Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 09:22

Aujourd'hui, nous avons pu toucher la neige !

Nous sommes montées à la station de ski de Sirdal.

Charmante station. Plein de petites maisons éparpillées dans la montagne.

Les remontées mécaniques ? Pas vu l'ombre d'une !

Colette pense avoir vu, de loin, des pylônes de télésiège ...

Moi j'ai vu un panneau figurant un skieur et indiquant 1 km ...

Dans la neige puis en croisière

Peu importe, ce n'est pas ce que l'on cherche. Nous prenons maintenant la route menant à Lysebotn, crée pour relier cette centrale électrique (située au fond du fjord) à la vallée de Setesdal. Le point culminant nous réserve une surprise : des cairns partout, de toutes tailles. Il semble que pas une pierre ne doive rester solitaire. Pour cacher ma ciste, il m'a fallu en prendre une sur un cairn !

Dans la neige puis en croisière

Et puis c'est la descente. Impressionnante. Un chef d'uvre du génie civil.

On peut l'admirer depuis le balcon, impressionnant lui aussi au-dessus du vide, de l'auberge locale :

27 lacets pour descendre 750 m presque verticalement, dont un tunnel de 1,1 km qui fait lui-même un lacet sous la terre.

Et encore, on ne compte pas les simples virages !

Dans la neige puis en croisière

Arrivées en bas, c'est l'attente pour le ferry, seul moyen de quitter ce village, à part la route par laquelle nous y sommes arrivées.

Le Lysefjord est un fjord de 40 km de long.

Victor Hugo, dans "Les travailleurs de la mer", le décrit comme terrifiant. On voit qu'il n'y est jamais allé !

C'est très beau et grandiose. Dommage que l'on n'aie pas eu le soleil !

Après une nuit utile (douches, vidanges, lessive, internet) au Preikestolen-Camping (super ! confortable, accueillant et pas cher !) nous nous apprêtons à partir à l'assaut du fameux rocher vu d'en bas : le Preikestolen.

Théoriquement, une balade de 5 h AR. Mais nous partons pour la journée. ...

A plus tard ...

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 20:42

Où que l'on aille, c'est toujours superbe.

Nous sommes montées vers Stavanger, dont nous avons visité la vieille ville et la cathédrale.

Puis le parc-mètre nous a rappelée à l'ordre, et nous sommes reparties sur une nouvelle route, la 13, à la recherche d'une cascade.

On s'est un peu perdues en prenant une route qui nous a menées haut, si haut ...

Mais nous l'avons trouvée, notre cascade. Fabuleuse !

Après un tunnel de 3,8 km, remontée d'une vallée sur 8 km au bord de 2 lacs successifs, et 1/2 heure de crapahutage bien raide, la voilà, Manafossen (avec ° sur le 1er a pour le prononcer ô).

Encore des paysages
Encore des paysages

Et nous avons passé la nuit sur le parking de la cascade, dans la clairière

Partager cet article
Repost0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 19:47

Aujourd'hui, c'est jour de pluie.

Nous avions projeté de faire une balade à pieds de 2 h 30 autour d'une île, dans un fjord, avec 2 grottes à visiter. Mais il pleut trop fort. Voilà le paysage au point de départ :

Jour de pluie, de phare à fyr

Nous nous sommes donc baladées en voiture, en allant vers le sud, entre lacs et montagnes, toujours sous la pluie.

Jour de pluie, de phare à fyr

A défaut de voir le Cap Nord, Colette aura au moins vu le Cap Sud, au phare de Lindesnes.

Et moi j'y ai réparé une ciste à la boite brisée.

Jour de pluie, de phare à fyr
Jour de pluie, de phare à fyr

Après une nuit sur le parking, le ciel a été clément, bien que chargé, et nous a permis de faire une boucle de 5 km à la pointe de la péninsule. Ouf ! Nous avions besoin d'exercice !

Et nous repartons en voiture, vers le nord, d'abord, entre lacs et montagnes, toujours, car nous n'aimons pas trop les routes de la côte. Trop civilisé !

En route, nous avons croisé de belles blondes aux longs cheveux  ...

Jour de pluie, de phare à fyr

... et un drôle de pont ! 21 arches sur une rivière de cailloux.

Et encore un vieux pont, ressemblant plus à ceux de chez nous. Et il est classé. L'autre aussi, d'ailleurs.

Jour de pluie, de phare à fyr

Puis nous obliquons vers l'Est, vers Egersund, pour voir Eigerøy Fyr.

Une balade de 4 km AR, mais complètement différente de celle du matin.

Jour de pluie, de phare à fyr
Jour de pluie, de phare à fyr
Jour de pluie, de phare à fyr
Partager cet article
Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 18:18

Peu roulé, aujourd'hui.

En quittant le camping, nous avons cherché un Toubib pour Colette, qui traîne une toux à fendre l'âme depuis plusieurs jours.

Parties vers 12 h 30, nous avons été déjeuner près d'une des plus belles églises en bois-debout, la stavkirke de Heddal.

stav = pilier           kirke = église

En effet, la construction de ces églises s'articulait autour de 4 piliers fichés en terre aux 4 coins. Avec une coursive extérieure tout autour pour la protection et l'isolation. Bien goudronné, le bois de sapin acquérait une longévité étonnante !

Nous en verrons d'autres, sûrement, car il en reste 28 en Norvège.

Les plus vieilles datent de 1150, mais au 14ème siècle, il y en avait 1300 ! Où sont-elles passées ?

Le feu fut leur grand ennemi, mais aussi les fureurs du mouvement protestant piétiste (elles étaient catholiques), aux 18 et 19èmes siècles.

Quelques photos de l'extérieur :

Journée culturelle
Journée culturelle
Journée culturelle
Journée culturelle

Puis nous avons fait connaissance avec le canal du Télémark (la région à l'ouest d'Oslo).

C'est amusant : c'est un canal qui coule dans le fleuve, les eaux étant seulement séparées par un mur ou une palissade en bois, selon les endroits. Des barrages régulent le cours du fleuve, et les écluses sont de la hauteur des barrages.

C'est du moins ce que j'ai compris ...

 

Nous nous sommes arrêtées à cette écluse, l'écluse de Vrangfoss, qui m'a fait pensé à celle de Castelnaudary, découverte pendant les Rigolacistes.

Il y a ici aussi 5 écluses successives, mais bien plus hautes, il me semble. Car le barrage est haut !

Et les écluses s'ouvrent encore à bras !

 

Et donc, en souvenir de Pierre-Paul Riquet et son canal du Midi, je n'ai pas résisté : j'ai recisté !

Journée culturelle

En résumé, aujourd'hui nous avons découvert :

      -  les routes non revêtues (en terre), en général en bon état, mais étroites

      -  le goudron ondulé ! (oui, oui, ça existe !)

      -  les tronçons de route en réfection, seulement indiqués par une balise fluo au début (et ça peut durer de 10 à 50   m). Pas de pré-signalisation. Quand on arrive là-dessus en pleine vitesse .... (heureusement, ma tortue, la vitesse, connait pas !). Le goudron est alors remplacé par ce qu'on appelle de la tôle ondulée ... à juste titre !

 

Mais aussi :

      -  la route qui longe le fjord ou le surplombe en balcon : magnifique !

      -  les petits greniers disséminés au fil des routes : romantique !

      -  les charmants villages nichés dans la montagne, avec leurs petites maisons rouges, ou blanches aux encadrements verts ou bleus : exotique !

      -  les fleurs, les arbres, les lacs à droite, à gauche, partout : sympathique !

Journée culturelle

Colette vous fait, elle aussi, comme promis, un petit message. Le voici :

Le 8/06/12

Je m'émerveille, entre plein d'autres paysages, des bords de route couverts de fleurs sauvages. En France, les bords des routes sont rasés, mais ici beaucoup de fleurs nous font une haie d'honneur  ...

Mais surtout, il y a plein de pois lupins qui font des talus émaillés de couleurs, même sur les talus d'autoroutes !!!

Réveillons nos facultés admiratives !

Elisabeth vous dit toutes nos autres découvertes.

Colette

Journée culturelle
Partager cet article
Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 10:29

Ce matin, départ pour le Musée du Folklore Norvégien.

C'est un éco-musée qui retrace la culture norvégienne depuis le moyen-âge. Le plus grand et le plus ancien du Pays.

A l'extérieur, des villages sont reconstitués de différentes régions de Norvège. On rentre dans les maisons, il y a du mobilier, de la vaisselle, du feu, un bouquet sur la table  ...

Le fleuron du musée est une église en bois debout, celle de Gol (à plus de 200 km de Oslo) qui a été transférée ici en 1884. Elle date de 1216, et on y célèbre encore des mariages, des baptêmes ...

 

Dans le grands bâtiments du musée, on s'est régalées avec les costumes portés autrefois, des différentes régions et époques.
Quelle variété ! Des rouges, des bleus, des perles, des dentelles, des velours, du drap ... mais très peu de lumière, pour la conservation des couleurs, et pas de photos.
Pour ne pas vous frustrer complètement, je vous ai cherché quelques images sur internet :
Oslo, suite et FIN
Entre les meubles sculptés, peints, les tapisseries, la vaisselle décorée (beaucoup de technique dite "à la rose", l'exposition sur la culture Same (autrefois dite Lapone), nous y avons passé 3 heures ! Et si ce n'était pas le mal aux pieds, il aurait fallu 2 heures de plus pour tout voir !
...
Et nous avons repris la route. Mais cette fois, nous sommes arrivées au camping à 15 heures !
Et voilà un après-midi de repos bien mérité.
Partager cet article
Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 07:50

Ce matin, nous continuons notre visite d'Oslo par le Parc Vigeland, du nom du célèbre sculpteur Norvégien : Gustav Vigeland. Il a dessiné et réalisé toutes les statues du parc (il amis 20 ans et est mort un an avant la fin des travaux), sur le thème de la Destinée de l'Homme, depuis l'enfance à la vieillesse.

 

Pendant que nous étions dans l'Art, nous avons visité l'Hôtel de Ville, avec ses fresques magnifiques et l'immense Salle de Cérémonie où est remis, chaque 10 décembre, le Prix Nobel de la Paix.

Pour nous laver les poumons, métro ligne 1, terminus.
C'est à 10 km de la ville, en pleine forêt. Paysage sur le fjord d'Oslo et recherche d'une ciste qui, elle, n'a pas disparu.
Encore Oslo

Pour la 2ème ciste, j'ai voulu descendre par les pistes de ski (2,5 km). Mais par manque de plan (ou de chance)nous avons manqué le tremplin de saut où elle est cachée. Nous en avons trouvé un autre, tout neuf, mais pas de ciste évidemment.

Encore Oslo
Et pour finir cette journée bien remplie, le Musée des Bateaux Vikings nous a étonnées.
Les Vikings étaient inhumés dans leur bateau, avec toutes sortes d'objets : mobilier, vaisselle, chars à 4 roues, traineaux, bateaux plus petits, vêtements, bijoux, chiens, chevaux (jusqu'à 12 dans un des tombeaux)
Ce musée présentes 3 tombeaux et une partie de ce qu'ils contenaient.
Quel raffinement dans les tissus, les bijoux, et surtout, les sculptures sur bois.
Maintenant, je suis au bord du lac, près d'une ciste que je viens de cacher.
Ceux qui me lisent n'auront pas de mal à la trouver !
A demain !
Encore Oslo
Partager cet article
Repost0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 17:33
Ecrivez "CAPITALE" en 4 lettres !

C'est enfin la frontière de la Norvège, sur une petite route d'une région déjà montagneuse. Ici, tous les rochers témoignent d'une forte érosion due aux glaciers. Mais c'est difficile de prendre des photos en roulant !

 

Nous nous arrêtons à Fredrickstad pour visiter la vieille ville restée typique, car enfermée dans l'ancienne forteresse en demi-étoile, un peu comme celle que nous avons vue aux Pays-Bas, mais en plus grand.

 

Ecrivez "CAPITALE" en 4 lettres !
Puis nous filons vers Oslo
Nous avons l'adresse d'un grand parking gratuit, où passer la nuit, à deux pas du métro.
Nous prenons donc celui-ci dès cet après-midi  pour descendre dans la ville. Un parcours à pied nous mène des quartiers modernes, branchés (les Champs Elysées norvégiens), aux vieilles rues de l'origine de la ville, en haut, près de la vielle église d'Aker, construite en 1100. Romane, bien sûr, et en pierres. C'est rare dans ce pays de briques.

Pour redescendre, en tramway, nous traversons des quartiers plus populaires, besogneux.

De retour à la cathédrale, nous achetons un kébab et nous reprenons le métro pour aller retrouver Charly.

Et là, on se rend compte que, au fond du parking, il suffit de faire 50 mètres dans la forêt pour se retrouver au bord d'un lac magnifique, où de nombreux habitants d'Oslo viennent faire leur footing tous les soirs. Ce qui explique le nombre important de voitures et la grandeur du parking.

Il y a des tas de chemins, des gens qui marchent ou qui courent dans tous les sens, à toutes les allures et avec toutes sortes de démarches.

Du coup, nous aussi nous avons fait notre tour de lac (mais sans courir), en 3/4 d'heure, avant d'aller au lit.

Bonne nuit.

Ecrivez "CAPITALE" en 4 lettres !
Partager cet article
Repost0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 17:16

L'impatience commence à nous tenailler.

Nous avançons donc encore ce matin sans nous arrêter, mais sans prendre l'autoroute pour admirer le paysage et traverser des villages.

On roule, on roule ...

Mais dans l'après-midi, nous cherchons des sites de gravures rupestres, classés au patrimoine mondial de l'Unesco. C'est dans le Bohüsland, au Nord de Göteborg.

On roule, on roule ...
On roule, on roule ...
On roule, on roule ...

Pour y chercher la ciste, ce sera facile : vous savez déjà presque tout !

Et puis, pour une fois, voulant nous arrêter de bonne heure, on se pointe à 18 h 15 au camping ... qui ferme à 17 heures !

Zut ! On le saura pour la prochaine fois, les campings comme les musées et les églises ferment de bonne heure !

Tant pis pour la douche espérée : nous dormirons dans la forêt, à 30 km de la frontière.

Partager cet article
Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 16:01

Premier contact avec le Danemark : le vent !

 

Stationnées à la pointe de l'île de Mon (il faut barrer le o mais je ne peux pas le faire, avec cet ordi. Pas plus que le petit ° au-dessus de certaines lettres), à Faro, j'ai garé le camion tout contre un très gros camping-car (un vrai bus !) pour être un peu à l'abri. Et malgré ça, nous avons été bercées toute la nuit.

Mais oui, ce pont par lequel on accède à Faro, c'est celui de la bannière, en haut de la page de mon blog. Un symbole, pour moi.

Mais oui, ce pont par lequel on accède à Faro, c'est celui de la bannière, en haut de la page de mon blog. Un symbole, pour moi.

Pour le choix de l'itinéraire, Colette a tenu à visiter, de préférence, Copenhague. Alors nous sommes parties tôt pour voir la Petite Sirène et son créateur.

Et nous en avons profité pour attraper une jolie ciste dans un beau jardin. Charly était très content de sa visite !

Au Pays d'Andersen

En flânant dans les rues, nous avons rencontré ce café français (et étudiant, dirait-on) et son menu cocorico !

 

Au Pays d'Andersen

Au fil des rues, nous avons vu pas mal de magasins et d'entrées de maisons en sous-sol. En voici une avec une protection art-déco. Et puis l'Hôtel de Ville, le port ... et de biens curieux dragons.

Au Pays d'Andersen

Cette ville possède de bien beaux clochers. Notamment celui de l'ancienne bourse, formé de 4 crocodiles aux queues entrelacées.

Au Pays d'Andersen

Notre chemin pour l'église de marbre passait devant Amalienborg, le château de la famille royale :

Au Pays d'Andersen

Enfin, détente dans le parc de Rosenborgslott.

Au Pays d'Andersen

Pour nous rendre en Suède, l'autoroute nous mènera plus vite jusqu'au ferry de Helsingor. Comme nous sommes déjà des "Pro", plus de photos ni de promenade sur le pont : nous allons investir la boutique Free pour y acheter des chocolats danois. Quel régal ! Hummm ...

Et on débarque à Helsingborg : "Bonjour la Suède !"

Nous repartons vers le Nord, et faisons halte pour la nuit près de cette jolie église hexagonale.

Au Pays d'Andersen
Partager cet article
Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 10:03

Vous connaissez, bien sûr, l'histoire des Musiciens de Brême, des frères Grimm.

Eh bien nous sommes tombées dedans en arrivant dans cette ville. On les trouve partout : ils décorent les places, les enseignes, et même les tuyaux de fontaine !

Au Pays des Contes

C'est un marché très coloré qui nous a accueillies. Quel contraste avec les monuments, très beaux, mais qui mériteraient un bon décrassage !

Au Pays des Contes

Et voilà, à l'honneur, notre Roland de Roncevaux :

Au Pays des Contes

Dans la cathédrale Saint Pierre, romano-gothique mais décorée en baroque,  j'ai particulièrement aimé le plafond des voûtes :

 

 

  

Au Pays des Contes
Au Pays des Contes

Nous voilà maintenant dans la Böttcherstrasse.

C'est une petite rue, très étroite, construite de 1923 à 1933, dans le style Art-Déco. Original et amusant.

Au Pays des Contes

Il y a aussi un extraordinaire carillon de porcelaine :

Au Pays des Contes

Ce qui nous a amusées dans Brême :

Ce troupeau de cochons. Nous l'avons rencontré dans la zone piétonne.

Et à droite, ce ne sont pas des plaques d'égout ! On met une pièce dans la fente, et on entend un animal chanter. Dans celui-ci, c'est le chien qui aboie. On croirait qu'il est prisonnier sous la route.

Au Pays des Contes

Continuant vers le nord, il y a beaucoup d'autoroutes, et beaucoup d'embouteillages, surtout pour contourner Hambourg.

Pour quitter l'Allemagne, nous avons pris le Ferry à Puttgarden, pour aborder le Danemark sur l'île de Loland.

Au Pays des Contes
Au Pays des Contes

Bonjour la Scandinavie !

Nous dormirons ce soir au Danemark.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche