Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 20:25

Mon rôle de babysitter m'a laissé quelques jours de liberté, que j'ai mis à profit pour aller explorer le Massif du Harz. Au nord, la première ville que j'ai rencontrée au pied du Massif, c'est Goslar, à environ 60 km de Grünenplan.

 

Goslar

Classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO depuis 1992. Non seulement son centre historique (avec plus de 1000 maisons à colombages des 16ème et 17ème siècles, des églises, fortifications, palais ...) mais aussi la montagne même du Rammelsberg avec sa mine d'argent, exploitée sans interruption pendant plus de 1000 ans, fermée en 1988 et transformée en Musée. Cette mine a assuré la prospérité de la ville, des siècles durant.

Elle méritait bien une jolie légende ! La voici :

Il était une fois l'empereur Othon 1er séjournant à Harzburg, qui avait envie de manger du gibier frais. Il envoya donc son Chevalier Ramm à la chasse. Comme le terrain était assez montagneux, le chevalier attacha son cheval à un arbre et continua son chemin à pied. Quand il revint de la chasse, son cheval était impatient et avait creusé un trou avec son sabot. Le chevalier, très étonné, constata que son cheval avait dégagé un filon brillant. Il ramassa quelques morceaux de minerai et l'apporta à l'Empereur qui, très heureux et reconnaissant de cette découverte, appela la montagne Rammelsberg. L'épouse du chevalier, Gosa, donna son nom à la ville de Goslar.

Cette légende fut écrite au 16ème siècle, et dans une des églises on trouve deux pierres tombales du 13ème siècle portant les noms de Ramm et Gosa. (Mais il s'agit vraisemblablement d'un prévôt impérial et sa femme, dont les noms ont été falsifiés ultérieurement)

 

Goslar est également une ville impériale.

Deux empereurs, à cheval, nous accueillent devant le palais : Frédéric Barberousse (1122-1190) et Guillaume 1er, Roi de Prusse puis Empereur Allemand (1797-1888)

La ville fut fondée en 922 par Henri 1er l'Oiseleur, et c'est en 968 que l'exploitation minière du Rammelsberg a commencé.

Dès 1009, Henri III a tenu sa première Diète d'Empire (Assemblée Officielle) à Goslar, ce qui a motivé la construction du Palais, et son fils (Henri IV) y est né (sa mère, Agnès de Poitou, était Duchesse d'Aquitaine).

Je préfère entrer dans les rues et ruelles qui partent de la Place du Marché et vous entraîner avec moi de façade en façade, de l'Hôtel de Ville au Kaiserworth et au quartier des mineurs ...

 

Mais d'abord, photos d'ambiance ...

Escapade dans le Harz
Escapade dans le Harz

Après ça, j'espère que vous me pardonnerez les gouttes sur l'objectif ...

Pour commencer, quelques photos du Palais.

Vous remarquerez que les fenêtres à arcades sont vitrées. Elles ne l'étaient pas au Moyen-Age, lorsque se tenaient les Diètes Impériales. Mais il y avait un astucieux système de chauffage par le sol, grâce à des conduites d'air chaud.

Dix-huit ans ont été nécessaires au peintre Wilecinus pour décorer la salle des Diètes, fin 19ème.

Escapade dans le Harz

Maintenant, un petit tour sur la Place du Marché. Face à la fontaine du 12ème, en fonte surmontée du coq doré emblème impérial de la ville, le bâtiment de l'Administration est surmonté d'un carillon animé aux personnages grandeur nature.

Escapade dans le Harz

On peut voir aussi l'Hôtel Kaiserworth, ancienne maison de commerce, rouge avec ses statues d'empereurs bien sympathiques, et son petit, mais célèbre, "chieur de ducats".

Escapade dans le Harz

et l'Hôtel de Ville, où on peut contempler, derrière une vitre qui barre la porte, la Salle de l'Hommage entièrement peinte de fresques y compris le plafond, vers 1500. Cette salle servait aux archives jusqu'au milieu du 19ème siècle où elle a été redécouverte, cachée sous de la peinture blanche.

Escapade dans le Harz

Un très petit échantillon de ces belles maisons ...

Escapade dans le Harz

... et quelques détails de décorations ...

Escapade dans le Harz

Allons faire un tour dans le quartier des mineurs, maintenant.

Les maisons sont petites, serrées les unes à la suite des autres, mais un certain charme se dégage de ces petites rues. Elles débouchent sur une belle fontaine rouge et verte : autour de cette place on trouve l'Hospice, la maison du Sacristain, la maison des veuves de la paroisse, le portail baroque qui donne sur le cloître et la porte qui donne sur l'église abbatiale Frankenberg !

Escapade dans le Harz

A noter qu'il y avait un hospice réservé aux mineurs, dont le financement était garanti par une taxe sociale prélevée aux mines de Rammelsberg. En 1409, c'était l'ancêtre de notre système d'assurance sociale !

Et une mention spéciale pour l'église des mineurs, l'église Frankenberg.

Escapade dans le Harz
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche