Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 22:36

Lübeck

 

S'il est une jolie ville en Allemagne, c'est Lübeck.

Je l'ai visitée l'an dernier, mais j'avais manqué la cathédrale. Trop tard.

Aujourd'hui, comme c'est ma route, je m'y arrête.

Retour en Allemagne

Zut ! les parc-mètres n'acceptent que les pièces. Je n'ai donc droit qu'à 1 heure de parking. Suffisant pour cette visite mais ...cette fois-ci elle est fermée pour cause de "organ-competition" ! Pas de chance.

Si vous passez par là, prévoyez la journée et la monnaie ...

 

Je me suis quand même dépêchée de vous laisser un petit souvenir et d'aller vous faire quelques photos de l'Hôtel de ville (et c'est pas à côté !) et de Marienkirche

Curieusement, l'Hôtel de Ville a un mur blanc et un mur noir, avec un escalier Renaissance qui fait penser à Venise. Et l'intérieur, lui, fait penser à une église ...


 

Retour en Allemagne

Et pour vous consoler, voici la légende du petit diable de Marienkirche :

Lorsque les habitants voulurent édifier l'église de Sainte Marie, le diable s'y opposa, et ceux-ci lui firent alors croire à la construction d'un bar à vin, propice à lui attirer des âmes perdues !

Le diable apprécia l'idée et partagea même la construction de l'église.

Mais le bâtiment s'élevant, il comprit qu'il avait été roulé. Il prit un énorme bloc de pierre et entreprit de détruire les murs. Les fidèles lui promirent alors de construire le bar juste à côté de l'église. Le diable se satisfit  de cet arrangement, et, l'église terminée, les fidèles construisirent à côté ... l'Hôtel de Ville, qu'ils dotèrent d'une immense taverne.

Retour en Allemagne

Le petit diable est bien entouré.

38,50 mètres de hauteur, les voûtes de Marienkirche ! Et vous avez remarqué ? Il doit souvent pleuvoir à la sortie de la messe : ces petits parapluies sont les poignées de la porte d'entrée de l'église.

Et voici quand même la cathédrale. Du moins, l'extérieur.

Retour en Allemagne

Ratzeburg

 

Puisque le gothique me boude, j'irai voir du roman.

Passant à 5 km de Ratzeburg, je m'y arrête pour aller voir la cathédrale.

Quelle jolie petite ville balnéaire ! Des bords de lac charmants, et le quartier de la cathédrale très pittoresque.

Et encore un car de Japonais ...

Retour en Allemagne

Et pour sa cathédrale, un tout autre style !

Retour en Allemagne

Hildesheim

 

Je n'ai pas eu le temps de visiter la cathédrale, ici. Juste la place du Marché.

Mais comme je vais m'installer quelques jours pas très loin, j'y reviendrai sans doute. Et puis, il ne faut pas que vous attrapiez une indigestion de cathédrales ...

Toutes ces belles maisons sont situées sur Markt, la place du Marché. Quelle richesse dans les décorations ! J'aime beaucoup cette architecture !

Retour en Allemagne
Retour en Allemagne

Vous avez sans doute remarqué que mes photos sont de pire en pire.

C'est que j'ai des ennuis avec mon appareil photo, depuis à peu près la moitié de la Finlande. Il me fait des photos toutes noires dès qu'il manque un peu de soleil, et je passe un temps fou à les corriger .

 

A Hildesheim, je viens d'acheter un nouvel appareil photo.

J'espère que je vais apprendre très vite à m'en servir, et que vous verrez un meilleur résultat.

 

Ouf ! Je viens d'arriver chez Sigrid, à Grunenplan, en plein centre de l'Allemagne.

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 22:28

Bien que je l'ai déjà visité, je me suis arrêtée à Roskilde (c'était ma route) pour vous faire quelques photos. Non pas du musée viking, mais de la cathédrale, où sont inhumés tous les souverains Danois depuis Marguerite 1ère (38 reines et rois). Si l'extérieur n'est pas extraordinaire, à l'intérieur, c'est grandiose !

Ah ! ces églises ...

Après en avoir fait le tour, entrons, maintenant :

Ah ! ces églises ...

Et une magnifique grille en fer forgé dont je n'ai pas pu m'empêcher de photographier le détail :

Ah ! ces églises ...

Quelques moulins et églises ont ensuite croisé ma route, et c'est à Naervsted que j'ai cherché la bibliothèque, près de l'église. 70 m disait le GPS.

De bibliothèque, point. Je demande à un couple qui regardait une vitrine :

Follow me ! me dit le Monsieur

 

Effectivement, c'était compliqué pour arriver à ce building tout en verre et béton à l'autre bout de la ville !

L'homme aux grandes jambes ne marchait pas vite, mais le temps qu'il fasse un pas, j'en faisais deux. Et sa petite femme qui trottinait derrière moi sur ses hauts talons (les trottoirs sont de vieux pavés) en faisait trois !

Enfin arrivés :

-  Thank you, very much !

-  Good bye ...

 

Pour le retour, cela semblait facile car on voyait le clocher de l'église du premier étage de la bibliothèque ...

 

Oui, mais ... quand j'y suis arrivée, ce n'était pas la bonne église ! Plus belle, certes, mais où est l'autre ?

... j'ai fini par la retrouver, avec l'aide de quelques passants ...

 

Et je repars.

Je programme Mme GPS sur Orslev, petit village et grande église, avec de belles fresques, dit le guide.

Et j'arrive à Orslev, presque une ville, avec une toute petite église. Des murs aussi blancs qu'une nappe d'autel. Même la chaire est décolorée ...

Vérification : l'autre Orslev est à 50 km, à l'opposé de ma route. Tant pis pour les belles fresques !

Ah ! ces églises ...

Île de Mon (o barré) :

J'avais fait quelques photos, l'an dernier, des endroits cistés. J'ai retrouvé l'album que j'avais mis sur internet. Il faisait bien plus beau que cette année ! Mais le lien ne fonctionne plus ! Je vais donc vous remettre les photos que je retrouve de mon voyage au Danemark en 2011

J'avais donc visité l'église de Fanefjord, décorée par le Maître d'Elmelunde, et je voulais aussi visiter la 1ère qu'il a décorée, celle de son village, Elmelunde.

D'abord, l'église d'Elmelunde, et en exclusivité, la création de la femme, Eve, comme si vous y étiez !

Ah ! ces églises ...

Voici d'abord l'église d'Elmelunde :

Ah ! ces églises ...

Mais je suis retournée à Fanefjord, pour le plaisir . Mais vous pouvez la voir plus en détails sur mes photos de 2011, ici

Ah ! ces églises ...

Ensuite, vue la densité de la pluie, je suis partie directement pour m'embarquer sur le ferry vers Puttgarden, en Allemagne.

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 21:16

Le Danemark, j'en ai visité une grande partie l'été dernier. Mais il y a toujours des endroits que l'on saute ...

Je n'avais pas pu visiter le château de Frederiksborg, à Hillerôd. J'ai donc fait ce petit détour.

 

Je suis arrivée par derrière, c'est à dire par le parc un peu sauvage, autour d'un modeste "Rendez-vous de chasse". Le parc où maintenant les gens font leur footing et promènent leur chien. Charly en a bien profité avant que je ne parte pour la visite.

Retour au Danemark

D'abord, le jardin baroque, interdit aux chiens, évidemment.

Retour au Danemark

Ce château, c'est le Versailles des Rois du Danemark. Autant pour la splendeur que pour l'idée du monarque absolu.

 

Les premiers bâtiments, à l'allure un peu médiévale, datent de Frédéric II, vers 1562.

Christian IV y a ajouté, vers 1620, le grandiose château de briques, avec la fontaine de Neptune, précédés de la tour à barbacane.

Comme les 2 châteaux n'étaient pas dans le même alignement, l'architecte a conçu un pont en S pour les relier.

Retour au Danemark

Déjà la façade laisse augurer des magnificences de l'intérieur ...

Retour au Danemark
Retour au Danemark

Je ne sais plus lequel des rois était collectionneur de tableaux (uniquement des portraits). Ils sont tous là,  en ordre chronologique, dans le château et dans ce pont-galerie, et la collection s'est poursuivie jusqu'à nos jours puisque le château est devenu musée national depuis 1882.

Il y a des tableaux (surtout parmi ceux du 16ème et 17ème) pour lesquels on se demande si ce sont les peintres qui n'étaient pas doués ou les gens qui étaient si laids ... ? En tout cas, qu'est-ce qu'ils avaient l'air guindé !

Elle a l'air bien triste, cette princesse de 1630 qui porte mes deux prénoms sur les jambes de Barbie ...

Et ce petit prince de 1615 a l'air tout disproportionné ... pourtant il deviendra le roi Frederik III.

Retour au Danemark

Mais passons aux splendides salons qui se succèdent, exposant meubles, costumes anciens, tableaux, tapisseries ou vaisselle ...

Retour au Danemark

Assurément la palme revient au Grand Salon (il a un nom, mais je l'ai oublié). On y voit aussi de récents portraits de la famille royale qui me réconcilient avec les peintres.

Retour au Danemark

Quant au plafond, vous pourrez l'apercevoir sur cette petite vidéo. Manifestement, j'ai encore des progrès à faire ...

Je garde de ce château un souvenir émerveillé. A ne pas manquer si vous passez par là !

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 19:54

Je continue ma promenade par les petites routes, et même parfois à pied, parmi les pins. Cette fois, ça se termine à la plage. Charly ira-t-il plonger ? Non. Ce grand cygne l'en a vite dissuadé !

Sur le chemin des écoliers

Passage à Karlskrona. Une place immense, des bâtiments imposants, mais peu de vie dans cette bourgade.

Lors d'une autre balade dans les bois, le sentier arrive soudain devant ce petit château privé. Aucun signe qu'on est entré dans une propriété. Et le sentier continu plus loin ... jusqu'à rejoindre la baltique et cette cabane. Sans doute un sauna.

Sur le chemin des écoliers

Dans un petit village, cette église toute simple, de 1230. Mais quand on a la curiosité d'en faire le tour, voilà ce qu'on découvre :

Sur le chemin des écoliers

Un château campagnard, entouré de sa ferme. Mais quelle ferme !

Deux énormes granges avec des étables en bas, une immense écurie ; et la maison du régisseur n'est pas à dédaigner ! Et je n'ai pas photographié les petits bâtiments : porcherie, poulailler, remises ...

Ah oui ! c'est le château de Wanas, du 15ème siècle.

Sur le chemin des écoliers

Et voilà une vue d'ensemble glanée sur internet :

Sur le chemin des écoliers

Lors d'un précédent séjour à Malmö, j'avais déjà visité le sud de la Scanie. Quelques cistes en témoignent.

Mais je voulais prendre le temps de visiter la cathédrale de Lund, qui était alors fermée (mariage). Voilà qui est fait.

 

Commencée en 1080 et consacrée en 1145, c'est le plus grand édifice ROMAN des pays scandinaves.

Sur le chemin des écoliers

La crypte, elle, est de 1123 et abrite les tombeaux de personnages célèbres. Finn le géant, représenté sur un pilier, l'aurait construite pour Saint Laurent ... mais voici la légende :

 

On raconte que le maître d'uvre de la cathédrale fut St Laurent lui-même (St Lars en suédois), et que trop affaibli, il fut contraint d'engager un géant pour poursuivre le travail. Le géant exigea su Saint le sacrifice de ses yeux s'il ne parvenait pas à découvrir son nom avant l'achèvement de la cathédrale.

 

Saint Lars entendit par hasard la femme du géant chanter une berceuse et révéler son nom.

Il s'empressa de retourner à l'église et, alors que le géant s'apprêtait à mettre la dernière pierre, lui dit : "Finn, place cette pierre mieux que cela".

Dans sa rage, le géant se précipita dans la crypte et empoigna un des piliers pour essayer d'ébranler l'église.

Sur le chemin des écoliers

Une des particularités de cette crypte : ses piliers sculptés d'une façon tout à fait inhabituelle !

Sur le chemin des écoliers

quelques tombeaux  qui nous apprennent la mode vestimentaire de l'époque :

Sur le chemin des écoliers

Même si l'intérieur, roman, nous parait un peu austère, il recèle quelques beaux trésors. Notamment les stalles du chœur.

Sur le chemin des écoliers

L'autre curiosité, c'est l'horloge astronomique, du 14ème siècle. Je ne l'ai pas vue en mouvement, mais voici ce qu'en di le Petit Futé :

"Le spectacle commence par un échange de coups d'épée entre les 2 chevaliers

Puis 2 hérauts sonnent de la trompette pendant que l'orge joue "In dulci jubilo". Ensuite une porte s'ouvre laissant apparaître les Rois Mages qui apportent leurs offrandes à la Vierge et à l'Enfant Jésus. Arrivés devant eux, ils s'inclinent puis disparaissent lentement."

Sur le chemin des écoliers

Bien que les panneaux les annoncent, je n'ai pas rencontré de sangliers ni d'élans sur la route.

Mais vous ne trouvez pas que les élans suédois (panneau jaune) ont une drôle d'allure ?

Pour mémoire, voici, en gros, les élans norvégiens :

Sur le chemin des écoliers

Ensuite, à ma grande honte, j'ai fait un grand tour d'autoroute : contournement de Malmö (il y a déjà plein de cistes, car j'y ai fait plusieurs séjours), pont de l'Oresund, contournement de Coppenhague, que nous avons visité à l'aller.

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 13:29

Le titre peut se traduire ainsi : Château de Kalmar et Ile des moulins à vent

Kalmar, donc.

Un château bâti au 12ème siècle comme un bastion stratégique, qui a été transformé au fil des rois jusqu'à devenir ce bel ensemble Renaissance 4 siècles plus tard.

Calamars chez Don Quichote

Après un tour des remparts pour dégourdir Charly, j'ai appris qu'il était fermé au public ce WE (on est vendredi) pour cause de Congrès !

Dommage !

Calamars chez Don Quichote

Donc je pars à la recherche de Don Quichotte.

Il ne dois pas être loin, car l'île d'Öland est juste en face. On l'appelle : l'île des moulins.

 

Île d'Öland

Attention de ne pas confondre : åland, prononcez ôland, qui est une île finlandaise en face de Stockholm.

et öland, prononcez euland, qui est une île suédoise de la côte sud-est, où nous sommes.

 

Elle fait 140 km du nord au sud, et seulement 16 km, à l'endroit le plus large, d'est en ouest !

On l'atteint depuis Kalmar par un pont de 6 km de long, et elle est à peu près plate, de sorte que le vent peut s'y déchaîner à l'aise.

 

Jadis, chaque ferme avait son propre moulin. Maintenant, il n'en reste QUE 400 !

Calamars chez Don Quichote

Ils ne sont pas monumentaux. Je n'en ai vu qu'un seul d'imposant. Ils sont petits, en bois, et on peut monter dans plusieurs pour admirer la mécanique simple mais efficace.

Et la tradition continue avec les éoliennes. Mais là, pas de modèle réduit.

Calamars chez Don Quichote

L'île est essentiellement agricole et en partie réserve naturelle d'oiseaux, plus une partie (le sud) classée par l'UNESCO pour sa végétation particulière, due à un sol calcaire (un peu les Causses, mais en plat). Ce qui fait qu'elle a gardé un paysage naturel très agréable.

 

Peuplée depuis 4 000 ans, il y a de nombreux sites archéologiques, dont 3 forteresses de l'âge du fer. Je suis allée voir celle de Grborg .

Des pierres runiques, des chapelles en ruines  ... Mais les églises du moyen-âge, nombreuses, gardent leurs trésors à l'intérieur, et ne sont ouvertes qu'en été (comprenez : juillet/août). Pour l'extérieur, elles ont toutes (sauf une) été remaniées au 19ème.

Calamars chez Don Quichote

Dans cette île il y a quand même un joyau de la Renaissance, et c'est l'anecdote du jour.

Château de Borgholm, superbe, mais entièrement détruit en 1806 par un incendie !

 

La visite se terminait à 17 heures, et j'y suis arrivée à 18 h 20, juste dans le but d'en faire le tour ...

Il y avait 2 voitures sur le parking, et 2 autres sont arrivées juste après moi.

Des dames très maquillées, coiffées un peu à l'espagnole ... et qui vont vers le château.

La grille n'est pas fermée à clé !

Donc je les suis, en restant un peu en arrière, discrète, puis je débouche dans la grande cour où j'entends des gens qui discutent mais sans voir personne ... Puis d'autres gens arrivent. Je prends vite des photos avant qu'on ne me mette dehors ! Et c'est ce qui arrive, bien sûr.

Il doit y avoir spectacle, ce soir, car d'autres dames coiffées pareil arrivent maintenant.

Mais je n'aurais rien vu si j'étais arrivée une heure plus tôt !

Calamars chez Don Quichote

Et si on dit que les Suédoises n'ont pas de pudeur, ce n'est peut-être pas sans raison. Ici, ça se passe sous le petit sourire en coin de la Joconde ...

Calamars chez Don Quichote

Il y a encore bien des choses à voir, sur cette île. Au nord comme au sud.

Mais pour une mystérieuse raison, je ne peux pas m'y attarder ...

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 11:53

Les guides ne sont pas très prolixes pour la côte Est de la Suède.

Entre Stockholm et Kalmar, ils ne proposent pas grand-chose.

Alors après Söderköping, (et même avant) je décide de ne prendre que des routes secondaires, et de bouder le grand axe, même si ce n'est pas une autoroute.

Mais quelle bagarre avec le GPS ! Il faut le reprogrammer tous les 30 km !

Mais ainsi, je peux voir les villages et la campagne, si belle, paisible, coquette ...

Mais voilà !

Si "voir ou conduire, y'a pas à choisir",

"rouler et photographier, c'est pas l'pied !".

 

Voici quand même quelques paysages à vous mettre sous les yeux ...

Côte Est
Côte Est
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 11:49

Ni le Michelin, ni le Petit Futé ne font mention de cette petite ville. Et pourtant ...

J'y suis arrivée, par hasard vers 20 h 00. J'avais décidé d'allonger l'étape, pour une fois. Donc mes photos sont, pour certaines, nocturnes. (Et le soleil rasant du matin ne fait pas non plus forcément de belles photos ...)

En passant, sur la grand-route, j'ai été attirée par les clochers : celui de l'église, puis 2 autres, très effilés, puis des petits clochetons ... ça vaut une visite du centre ville, ça !

Superbe !

-  église Saint Laurenti, fin 12ème, avec son clocher en bois de 1583, haut de 50 m, qui supporte 3 cloches d'un poids total de 4 tonnes.

-  vieux quartier aux maisons ravissantes

-  canal, ruisseau

-  place centrale pavée et piétonne

Tout est séduisant.

Söderköping

Mais l'heure tourne. Il faut que je trouve où dormir.

Je vais aller voir à la première église, la blanche, de l'autre côté du ruisseau. Je n'ai pas encore vu ce quartier.

Ouah ! Encore mieux !

Je décide de passer la nuit sur le parking de l'église Drothem, 13ème siècle.

Je nourris Charly, puis je ressort, pour photographier l'église.

Mais ? Il y a de la lumière dedans ... je pousse la porte ...

Trois jeunes femmes (et leur éclairagiste) sont en train de répéter pour un concert de musique du 13ème siècle, qui a lieu demain soir.

Je vous laisse apprécier ...

Söderköping

Tellement prise par la musique, j'avais oublier de déclencher l'enregistrement ...

Quand elles ont fait une pause, l'une est venue vers moi.

Et nous avons réussi à nous comprendre un petit peu : elles m'avaient prise pour une journaliste !

 

Maintenant, c'est la fête !

Je termine la visite le lendemain matin.

Söderköping

J'ai appris à l'instant, par internet, que Söderköping était souvent utilisée comme décor pour des films.Pas étonnant !

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 10:39

J'étais déjà venue à Stockholm, et j'en avais déjà visité quelques endroits en 2010, où j'y avais fait un séjour d'une semaine en Novembre. Un de ces jours, j'en retrouverai les photos pour en faire une page de blog.

Mais ce que je voulais absolument voir, c'est le Musée Vasa. Je n'avais pas pu. Aujourd'hui je l'ai vu,

Le voici vu de la rive d'en face. Vous remarquez les mats qui sortent du toit ? C'est lui. Il est là. Il nous attend.

Stockholm

Le Vasa est le seul vaisseau du XVIIème siècle au monde a avoir été conservé.

Le Vasa était un vaisseau royal, construit pour la gloire du Royaume de Suède.  

C'était une véritable œuvre d'art :

500 figures sculptées et plus de 200 ornements de bois taillé. Le Lion symbolisait le Roi (le Lion du Nord) et la puissance suédoise dans sa lutte contre les catholiques et l'Empereur Allemand.

Quelques dimensions dont je me souvienne : 60 m de long. Des mâts de plus de 50 m de haut. Un gouvernail de 10 m de haut, dont 5,50 m immergés ... j'ai oublié les autres.

Il a fallu abattre 1000 chênes, un an avant de commencer la construction, qui a duré 3 ans, de 1626 à 1628.

 

Et le 10 Août 1628, un dimanche, devant une foule en liesse, il entame son voyage inaugural ... et il chavire et coule au bout de 300m, sous l'effet d'une soudaine bourrasque !

 

Décidément, ça ne vous rappelle rien ? L'Histoire a des hoquets !

Mais là, aucun responsable n'a été incriminé. C'est la faute à pas de chance.

Mais son histoire ne s'arrête pas là.

En 1956 par un moyen ingénieux, un expert en histoire navale suédoise réussit à le localiser.

Des scaphandriers creusent des tunnels sous le bâtiment pour y passer d'épais filins, et il est ramené ainsi en eaux moins profondes, puis renfloué en 1961.

 

333 ans après avoir coulé, il a refait surface, presque complet. Les coffres des marins avec leurs vêtements et objets personnels, la belle vaisselle en étain des officiers, la bague de l'amiral ... et même le chat du bord ! Une mine pour les archéologues.

 

Après, il a fallu presque 20 ans avant qu'il ne soit exposé, sauvé des eaux.

Ce musée expose le bateau réparé, avec le plus possible de pièces d'origine (elles sont en bois sombre, et en bois clair celles qui ont dû être refaites).

Stockholm

Bien qu'on ai retrouvé des traces de peinture, le bateau n'a pas été repeint, mais des copies, peintes, de certaines statues permettent de se faire une idée, et même de toucher.

De même une maquette au 1/10ème a été réalisée, peinte aussi, qui donne bien une idée de ce que c'était.

Stockholm

En plus, 7 étages de galeries permettent de voir le navire à différents niveaux, de la quille au sommet du château arrière.

Comme on ne peut pas entrer dedans, certaines parties ont été reconstituées. On s'y croirait !

Enfin, avec toutes les expositions d'objets, de techniques de construction, de navigation, de vie à bord et de technique de conservation, plus un film de 20 mn, il y a bien de quoi y passer 3 heures.

Stockholm

Je suis sortie sortie trop tard pour aller visiter le Nordiska Museet.

Ce musée nordique, situé à sur l'île de Djurgården à Stockholm, est un musée consacré à l'histoire du peuple suédois et de sa culture depuis la fin du Moyen Âge jusqu'à l'époque contemporaine. Il a été fondé au début du XIXᵉ siècle. J'ai tout de même admiré l'extérieur de ce magnifique bâtiment.

Stockholm
Toujours pour la grandeur du Royaume, voici la relève de la garde (en musique) au Palais Royal.
On les entend arriver de loin, car ils viennent de l'autre côté du pont.
Au Palais, j'étais mal placée et il y avait beaucoup de vent, mais voici quelques extraits (en fait, ça a duré une demi-heure !).
Stockholm

Au Palais, j'étais mal placée et il y avait beaucoup de vent, mais voici quelques extraits. En fait, ce cérémonial a duré une demi-heure ! Je vous en mets 1 mn 30 et 1 mn 15. La troisième, de 30 secondes, vous permettra de partir en musique.

La musique s'est mise en place, la cérémonie va commencer

Relève propremente dite des soldats en faction

C'est terminé. La musique repart d'où elle est venue, avec les gardes qui ont été relevés.

Avant de quitter Stockholm, j'avais rendez-vous avec une des plus belles vues de la ville. J'y suis allée en voiture. Pas facile de photographier en roulant. Mais voilà le gentil ménestrel et la vue sur l'Hôtel de Ville, Stadshuset, et son clocher orné de 3 couronnes d'or, symbole de la ville.                         

Stockholm
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 16:01

J'allais oublier de vous donner les solutions des mystères finlandais. Du moins ceux que j'ai élucidés !

Qui d'autre que Sigrid a trouvé la tortue ?

 

Solutions Finlande

Dans les photos-mystères, la 1, c'est une boite à lettre. Il y en a dans tout le pays, de ce modèle. D'ailleurs la photo que je vous ai mise dans l'article "en Carélie du Sud" en montrait une parmi les autres. (celle de la poste d'état est la grosse jaune avec un point bleu).

La 2, c'est une empreinte de renne, tout simplement.

La 3 signifie : forêt d'état. Elle a été trouvée par Eustache.

La 4, ce sont des peaux de poisson. Mais je ne sais pas quel poisson ! Trouvée par Eustache également.

 

Dans la 2ème série :

La 1 et la 2 sont des glissières pour acheminer des barques vers des lacs inaccessibles en voiture.

Le chemin suivi par la 2 zigzague dans la forêt à peu près plate sur environ 400 m. Puis pour descendre dans le lac, la 1, la côte est raide (à peu près comme un escalier) et descend au moins sur 50 m. Je me demande si ils la remontent, la barque ?

La 3,  ce sont des "portails" pour empêcher les rennes de quitter leur enclos (immense). Ses bois se prendraient dans le rideau, et il ne pourrait pas s'en dépêtrer. C'est sans doute plus efficace qu'une porte, que les randonneurs oublieraient peut-être de fermer ...

La 4, je n'ai pas calculé. Je ne suis pas matheuse. Mais à vu de nez, ça doit faire dans les 80 cm ...

 

Et maintenant,  surveillez bien les articles, car au jeu de la chance j'ai tiré un :

Solutions Finlande

Je ne vous dirai pas ce que c'est. C'est encore un mystère ...

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 14:54

Géographiquement, Åland est un archipel d'environ 6500 îles et îlots, entre la Suède et la Finlande.

Politiquement, c'est une province autonome et démilitarisée rattachée à la Finlande.

Les passeports des Ålandais portent la mention de pays : Åland.

Et l'archipel dispose de son propre drapeau et de timbres-postes spécifiques.

Åland

Le parlement d'Åland peut légiférer sur toutes les affaires intérieures : enseignement, santé, environnement, activités économiques, transports, police, poste, administration des communes, radio et télévision.

 

La région d'Åland est considérée comme un cas unique pour la longévité de son autonomie (démilitarisée en 1856, après la guerre de Crimée, et loi sur l'autonomie votée en 1920). L'aboutissement à ce statut d'autonomie sans conflit armé étonne, et le fait qu'Åland est à la fois autonome et démilitarisé séduit. Elle pourrait devenir un modèle pour d'autres peuples.

 

Je suis d'abord allée à Mariehamn, LA ville (qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable) ... avec quelques petits arrêts en route. C'est qu'il fallait que je prenne mon billet pour, d'un dernier saut de puce, ou plutôt de phoque, gagner la Suède un peu au nord de Stockholm.

Voyons les arrêts :

Åland

Et malgré les pancartes, je n'ai vu aucun tandem !

Ensuite, je m'en suis allée tranquillement visiter la ferme de Jan Karl, et à côté, le château de Castelholm, le seul des îles.

La ferme, d'abord.

Moulins à vent, à eau.  Bâtiments de ferme ou maisons, on peut aller partout et Charly ne s'en prive pas.

 

 

Åland

Et une exposition photo consacrée aux "arbres de la St Jean". Ceux "en vrai" (celui en bas à gauche) ont maintenant perdu leur beauté, mais ces quelques photos la leur restituent.

Åland

Le château, maintenant. Il date de 1388.

Ils ne font pas dans la dentelle, par ici, quand ils se mettent à construire un château ! Malgré les multiples transformations qu'il a subies, on peut encore voir un bout de mur des origines. Impressionnant ! Et la restauration est très pédagogique, montrant les techniques de construction du 14ème siècle.

Åland

Dans cette très courte vidéo, ce n'est pas un puits mais l'entrée du magasin à provisions.

Oh, la belle armure !

Eh bien c'est la copie fidèle d'une armure du 16ème siècle destinée à l'éducation des jeunes nobles de 10 à 12 ans. Elle pèse 14 kg.

Une armure similaire pour adulte pèse 35 kg.

On ne doit pas trop avoir envie de courir, avec ça sur le dos.

Åland

Pas très loin, ce sont les ruines de Bomarsund.

C'était une ville, doublée d'une forteresse, construite par les Russes de 1829 à 1843.

Il y avait des immeubles et d'autres bâtiments d'habitation et d'administration, un hôpital, des églises de plusieurs confessions, des thermes, des commerces ...

Elle a été prise par une flotte franco-britannique après huit jours de bombardements et de siège, pendant la guerre de Crimée en 1856.

Puis les Français l'ont rasée.

Des bâtiments d'origine ...

 

 

Åland

... Il ne reste que ça :

Åland

Mais dans un paysage superbe.

Åland

Sur le camping, juste à côté de Bomarsund, j'étais toute seule ! La saison touristique est vraiment finie.

Allons voir en Suède ...

Mon bateau, c'est le vert. Il ressemble au rouge. Je n'avais jamais voyagé dans un si gros ferry !

Åland
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche