Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 00:00

 

 

Le soir tombe tôt, à cette saison.

Nous arrivons à Saratli alors qu'il fait encore jour, ver 16 h 30.

 

Saratli est une des 36 villes souterraines creusées dans le tuf tendre de cette région de Cappadoce.

Cela ne veut pas dire que les gens y habitaient en permanence. Mais dans les époques troublées, il était bon de pouvoir se cacher lorsque l'envahisseur arrivait. Grenier pour les récoltes, le fourrage, les raisins (séchés),le vin, les légumes et provisions de toutes sortes, ces caves servaient aussi d'étable, et à l'occasion, d'habitations.

Mangeoires, silos, bancs, cuisines, chambres, latrines, puits, tout y était creusé dans la roche. C'est un dédale de couloirs et d'escaliers, sur 3 niveaux pour cette cité. Mais cela peut aller jusqu'à 20 niveaux pour la plus importante de ces villes Derinkuju, pouvant contenir environ 12 000 personnes, et dont l'architecture laisse sans voix les meilleurs ingénieurs de notre époque !

 

.

plan-ville-souterrain.jpg

 

.

Mais ces villes souterraines ont été creusées par étapes, sur un temps sûrement très long, que l'on ne connait pas avec précision, mais dont les premiers habitants remonteraient au Paléolithique, cette période de la préhistoire qui s'achève 12 000 ans avant le temps présent. Cela est valable pour les premiers étages, où les archéologues ont retrouvé des outils de l'âge de pierre, mais les étages inférieurs  sont plus tardifs. On trouve des traces des Hittites : 1800 à 1500 avant JC. Et par exemple, à Derinkuyu, une église est creusée au 7 ème étage (sur 20). Ce qui signifie qu'une grande partie a été creusée dans la 1ère moitié du premier millénaire.

Imaginez tout le matériau qu'il a fallu sortir pour creuser tout ça ! Quel travail de fourmis ! On constate qu'une vallée en a été comblée, à quelque distance de là. Car si la pierre avait été répandue autour du village, le sol serait devenu inutilisable pour l'agriculture.

Il faut admirer aussi le système d'aération, si bien conçu que l'air pur circule sans cesse jusqu'aux étages inférieurs.

Certaines cheminées d'aération vont jusqu'à 85 m.

Enfin des puits y étaient creusés. Celui de Saratli mesure 15 m à partir du 2ème étage.

A Saratli, une partie de la ville souterraine est encore utilisée par les villageois pour entreposer des récoltes ou du matériel, si bien qu'on ne connait pas sa superficie ni sa profondeur exactes.

Encore un mot sur les portes. Elles étaient faites d'une meule pesant environ 500 kg, qui s'encastrait dans un logement. Il fallait être 4 ou 5 pour la bouger. Et on ne pouvait l'ouvrir ou la fermer que de l'intérieur. Et elles étaient en pierre plus dure, ce qui signifie qu'elles étaient taillées à l'extérieur avant d'être roulées ici :

.

saratli2

DSCF5860

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Si le sujet vous intéresse, regardez au moins la 1ère partie de cette vidéo : link 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by scandinadream - dans En Turquie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche