Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 18:11

Vendredi 16 Août

 

Après une cinquantaine de kilomètres, je m'arrête à un départ de randonnées. Il y a un plan des sentiers avec leur balisage.

C'est une région de petites montagnes douces. Nous venons de passer une petite station : randonnée l'été, et sans doute ski de fond l'hiver.

Voilà le résultat d'une petite boucle d'1 h 30 environ :

 

Des turqueries

Puis notre route croise un château, au sommet d'une colline, à Siroki. Il n'est mentionné ni sur la carte, ni dans le guide. Mais je m'y arrête quand même.

 

Des turqueries

C'est bien joli de dire "j'y vais", mais la route ne va pas jusqu'en haut. Il reste un bon kilomètre à grimper. Heureusement que le soleil est redevenu raisonnable.

Ce que j'ai trouvé intéressant, dans ce château, c'est qu'on est accueilli par un film  -sous titré en anglais- qui explique la vie dans le château AU  TEMPS  OU  IL  ETAIT  OCCUPE  PAR  LES  TURCS : leurs vêtements, nourriture, armes, le commandement, les occupations (jeux, exercices militaires et religieux ...). Car ils l'ont quand même occupé pendant 91 ans ! (à Budapest ils sont restés 150 ans, et il a fallu 2 siècles pour reconstruire la ville). Et vu comme ils ont tout rasé partout, cette occupation a marqué les esprits, l'histoire et la culture du pays.

Des turqueries

En arrivant dans la ville de Eger, voilà le premier monument (réalisé plus que grandeur nature) que je vois : une scène de bataille contre l'occupant Turc. Et le deuxième monument qui occupe la place principale est la statue de Dobo Istvan : en 1552, à la tête d'une poignée d'hommes et de femmes décidés, il parvient à repousser une armée ottomane 40 fois plus nombreuse. Cette victoire sur un ennemi  jusqu'ici réputé invincible redonna au pays un élan d'optimisme et stoppa, pendant 40 ans, l'avance turque en pays Magyar (raison pour laquelle les Turcs sont restés ici moins longtemps qu'à Budapest). La ville ne fut prise qu'en 1596 et l'occupation dura jusqu'en 1687.

Des turqueries
Des turqueries

Justement, au château, c'est la fête. C'est l'ouverture d'un Festival, qui, je suppose, va durer tout le week-end : défilé en costumes dans la ville et le château (il y a des Turcs, des Magyars, et, je ne sais pas pourquoi, un groupe de mousquetaires Français ?), attraction (les majorettes du 16ème siècle), puis une cérémonie qui ressemble à une commémoration.

C'est une courte scène de théâtre en rapport avec Dobo Istvan (le siège de la ville a inspiré de nombreux romans et poèmes), des discours, et ensuite, sur ordre du chef Magyar, tous les Turcs sont sortis du château où se déroulait la scène.

Et puis il fallait faire parler la poudre : démonstration de tir au mousquet de l'époque. C'est long à recharger, ces machins-là ! Concours entre les Magyars et les mousquetaires Français (Ah ! c'est pour ça qu'ils étaient là !). Les Français sont plus rapides.

Voilà un petit aperçu :

Des turqueries

Le film n'est pas bon, c'est juste pour l'ambiance ...

Tout ça a duré de 16 h 30 à 19 h. Heureusement que j'avais bien pourvu mon parcmètre !

Mais j'ai quand même vu d'autres choses, dans la ville :

Des turqueries

 et je pense que dans peu d'années, ces deux-là feront partie du spectacle !

 

Des turqueries
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche