Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 09:21

Trondheim.

Une ville charnière.

J'arrive du Sud-Trondlag, et après je passe dans le Nord-Trondlag.

 

C'est la ville où il faut changer de carte routière. D'ailleurs, je vais changer celle du blog.

 

C'est là que commence le NORD ...

 

J'ai donc éprouvé le besoin de faire une petite pause, d'un après-midi entier.

Pour m'y aider :   -   un bon roman (le mec de la tombe d'à côté. C'est d'une Suédoise, et je vous le recommande !)

                               -   un grand et chaud soleil

                               -   un grand parc botanique/arborétum magnifique

 

Charly et moi en avons bien profité !

Trondheim.jpg

Et ce matin, visite en ville, où j'ai aussi bien pris mon temps, même si le bleu d'hier a viré au gris.

 

Mais comme il est interdit de faire des photos dans l'église de Nidaros, tout comme dans les musées, vous n'aurez que des extérieurs, et un petit cours d'Histoire.

Car j'ai retrouvé ici Saint Olav, ce Saint que j'avais un peu évoqué ...

En fait, c'était un Roi, un peu comme notre Saint Louis (hum ... quel numéro, déjà ?)

 

Donc, il était une fois, vers l'An 1000, un Roi Viking qui voulait unifier la Norvège et convertir la population à la nouvelle religion chrétienne. Il édifia donc une (première, en bois) église à Nidaros, ville qu'il créa comme sa Capitale.

 

30 ans plus tard, vers 1035, un de ses successeurs : OLAV Haraldson, qui poursuivait le même dessein que lui, fut tué par des chefs Vikings rebelles à 100 km de Nidaros, à Stiklestad. Ville connue des petits Norvégiens aussi bien qu'Orléans (qu'est-ce qui s'y est passé, déjà ?) par les petits Français.

Et ce qu'il n'a pu accomplir de son vivant (pacification, conversion) se réalisa après qu'il fut enterré à Nidaros, où eurent lieu quelques miracles sur sa tombe.

Son culte se répandit comme une traînée de poudre dans toute la Scandinavie, et bien des églises furent dédiées à Saint Olav, jusqu'en Angleterre où subsistaient quelques royaumes Vikings.

Les pèlerins venaient de loin pour voir la tombe du Saint dans la Cathédrale de Nidaros, ce qui permit à la ville de se développer rapidement, et de devenir Trondheim, avec la Réforme. Mais la Cathédrale a gardé son nom.

 

Depuis lors, Saint Olav continue à jouer un rôle unificateur en soutenant le moral de la nation dans les périodes difficiles. Et les Rois prirent l'habitude de se faire couronner dans la Cathédrale de Nidaros, et cette habitude perdura même après la réforme.

Aujourd'hui, le couronnement est remplacé par une plus simple consécration, mais cela se fait toujours ici. D'ailleurs toutes les couronnes royales sont conservées dans un musée, que j'ai visité. Voici la dernière, de 1818.

Mais en fait, elle est bien plus belle que ça. Elle brille de 1000 feux. Car, à cause de l'interdiction, j'ai photographié une carte postale ... !

DSC04168.JPG

 

Vous la trouvez bien conservée, n'est-ce pas, cette Cathédrale construite entre 1240 et 1300 ?

Eh bien ce n'est pas étonnant ! Car toute la partie avant : la nef, les 2 tours, la flèche et la façade étaient presque détruits depuis un incendie de 1531, où la flèche a basculé sur la nef. Il ne restait que le chœur.

Elle a été reconstruite, le plus identiquement possible, en 100 ans. De 1869 à 1969, et la dernière des 57 grandes statues de la façade a été mise en place en 1983.

Partager cet article

Repost 0
Published by scandinadream - dans En Norvège
commenter cet article

commentaires

bob82 25/07/2012 23:37


Pas mal le bob avec les diams ! ça m'irait bien pour alller cister, non ?

scandinadream 26/07/2012 11:03



un peu lourd, à mon avis, non ?


Et puis ça ne tient pas chaud aux oreilles. Il vaut mieux un bon vieux bob !



Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche