Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 18:43

Je vous donne la solution pour l'attelage de chevaux de cet article : Pour les observateurs et les gourmands

 

C'est un "attelage à trois-un cheval de front", mais avec un 4ème "en ligne".

Ce qui donne ça : (vous remarquerez comme je suis mauvaise pour dessiner avec la souris !) :

 

Sans-titre-1-copie-1.jpg

 

Et maintenant, voici une autre photo-mystère.

 

Je l'ai prise au cours de la visite au château de Bojnice

 

DSCF5186-copie-1.JPG

 

J'attends vos propositions ...

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Autriche
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 18:16

Dimanche 1er Septembre

 

Pas de montée au château ce matin : il est dans le brouillard, et il pleut des cordes !

 

Direction Cicmany, un drôle de village perdu au fond d'une vallée qui perpétue cette tradition de décoration de maisons.

Ces ornements sur les maisons avaient, pour les habitants, le pouvoir magique de les protéger des forces maléfiques de la nature environnante.

 

 

château Bojnice

 

Le temps s'est levé durant le trajet jusqu'au château de Bojnice

 

S'il est originaire du 13ème siècle, ça ne se voit pas au 1er coup d'oeil !

Car depuis 1643, qu'il est entre les mains de la famille Palffy, il a été embelli à chaque génération.

L'un des Palffy, grand voyageur, a voulu combiner différents éléments de nombreux châteaux européens, dont ceux du Val de Loire. Vous ne lui trouvez pas un petit air du château de Chaumont ?

 

château Bojnice1

Le dernier Palffy, à sa mort en 191O, en fit don à l'état à condition qu'il en fasse un musée.

L'intérieur est donc encore meublé et décoré comme l'a souhaité la famille Palffy dont les portraits ornent le château.

Voici un petit aperçu de quelques plafonds, notamment le plus célèbre : "le salon doré", doré à la feuille d'or, et celui de la chapelle, décoré de stucs et de peintures baroques. Les colonnes de marbre rose sont celles de la tribune de la chapelle.

 

château Bojnice2

 

... encore quelques objets et décors qui m'ont séduite, particulièrement le salon oriental :

 

château Bojnice3

 

Et après beaucoup de kilomètres, me voici encore au bord d'un lac pour vous souhaiter le bonsoir ...

 

DSCF5238-copie-1.JPGDSCF5243-copie-1.JPG

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Slovaquie
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 17:28

Samedi 31 Août

 

Oui, je suis fraîche. Je suis bien au frais, car il fait 10° dans le camion au réveil !

Difficile à sortir de sous la couette.

Mais le soleil arrive, il va réchauffer la matinée.

 

Voyons, qu'avons-nous au programme de la journée ?

  - un château

  - une église

  - de la route pour arriver à

  - un autre château

 

Le 1er château est celui d'Orava

Accroché à un piton au-dessus de la rivière du même nom.

Curieusement, la partie la plus haute, la forteresse, est la plus récente et date du 16ème sècle. La tour fortifiée (à mi-hauteur) est la plus vieille et date du 13ème. Au 14 et 15ème fut ajouté un palais résidentiel dans les parties moyennes et basses

Vue la queue à la caisse et à l'entrée, je ne l'ai pas visité

 

Orova - Mala Fatra

Et j'ai continué ma route vers une autre église en bois, inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité, celle de Tvrdosin (je ne sais pas comment ça se prononce !)

Si je vous disais qu'elle ne ressemble pas aux autres ?

 

  - c'est une église catholique-romaine (mais nous en avons déjà vu une.

  - construite dans la 2ème moitié du 15ème siècle (ça c'est nouveau, les autres étaient plus récentes)

  - Lors de la Réforme, elle a abrité les 2 cultes : bel exemple de tolérance.

  - elle possède un splendide retable et de nombreuses fresques

 

Qu'est-ce qui la différencie, alors ?

 

La peinture du retable.

Parce que, justement, il n'est pas peint.

Et c'est très beau, venez voir :

 

Orova - Mala Fatra1

 

Les fresques aussi, sont très belles, et le plafond.

 

Orova - Mala Fatra2

 

Encore un bout de route jusqu'au Lac d'Orava

 

Orova - Mala Fatra3

 

Au passage, ils ont vraiment toutes les audaces pour les couleurs des maisons ! Un peu plus loin, il y en avait une vert-pomme !

 

De là, j'ai pris le chemin des écoliers pour rejoindre une belle région de randonnées. Mais ce n'est pas un jour de promenade : j'ai quelques courbatures, et peut-être Charly aussi, car il est réticent à descendre de voiture.

Nous nous arrêtons quand même à Terchova pour saluer Juraj Janosik, le Robin des Bois Slovaque, qui, au 17ème, volait aux riches pour donner aux pauvres.

Malgré son courage et sa connaissance des grottes de la montagne, il fut exécuté en place publique en 1713, à l'âge de 25 ans. Mais il bénéficie encore d'une grande admiration.

 

Orova---Mala-Fatra4.jpg

 

Encore quelques kilomètres, le passage d'un bac, et juste avant d'arriver au château de Strecno, je m'arrête au monument érigé comme signe de grattitude pour l'aide offerte lors du soulèvement National Slovaque, dans les années 1944-1945.

Les Français arrivèrent en Slovaquie après s'être évadés de camps allemands de détention.

La Compagnie Française a participé aux combats dans de nombreux endroits. En ce lieu reposent 58 Français.

 

Rajecka1

 

D'ici je peux admirer le château de Strecno, qui leur a servi pour organiser leurs raids. Mais il est trop tard pour monter le visiter ce soir. Je garde ce plaisir pour demain matin.

 

Rajecka

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Slovaquie
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 17:12

Vendredi 30 Août

 

Départ à 9 h 30 sous un beau ciel bleu.

L'itinéraire dessine un vague rectangle aux côtés A,B,C,D, dont les canyons sont les côtés B et D.

 

Pour les paysages de A, entre lac (loin) et forêt, c'est brumeux.

 

canyons lac Liptov

 

Le canyon B est bien plus facile que je ne pensais. Je n'ai dû porter Charly que sur la fin, pour les 3 échelles. Pour les chaînes, je l'ai pris en laisse et il s'est débrouillé comme un grand.

Mais 6,5 kg de plus dans le sac, d'un seul coup, ça se sent ! Je n'ai plus l'habitude.

 

canyons lac Liptov1

 

A la sortie du canyon, pendant le déjeuner, le soleil a disparu. En C, à 950 m, il faisait frisquet, avec le vent. Même avec la polaire !

 

canyons lac Liptov2

 

Un petit crochet pour visiter un vieux moulin, qui fonctionne encore.

 

canyons lac Liptov31

 

 

Et puis, arrivée en D, dans le 2ème cnyon, ou plutôt la gorge, le soleil est revenu.

Mais au lieu d'en suivre le fond, celui-là on le descend doucement depuis son bord supérieur jusqu'au fond, en 4 km.

L'échelle, c'est une variante en cul de sac. Je n'y suis pas allée.

 

canyons lac Liptov4

 

Et maintenant, repos. Je dors ici une seconde nuit, et je serai fraîche demain pour repartir.

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Slovaquie
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 16:52

Jeudi 29 Août

 

J'ai un peu l'impression de faire du sur-place.

Ce matin, avec la grisaille, j'ai longé le sud du massif des Hautes Tatras, dont les sommets culminent  entre 2000 et 2654 mètres. Mais il n'y a pas de route qui se faufilent dans le massif. C'est un bloc, qu'il faut explorer à pied, et c'est très raide. C'est là où il y a beaucoup de stations de ski.

Une petite montée en funiculaire et une petite balade à une cascade en redescendant à pied : le tout ne nous a pris que 2 heures. Mais la cascade m'a bien déçue. Quand on connaît les hautes cascades des Pyrénées, celle-ci n'est rien, à côté.

(Voilà que je deviens blasée, à présent. A moins que je ne sois chauvine ?)

 

Hautes-Tatras.jpg

 

Une soixantaine de kilomètres m'a ensuite amenée sur ce parking de randonnée, au bout du village de Kvacany, pour aller faire, demain matin, une belle balade en boucle : un canyon équipé de quelques échelles, (avec Charly dans le sac, cette fois), des moulins, une gorge, tout cela en 6 heures de marche. Ce qui fait une bonne journée de marche. J'espère qu'il fera beau ...

 

En route, je m'étais arrêtée pour admirer, de haut, le château de Liptovsky Hradok :

 

Hautes Tatras1

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Slovaquie
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 08:17

Mercredi 28 Août

 

Ce matin, le soleil brillait, et j'ai un peu flemmardé sur ce très agréable camping.

 

Et puis je suis partie vers Kezmarok, voir une autre église en bois inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité. Très différente des autres, c'est une "église-en-bois-articulaire-évangélique-de-la-confession-d'Augsbourg"

Ne confondons pas !  ;)

 

Extérieurement, elle est blanchie à la chaux. Ses fenêtres sont rondes, elle n'a pas de clocher. Pourquoi ?

Et que veut dire "articulaire ?

Non, elle n'est pas articulée ...

 

En 1681, temps de troubles religieux, les Protestants ne pouvaient pas construire d'église (ou de temple) sans autorisation. Elles devaient être situées en dehors des murs de la ville, et construites à leurs propres frais (d'où l'utilisation du bois, le matériau le plus économique). Elles ne devaient avoir ni clocher ni cloches et devaient être construites en 3 mois.

Tout cela était inscrit dans le 26ème article statutaire de l'Assemblée de Sopron (A cette date, c'était encore le Royaume de Hongrie). D'où le terme de "église articulaire".

Elle fut donc construite en 1687, mais il fallut la reconstruire en 1717 (incendie ?). Ce qui fut fait en 3 mois, grâce à des fonds protestants venant de toute l'Europe. Même les Rois de Suède et de Danemark mirent la main à la poche. Et il parait que des charpentiers de marine Suédois sont venus aider à la construction, d'où les fenêtres rondes ...

 

L'intérieur est baroque, mais c'est tellement surprenant ... c'est BEAU !!!

D'abord, c'est très grand, car il fallait faire la nique aux catholiques ! Elle peut accueillir 1500 personnes assises. Il y a 6 tribunes.

Chaque élément (retable, chaire, orgue, fonts baptismaux) a de l'espace autour de lui, et il n'y a pas cette sensation d'écrasement que l'on ressent parfois dans les églises très hautes et étroites. Là, c'est l'inverse. Tout est large.

Les peintures murales du chœur, aussi, sont très belles;

Voilà quelques reproductions de cartes postales pour tâcher de vous faire partager mon plaisir.

 

Kezmarok-et-suite1.jpg

 

De cette petite ville aux maisons colorées, je retiens aussi le château. De la fin du 15ème, il a été rénové au 16ème dans le style Renaissance.

 

Kezmarok-et-suite.jpg

 

Et il en cachait encore une pour ma collection :

 

DSCF4674.JPG

 

Et j'ai continué ma route vers le nord, traversant de jolis villages nichés dans des creux de vallées :

 

Kezmarok et suite2

 

Arrivée à Stara L'Ubovna, je suis allée voir le château avec Charly, pensant qu'il était à moitié en ruines et qu'il pourrait visiter avec moi. Mais ils n'ont pas voulu le laisser entrer, pas même dans la cour ... Tant pis ! je n'en ai vu que l'extérieur ...

 

Kezmarok et suite31

 

Un panneau m'a attirée 12 km encore plus au nord, dans un centre de pèlerinages. L'architecture en bois a encore de beaux jours devant elle, on dirait. Elle s'adapte bien aux lignes modernes.

 

Kezmarok-et-suite42.jpg

 

Et une dernière pour vous montrer que certaines maisons sont VRAIMENT très colorées !

 

DSCF4713.JPG

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Slovaquie
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 08:35

Mardi 27 Août

 

Charly était frustré à me voir partir en balade sans lui 2 jours de suite (chaussures + bâtons = promenade).

Alors ce matin, je l'ai emmené avec moi. Pas d'échelles ni d'acrobaties. Pas d'ours ni autres grosses bébêtes non plus, car ils se tiennent loin des sentiers. Un beau point de vue à 668 m, et retour par le dernier quart du canyon, que je n'avais pas fait hier, et qui ne nécessite pas d'équipement.

Nous avons bouclé la boucle en 4 bonnes heures, et maintenant, il ronfle !

 

Et retour au même camping pour la 3ème nuit, car j'ai moi aussi besoin de me reposer.

 

canyon-2.jpg

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Slovaquie
commenter cet article
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 17:46

Lundi 26 Août

 

Cette nuit, il a plu.

Ce matin, le ciel est gris et bas.

Je crains qu'il ne repleuve aujourd'hui, donc j'emporte ma parka imperméable et je laisse Charly au camion, car il n'aimerait vraiment pas passer la journée mouillé.

Et j'ai bien fait !

 

Le gérant du camping m'avait dit que je pouvais le porter dans les passages difficiles, mais j'aurais dû le mettre dans le sac à dos la moitié du temps.

Mais j'ai quand même vu deux couples avec un chien de la taille de Charly ou un peu plus petit.

 

Je n'ai pourtant pas fait une gorge difficile. J'ai simplement descendu le canyon de la rivière. C'est, parait-il, une randonnée facile, à la portée de tout le monde ... mais impressionnante ! Jj'y ai vu des gamins de 5/6 ans (aidés de leurs parents, quand même).

 

Vous voulez quelques photos ? en voilà ...

 

canyon Hornadu0

 

 

Mais c'est tout de même une belle balade. 3 heures dans le canyon, plus 2 heures pour le retour par le sommet de la rive gauche (entre 600 et 650 m d'altitude) où c'est déjà le début de l'automne.

 

canyon Hornadu1

 

canyon Hornadu2

 

Et qui pourra me dire quel est l'arbre qui produit ces fruits, et s'ils sont comestibles ?

 

canyon-Hornadu3.jpg

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Slovaquie
commenter cet article
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 16:28

Dimanche 25 Août

 

Pour remonter le cours des torrents (et contempler les cascades, quand il y a beaucoup d'eau, c'est à dire en début d'été), certains sentiers ont été équipés d'échelles, de marches en ferraille, de chaînes, de passerelles en bois ou en fer ...

Ne connaissant ni la topographie des lieux ni les équipements ni mon aptitude à les franchir, j'ai choisi, pour commencer, la gorge la plus courte (prévue 3/4 d'heure, avec la marche d'approche. Bien sûr, je n'avais pas emmené Charly, car voici ce que ça donne :

 

échelles - grotte glace

 

échelles - grotte glace1

 

Ces chemins ne peuvent se prendre qu'en montant (descendre est interdit). Et une fois arrivé sur le plateau, on trouve quantité d'autres chemins, y compris pour descendre, qui n'ont pas besoin de ces équipements. De sorte que tout le monde trouve chemin à son pied.

 

Après déjeuner, je suis partie à l'Est du Parc, à 15 km, pour visiter une grotte de glace, inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité. La Grotte Dobsinska L'Adova

 

Sur les 1,5 km de galeries glacées, nous n'en visitons que 500 m, mais c'est extraordinaire : surtout les murs et toboggans de glace.

Dommage que je n'ai rien compris aux explications du guide. Voilà quand même ce que j'ai compris d'après des panneaux en anglais : la grotte de glace a commencé à se former il y a 250 000 ans à peu près. La température y est entre - 3,8° et + 0,5° (j'avais mes 2 polaires l'une sur l'autre et mes chaussures de marche avec chaussettes et c'était juste). La grotte de glace de Dobsinska est parmi les plus importantes grottes de glaces du monde pour son volume (plus de 110 000 m3 de glace) et son épaisseur de glace : 26,50 m.

 

Voilà la traduction automatique d'un bout de texte dont je ne suis pas venue à bout.

"Les écoulements d'air plus lourds d'hiver de la surface à l'espace d'abîme de la caverne. Il cause l'année - le rafraîchissement rond jusqu'à la congélation de ses murs. La fuite d'eaux de précipitation gèle et crée le glacier souterrain et le remplissage de glace." Vous avez compris ? Je vous mets le texte. Qui dit mieux ?

 

DSCF4533.JPGEt pour les curieux, j'ai relevé ce croquis :DSCF4576.JPG

 

Et ceux qui veulent TOUT savoir sur les grottes de glace, vous pouvez cliquer là : link

 

Et enfin, voici les photos :

 

échelles - grotte glace2

 

Après être passée du Sud à l'Est, je passe de l'Est au Nord du Parc, pour être au départ de la randonnée de demain.

Avec Charly.

Cool.

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Slovaquie
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 18:30

Samedi 24 Août

 

Voilà comment il apparaît depuis la route.

Epoustouflant !

 

DSCF4417

 

Ce château de Spis est un des complexes de ruines le plus étendu en Europe Centrale.

 

La première tour fut érigée au 11ème siècle, mais elle ne dura qu'un siècle. On voit sa base, retrouvée par les archéologues, dans la Basse-cour. Car au 13ème siècle furent bâtis le château supérieur avec sa tour circulaire "actuelle", et le Palais roman. L'église gothique fut ajoutée plus tard.

En montant, on aperçoit des piliers ronds. Ils étaient reliés par des poutres, elles-mêmes couvertes de bois, et formaient ainsi une enceinte supplémentaire en 1ère ligne de défense.

C'est après l'incendie de 1780 que le château ne fut pas relevé et tomba en ruines.

 

Ch

 

A quelques kilomètres, je m'arrête à Levoca.

Ce qui frappe, d'abord, ce sont ses remparts. La ville en a gardé les 9/10èmes, écroulés puis rebâtis au fil des siècles et des guerres. Si bien que les ouvrages sont de styles assez différents (les plus anciens sont du 13ème).

 

Ch3

 

Dans la vieille ville, c'est aussi la fête. Mais il est 13 heures, et il n'y a pas grand monde. Les commerçants ont l'air de s'ennuyer.

La place est oblongue, à la mode des villes renaissance de Slovaquie, et bordée de belles maisons bourgeoises. Au milieu,  2 églises et l'Hôtel de ville du 16ème, typique avec ses 2 étages d'arcades et son beffroi plus tardif, de 1656.

 

Ch4

 

Je tenais à visiter l'église Saint Jacques, pour y voir (sans pouvoir faire de photos, ça je le savais) le magnifique retable du Maître Paul de Levoca, le plus grand sculpteur Slovaque du 16ème siècle. Ce retable est son chef d'œuvre, et associe sculpture, peinture et arts décoratifs.. Commencé en 1508, ce n'est qu'en 1517 qu'il a été achevé, en recevant sa dorure.

Sa lecture commence en bas, par la Cène placée dans la prédelle (au-dessus de l'autel).

En voici trois cartes postales rephotographiées.

 

 

Ch2

 

 

Dans la niche centrale, la Vierge avec St Jean et St Jacques, patron de l'église, sous un dais richement sculpté.

Sur les panneaux fixes, ce sont des scènes sculptées de la vie de ces 2 saints.

Je ne sais pas pourquoi les panneaux mobiles, que l'on ferme 2 semaines avant Pâques, ne sont pas sur cette photo. Dessus, en recto et verso, sont peintes 8 scènes de la passion du Christ.

Et dans les ornements sculptés du pinacle, en gothique flamboyant, apparaissent les 12 apôtres.

 

La taille de ce retable en fait, parait-il, le plus grand du monde : 18,60 mètres de haut. Il a été sculpté dans du bois de tilleul.

 

 

Mais cette église cache encore d'autres merveilles : d'autres petits retables, dont certains sont antérieurs à Maître Paul, et datent du 14ème et 15ème siècle.

 

Ch1

 

Après cette visite, il me paraît judicieux de monter au Paradis.

Je veux dire : au Paradis Slovaque !

 

C'est le nom d'un Parc National au sud de Levoca.

Il est couvert de forêts qui abritent ours, lynx, loups, cerfs et sangliers. Il se présente comme un plateau et des pics karstiques (culminant à 1250 m) creusés de canyons, de grottes et de gorges par les torrents.

J'espère y faire quelques belles balades demain.

Et mon point de départ est encore situé au bord d'un lac ...

 

DSCF4580

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Slovaquie
commenter cet article

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche