Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 12:39

Pour apprendre aux jeunes norvégiens ce que c'est que des lignes parallèles, il ne faut surtout pas leur donner l'exemple des bords d'une route ! Voyez plutôt :

Les routes norvégiennes

Ces verrues sont dues au fait que le terrain oblige a des rétrécissements à une voie, avec des garages pour se croiser.

Et ça peut être aussi bien sur une nationale, où passent des semi-remorques avec remorque derrière !

Je vous ai dit que de nombreuses routes, même menant à des villages, ne sont pas revêtues. C'est de la terre. Il faut dire que la saison propice aux travaux routier est courte : selon les endroits, cela va de 5 à 8 mois par an.Et le territoire comporte des difficultés de terrain énormes : montagnes très abrupts, nombreux lacs et fjords à enjamber ...

J'ai croisé plusieurs tunnels en cours de perçage, un pont gigantesque en construction, un autre chantier tellement énorme que je me suis perdue en le traversant (il y avait une bifurcation, indiquée en norvégien) et je me suis retrouvée au milieu d'engins dont les roues arrivent à hauteur de mes yeux (et ils sont hauts, dans mon camion).

Je n'ai pas perdu de temps à prendre des photos, et j'ai fait demi-tour sans demander mon reste !

Il faut dire que pour traverser certains chantiers, il faut suivre "le débile". C'est une voiture-guide (bil = voiture) qui fait la navette d'un bout à l'autre. Et là, il n'y en avait pas.

Les routes norvégiennes

Les conducteurs norvégiens ne sont, paraît-il, pas très courtois.

Moi j'ai remarqué qu'il y en avait de 2 sortes :

les placides, qui me suivent à 65 km/h (ma vitesse favorite. Le max autorisé est 80 km/h) pendant des km sans essayer de doubler. Pour qu'ils s'y décident, il faut presque que je m'arrête.

 

Et il y a les Autres. Les pressés. Ceux qui collent derrière en essayant de doubler, même quand il n'y a qu'une voie.

Ceux-là, il vaut mieux se garer dès que possible, et ils démarrent en trombe en vous frôlant. D'ailleurs il y en a un qui m'a frôlée de si près qu'il a retourné mon rétroviseur !

Pas de casse, heureusement.

 

Les radars ?

Ils sont signalés d'avance. Il suffit de rouler à la bonne vitesse.

Les radars mobiles ?

Il n'y en a pas. La seule fois où j'ai vu des policiers au bord de la route, c'était à quelques km de mon entrée en Norvège. Ils ont vérifié que mes feux arrière fonctionnaient et m'ont souhaité "bon voyage !"

 

Vous connaissez ce panneau ?

On n'est jamais trop prudent !

Les routes norvégiennes

Et ces boites, au bord de certaines routes ? Que contiennent-elles ?

Un drapeau norvégien pour la bonne réponse !

Les routes norvégiennes
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> récup-verre peut-être ?ou bien courrier à poster?mais ça m'a l'air bien grand pour du courrier.<br /> <br /> <br /> A+ Elisabeth.<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
C
<br /> Des lingettes pour s'essuyer !<br />
Répondre
S
<br /> <br /> Non ! <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> voyons Za ! c'est du sable ! nous en avions vu ensemble ; du reste c'est le même mot ou presque en anglais<br /> <br /> <br /> bises -C.<br />
Répondre
S
<br /> <br /> Eh non, ma chère, ce n'est pas du sable !<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Du sel<br />
Répondre
S
<br /> <br /> Manqué !<br /> <br /> <br /> Ils auraient de quoi désaler la mer, s'ils utilisaient du sel !<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche