathédrale St Alain, en briques roses, et ont réussi à la conserver.

Et c'est juste à côté, dans les Jardins de l'Evêché, que nous nous sommes retrouvés :

 

Lavaur-11.111.jpg

 

Il faut quand même que je vous raconte l'histoire (la légende ?) de son Jacquemart : c'est la statue que vous voyez près de la cloche.

 

Capture

C'était au temps des guerres de religions, à la fin du 16ème siècle, quand catholiques et calvinistes se disputaient les terres de la contrée et que la ville de Lavaur voyait l'exercice du pouvoir passer des uns aux autres.

Un jour, les catholiques se seraient emparés d'un groupe de calvinistes et de leur chef, un nommé Jacques Marc. Amené dans les murs et emprisonné dans la tour de l'horloge, il se serait vu condamné à sonner les heures nuit et jour, en lieu et place du sonneur habituel.

Ayant quelques notions de mécanique, il aurait fabriqué un automate capable de sonner les heures assez régulièrement. Il put ainsi profiter d'une nuit pour s'échapper, sa fuite n'ayant été découverte que bien plus tard, puisque les heures continuaient d'être sonnées.

 

Pour perpétuer cette invention, l'horloge fut dotée d'un mécanisme plus précis, et le Jacquemart, statue en bois, fut plusieurs fois restauré et même remplacé : je crois qu'en ce moment, c'est le 4ème jacquemart, les autres étant conservés au Musée.

 

Voulant visiter la cathédrale (pour raison cistique autant que culturelle) nous avons été bien déçus de la trouver fermée, pour travaux de restauration.

Alors j'ai emprunté à internet ces 3 photos qui montrent le célèbre buffet Renaissance polychrome de 1523, du non moins célèbre grand orgue Cavaillé-Coll, et le célèbre portail à trumeau en gothique flamboyant du début 15ème que l'on peut admirer dans le nartex, ancienne entrée de l'église.

 

Lavaur-11.11.jpg

 

A la recherche des cistes cachées dans la ville, nous avons pu en admirer les monuments, et apprendre ainsi l'histoire de Dame Guiraude, châtelaine responsable de la ville, qui fut précipitée vivante dans un puits (en bas à gauche; la scène est peinte sur les portes qui le ferment) lors de la prise de la ville par Simon de Montfort.

 

Lavaur-11.112.jpg

 

Vous voyez comme le ciel est bleu ? C'est une journée magnifique (et unique !).

Après le déjeuner au "Chinois", nous avons exploré les environs : des châteaux, des églises, belvédères, pigeonniers ...

 

Lavaur-11.113.jpg

 

Je ne peux pas tout vous nommer, car il y a des secrets à garder. Rien de tel que de chercher des cistes pour découvrir les beautés secrètes d'une région. Et tout ça dans la bonne humeur et l'amitié.

 

Lavaur-11.114.jpg

 

Mais le soir venu, il faut bien se séparer.

Ce n'est que le lendemain matin, et seule, que j'ai découvert ces deux derniers témoins des temps passés :

 

Lavaur-11.115.jpg

 

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 08:53

Jeudi 7 Novembre 2013

 

Voilà, j'ai quitté la Suisse sous un ciel mitigé, et je fais une halte chez Ariane, à Bathernay, charmant village de la Drôme.

On y trouve une jolie église romane du 11ème siècle, dédiée à St Etienne. Elle faisait partie d'un prieuré, lui-même inclus, avec la maison-forte voisine qui sert maintenant de gîte, dans un ensemble castral. Transformée au 15ème par un proche de Louis XI, elle a gagné un petit côté gothique, malgré de beaux chapiteaux carolingiens.

On s'y régale aussi d'un paysage magnifique sur le Mont Gerbier des Joncs d'un côté, et de l'autre sur le Vercors, et même jusqu'au Mont Blanc certains jours.

 

PB070037-copie-1.JPG

 

Bathernay

 

PB080001

 

Petite excursion en Isère, toute proche, à Saint Antoine l'Abbaye.

 

Ce fondateur de l'érémitisme chrétien se reconnaît sous plusieurs noms : Antoine le Grand, Antoine d'Egypte, Antoine l'Ermite ou Saint Antoine.

Il serait né vers 251 et mort vers 356. Ce qui lui fait une belle vie de 105 ans ! L'érémitisme conserve !

Né en Egypte à Côme (Fayyoum), il distribue tous ses biens pour vivre selon l'évangile, de son travail et dans l'isolement auprès d'un vieil ascète. Puis il part dans le désert, vivre une vie d'ermite. Il y fonde une petite communauté d'ermites, et quand ils deviennent trop nombreux, il cherche un lieu encore plus désert.

Il subi les tentations du démon, et s'isole chaque fois davantage quand il est rejoint par de trop nombreux disciples, qui le choisissent comme guide spirituel.

 

Sa vie et ses écrits ont inspiré de nombreux artistes (Bosch, Bruegel, Max Ernst, Dali, Velasquez ...) et Gustave Flaubert lui a consacré un récit : La Tentation de St Antoine.

 

Saint-Antoine-l-Abbaye4.jpg

 

Les reliques de Saint Antoine-l'Egyptien ont été ramenées de Terre Sainte en 1070, par un Seigneur du Dauphiné. Elles sont déposées dans le village de La Motte-Aux-Bois. Qui devient Saint Antoine-l'Abbaye quand les Bénédictins commencent à construire une abbaye et un hôpital, destiné à soigner les victimes du Mal des Ardents ( ou Feu de St Antoine : il s'agit d'un empoisonnement à long terme, causé par l'ingestion d'alcaloïdes produits par un champignon qui infecte le seigle : l'ergot de seigle).

Au 13ème siècle, le pape confie les lieux aux chanoines de l'Ordre de Saint-Antoine.

De grands travaux d'extension sont alors menés du 14ème au 16ème siècle.

 

Saint Antoine l'Abbaye2

 

L'abbatiale a été commencée en 1130, et sa façade en gothique flamboyant a été terminée en 1297. Mais un incendie en détruisit le clocher et les toitures en 1422.

L'abbaye subit de fortes modifications aux 17 et 18èmes siècles.

 

Saint Antoine l'Abbaye1

 

Le village, lui aussi, a gardé un caractère médiéval avec ses petites ruelles et ses maisons anciennes, dont certaines sont des 14 et 15èmes siècles.

 

Saint Antoine l'Abbaye3

 

Le jardin médiéval étant fermé pour travaux, nous avons visité l'exposition "Quand le parfum portait remède".

Etonnant ! Superbe ! Parfumé !

Oui, parfumé, car on peut sentir les parfums décrits. Il suffit de presser une petite poire pour en diffuser l'odeur.

Mon préféré, c'est l'Aqua Admirabilis :

   -  Romarin

   -  Mélisse

   -  Essences d'orange, d'orange amère, de bergamote, de néroli, de cédrat et de citron.

Elle a la réputation d'être une véritable panacée, et de soigner aussi bien la jaunisse que les bourdonnements d'oreille !

 

Saint Antoine l'Abbaye

Repost 0
Published by scandinadream - dans En France
commenter cet article

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche