Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 13:36

Pour ce 2ème jour, j'avais un rendez-vous pour la visite des "itinéraires secrets" du Palais des Doges. Visite guidée en français, rendez-vous pris par internet avant mon départ. Donc le programme de la journée sera limité au sestiere de San Marco ... que je n'ai d'ailleurs fait que traverser en suivant la foule dans la "galerie marchande de Venise", du Pont du Rialto à la Place Saint Marc. Dans tous ces magasins, on trouve du linge de maison vénitien, des soieries, des chaussures, des marionnettes, des chocolats, du papier marbré et des porte-plume, quantité de bijoux en perles de Murano et ... de quoi boire et manger, bien sûr !

2ème jour à Venise

La Piazza San Marco en 6 photos ! Un défi ou un record ? Mais on ne va pas s'arrêter là, rassurez-vous !

 

Saint Marc, l'évangéliste (prononcer "Mar"), est le protecteur chrétien de Venise.

Sa place fut dans le passé le cœur politique, religieux et économique de la Cité des Doges. Maintenant elle en est le cur historique, architectural et ... touristique !

Elle fut surnommée par Napoléon "le plus élégant salon d'Europe". Et elle est la seule à mériter ce nom de "Piazza" à Venise : toutes les autres places s'appellent des "Campo".

Les plus célèbres monuments qui la bordent sont, bien sûr, la Basilique San Marco, le Palais des Doges, et le Campanile Saint Marc. Sur les autres côtés, Procuratie Vecchio et Nuove sont reliés par "l'Aile Napoléonienne", toutes bordées d'arcades et qui abritent maintenant des musées.

 

2ème jour à Venise

La partie de la place qui rejoint le Grand Canal, entre le Palais des Doges et la Biblioteca Marciana, s'appelle la "Piazzetta San Marco". C'est là que s'élèvent, depuis le 12ème siècle, deux colonnes de marbre surmontées, l'une d'un lion ailé en bronze emblème de St Marc, l'autre d'une statue en marbre de St Théodore.

Je vous invite à lire ci-dessous  la très intéressante histoire de ces 2 colonnes et de leurs animaux énigmatiques. Et vous saurez aussi pourquoi les vénitiens ne passent pas entre les 2 colonnes !

De la place, il manque ce côté-là. Mais ce n'est pas moi qui ai fait la photo, car je ne l'ai pas vu comme ça : des échafaudages masquaient presque toute la partie haute !

2ème jour à Venise

Eh bien, justement, passons à la Basilique Saint Marc.

 

Elle fut construite en 828, pour recevoir les reliques de St Marc, rapportées d'Alexandrie par des marchands. Mais elle fut à moitié détruite dans l'incendie du Palais des Doges en 976.

Dès lors, comme il y avait de l'argent dans les caisses de l'état, la question fut " Va-t-on s'en servir pour faire une guerre ou pour reconstruire l'église ?" L'église fut choisie, pour notre plus grand bonheur. Voici la description qu'en a faite James Morris :

 

"un souvenir puissant du passé oriental, avec ses marbres, ses voiles et ses soieries. Saint Marc même est un bâtiment  barbare qui ressemble à une grande maison d'apparat mongole, ou à une forteresse du Turkestan. Et parfois, jusque dans le service religieux, si dévot, respectueux et magnifique qu'il soit, il y a un rappel des fastes barbares."

(Encore une photo empruntée à internet. Car la nuit, moi, je dors !)

2ème jour à Venise
2ème jour à Venise

Si vous voulez d'autres photos, vous pouvez aller voir sur le premier lien et cliquer sur les miniatures de gauche.

Pour ceux qui sont intéressés par son histoire, il faut aller voir sur le deuxième lien

 

Entrons, maintenant. 

Et là, c'est la surprise. L'éblouissement. C'est trop ... je n'ai pas de mot

2ème jour à Venise

Mais non, ce n'est pas de l'or qui recouvre l'intérieur des coupoles. Ce sont les milliers de petits cubes de verres colorés fabriqués par les verriers de Murano, qui composent les mosaïques.

Et puis il y a cette œuvre extraordinaire, la Pala d'Oro, le retable d'or.

La partie centrale remonte à l'an 976. Puis par 3 fois elle a été agrandie, la dernière fois en 1342.

C'est un chef d'œuvre d'orfèvrerie qui mesure 3,40 m sur 1,40 m, composé d'une multitude de pierres précieuses et d'émaux, d'une richesse digne de la démesure de cette basilique.

Et encore des mosaïques de marbre. Au sol, cette fois. Magnifiques !

 

2ème jour à Venise

Mais vous pourrez en voir bien plus ici, et même visiter la crypte.

Bonne visite !

Mais il est l'heure de mon rendez-vous au Palais des Doges.

 

Ce palais de style gothique fut la résidence officielle des Doges de la République de Venise, ainsi que le lieu de représentation de ses institutions majeures.

Le premier palais des doges fut détruit en 976 par un incendie, comme nous l'avons vu. Celui-là fut construit en 1340, et abrita les doges de Venise jusqu'en 1797. Siège de l'administration, les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire y étaient centralisés entre les mains du doge. Jusqu'au 16ème siècle, il abrita également les prisons de Venise appelées "les plombs", car elles étaient sous les toits dont la couverture était faite de plaques de plomb. La température peut y monter jusqu'à 50° l'été. C'est dans cette prison que fut détenu Casanova en 1756, le seul prisonnier qui réussit à s'en échapper !

Mais c'est toute une histoire qui vaut la peine d'être racontée. Vous la trouverez ici

Revenons au Palais des Doges. A l'extérieur. Par rapport à l'architecture habituelle des palais ou châteaux, il n'y a rien qui vous choque ?

2ème jour à Venise

Pour ceux qui ne sauraient pas l'exprimer, je vais vous le dire :

D'habitude on construit des fondations solides (voire massives), puis au-dessus des murs épais, avec plus d'ouvertures vers le haut, et plus les murs s'élèvent, plus ils sont allégés.

Ici c'est l'inverse : d'abord, invisibles, ce sont des pilotis qui s'enfoncent dans la lagune, puis des portiques sur lesquels on a posé une grande "boite". Sa charge est transmise directement aux pilotis par un système d'arcs et de voûtes très élaboré..

Comme je n'ai pas d'autre photo à vous montrer pour cette partie, je vous propose un article court en premier, ou un plus documenté en second.

De toutes façons, les 2 se complètent.

Entrons maintenant dans la cour du Palais des Doges.

Un des murs est à la basilique St Marc. Une aile est renaissance et richement décorée. Un "escalier des géants" où nous attendent Mars (dieu de la guerre) et Neptune (dieu des mers) qui symbolisent la domination de Venise sur la terre comme sur la mer. C'était l'escalier d'honneur, utilisé lors du couronnement des doges, et des cérémonies publiques.

2ème jour à Venise

Les 2 autres ailes, plus anciennes (14 et 15ème), semblent sobres et sévères : il faut les imaginer telles qu'elles étaient autrefois : totalement recouvertes de peintures multicolores, et de feuilles d'or !

Deux puits du 16ème, aux magnifiques margelles de bronze, occupent le centre de la cour.

2ème jour à Venise

Le rendez-vous pour la visite en français était là, au pied de "l'escalier d'or", ou plus précisément, "l'escalier des Censeurs". Le premier commentaire étant pour la bouche du lion, la "bocche de leon" boite à lettre où on pouvait déposer des dénonciations anonymes de toute sortes : fraudes fiscales, mœurs etc ... Ces dénonciations étaient recueillies par les inquisiteurs et souvent suivies d'arrestations, procès, condamnations ... Et il y en avait une dans chaque quartier de Venise ... bonjour l'ambiance !

2ème jour à Venise

Comme vous le voyez, la cour est bien encombrée par le montage de scènes pour des spectacles.

Si vous voulez la voir dans de meilleures conditions et avec quelques détails, c'est ici :

Avec notre guide francophone au délicieux accent, nous avons d'abord visité les splendides salles servant aux différents organes du pouvoir de Venise.

2ème jour à Venise

Si les plafonds sont somptueux, les murs n'ont rien à leur envier, car ils affichent des toiles de grands maîtres de la peinture  : Véronèse, le Tiepolo, le Tintoret. Notamment sa fameuse toile sur le thème du Paradis, dans la salle du Grand Conseil, qui fait 22 m de long sur 7 m de haut ! La salle, elle, en fait 53 de long sur 22 de large !

2ème jour à Venise

Et maintenant, c'est derrière cette porte que commencent les "itinéraires secrets" !

 

Le contraste est saisissant !

Intérieurs dépouillés, demi-étages oppressants ... on rejoint le royaume de l'efficacité et du secret !

 

Car les affaires politiques et judiciaires de Venise étaient gérées par une administration secrète et cachée. La plupart des fonctionnaires de cette administration "clandestine" ne travaillait que la nuit afin de n'éveiller aucun soupçon sur l'existence de la prison secrète ! Dans ce lieu tenu confidentiel étaient certainement gérées les affaires d'espionnage, de législation et de fiscalité ... La plupart des "grosses" affaires étaient donc du ressort de la police secrète du Palais Ducal de Venise.

2ème jour à Venise

Pour éviter que les ambassadeurs ne découvrent cette face cachée gardée secrète du palais, un plancher situé à mi-hauteur des fenêtres des bureaux officiels avait été disposé. De l'extérieur, la supercherie n'était pas visible.

Ainsi, sous le plancher ou au-dessus des bureaux officiels du Palais des Doges, se trouvaient en réalité des cachots, des bureaux, une salle de torture et des salles de conseils ... secrets !

 

Dans cette partie de la visite, les photos étaient interdites. Je les ai donc piochées, ici ou là, sur internet ... et vous pouvez en voir d'autres ici :

2ème jour à Venise

En 1589, une autre prison fut construite, car celle des "Plombs" (i Piombi), était devenue trop petite. On construisit donc une nouvelle prison de 19 cellules dans le rez-de-chaussée et les caves du bâtiment situé de l'autre côté du canal. Cette prison est celle dite "des Puits", et se caractérisait par le froid et l'humidité constante qui y régnaient.

2ème jour à Venise

Et pour que les prisonniers de risquent pas de s'échapper en allant au tribunal ou à la torture, on construisit, en 1602, ce pont couvert (le seul de Venise) qui reliait, par une série de passages secrets, le palais ducal avec la prison. C'est le Pont des Soupirs, à cause des lamentations des prisonniers qui savaient qu'ils allaient être exécutés.

Ce joli pont de pierre a une particularité : c'est un couloir à double passage, avec une cloison de pierre au milieu. Ainsi les prisonniers allant ou revenant du tribunal à leur cachot, même s'ils se croisaient, ne pouvaient pas se voir ni se parler.

Ses fenêtres sont pourvues de grillages ... en pierre : pas question d'y passer !

 

2ème jour à Venise

Ici vous pourrez voir de plus près ce pont sinistre, et comprendre par quelle curieuse erreur il devint, pour certains, le pont des amoureux !

Pour rester dans l'ambiance "Palazzo", c'est par le Grand Canal que je vais revenir Piazzale Roma, pour prendre mon bus.

Je prends donc le Vaporetto ligne 1, qui le remonte en s'arrêtant partout. C'est un peu bondé, mais je reste sur le pont pour pouvoir jouir de la vue des Palais et prendre des photos.

2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise
2ème jour à Venise

Encore quelques liens pour les curieux.

Vous pouvez choisir entre 2 itinéraires, très complets et détaillés, ou bien seulement regarder les photos en suivant le guide.

 

Pour ceux qui préparent leur voyage, voici une version Pdf, pratique à imprimer  :

Et voilà un des responsables de la détérioration de la lagune, qui met en péril la ville de Venise. Il était à l'embouchure du Grand Canal.

2ème jour à Venise
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche