Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 19:24

Jeudi 22 Août

 

A Svidnik, il y a aussi un musée ethnographique, mais il concerne les minorités Ruthènes et Ukrainiennes.

La population Ruthène ne concerne que 0,7 % de la population totale. Ils parlent une langue très proche de l'ukrainien, utilisent l'alphabet cyrillique, mais sont de confession gréco-catholique et de rite Uniate, à la différence des Ukrainiens qui sont orthodoxes.

Les Ruthènes refusent d'être assimilés aux Ukrainiens, car leur religion leur a donné une culture propre. Mais les Ukrainiens considèrent que leur langue est un dialecte ukrainien et estiment qu'ils doivent être rattachés à la Nation Ukrainienne ... dialogue de sourds !

 

Des habitats vus au musée, on en retrouve encore  dans les campagnes. Notamment ces petites maisons peintes en bleu ciel plus ou moins foncé. Et puis les églises en bois à trois tours ...

Ce que j'ai trouvé dans ce musée, ce sont beaucoup d'anciennes machines agricoles : cribble, batteuse, scierie de long, avec l'eau comme force motrice, scie à ruban (mais bien plus antique que celle de mon père ! et marchant aussi à l'eau).

J'ai continué ma collection de voitures de pompiers, encore plus vieilles. Des charrettes diverses, et une très curieuse crécelle géante ! Et la forge. Et l'école !

D'une manière générale, l'intérieur des maisons est plus rustique que celles vues en Hongrie.

 

Ethnographie et églises de bois
Ethnographie et églises de bois

Après Svidnik, j'ai continué vers la Pologne pour aller découvrir les anciennes églises en bois qui parsèment encore la campagne. Elles sont moins anciennes que celles de Norvège : les plus vieilles sont du 15ème siècle, mais la plupart sont du 17 et 18ème siècle, voire 19ème. Entre la Pologne et la Slovaquie, il en reste une quarantaine, dont 8 en Slovaquie sont classées par l'Unesco comme Patrimoine Mondial de l'Humanité.

Pourquoi en bois ?

Parce qu'elles sont dans de pauvres villages qui n'avaient pas les moyens de construire en brique ou en pierre. Et c'est un pays de forêts. Si les clous n'étaient pas utilisés pour la construction, c'est parce que les clous sont des instruments de torture de Jésus-Christ.

 

Pour les églises gréco-catholiques (la majorité car nous sommes en pays ruthène), si elles ont 3 tours, c'est pour représenter la Sainte Trinité. Elles se composent de 3 parties : le vestibule, la nef, le sanctuaire.

Le vestibule était traditionnellement l'endroit des vieilles femmes, des repentis et des catéchumènes. Il représente l'Eglise souffrante.

La nef, où se tiennent les fidèles, représente l'église militante. Le mur de l'Iconostase, la bible des pauvres, comporte 3 ou 4 registres (niveaux) d'icônes avec des représentations bien précises. Il n'est pas fait pour séparer les fidèles du prêtre, mais pour les y relier par la prière.

Le sanctuaire, avec trois portes dans l'Iconostase, comporte l'autel principal et le petit autel des dons. C'est là qu'officie le prêtre. Il représente l'église triomphante. La porte du milieu, très ouvragée et dorée, appelée Porte Royale, ne peut être franchie que par l'évêque.

 

Tout cela, je l'ai appris en visitant les églises de Ladomirova et Bodruzal, toutes 2 classées et gréco-catholiques. Pour la visite, nous avons eu droit à un commentaire enregistré en français très intéressant (même si je n'ai pas tout retenu).

Ethnographie et églises de bois

 

Pour l'église de Bodruzal, plus ancienne d'un siècle (elle date de 1658), je n'ai eu droit qu'à une seule photo.

Idem dans le petit village de Korejovce, où le sacristain attendait les fidèles pour la messe. Celle-ci n'est pas classée. Elle est minuscule, on dirait une maison de poupée ...

 

Ethnographie et églises de bois

J'en ai vu plusieurs autres sans pouvoir les visiter. Chacune est unique par sa forme, sa taille, son emplacement ...

Elles sont toutes encore "en service". Et il ne faut pas oublier que leur raison d'être n'est pas la culture, encore moins le tourisme, mais la louange de Dieu et l'expression de la foi vivante des habitants, principalement des Ruthènes.

Ethnographie et églises de bois

Cette région, à la frontière de la Pologne, a été le théâtre d'une grande bataille à partir du 8 Septembre 1944.

300 000 hommes se sont battus ici pendant 5 semaines : les armées tchécoslovaque et soviétique contre l'armée allemande, qui capitula. Cette bataille (du col de Dukla) fut la plus meurtrière de la 2ème guerre mondiale sur le front Est : elle fit 180 000 blessés ou tués.

Ici ou là, on trouve des chars ou des avions érigés en monuments du souvenir.

Ethnographie et églises de bois

Pour trouver un camping, ce soir, il m'a fallu revenir jusqu'au lac. Mais cette fois, sur l'autre rive, j'ai eu plus de chance et j'ai pu avoir internet.

Ethnographie et églises de bois
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche