Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2021 6 02 /10 /octobre /2021 18:18

En route pour de nouvelles aventures, en Espagne cette fois et avec Alain, mon vieux complice, et son chien Roby. Mon Charly est resté à la maison, car son grand âge (14 ans et demi) nécessite le calme et le repos.

 

Nous n’avions pas encore visité le nord-ouest de l’Espagne, ce sera donc le but de ce voyage. Et pour commencer, le Massif du Mont Perdu, en Aragon, Communauté autonome qui se trouve juste au sud de chez moi, en passant par le tunnel de Bielsa.

 

Voilà la Valle de Pineta

Courte mais splendide ! Arrivés le soir par un temps maussade, la balade du lendemain fut magnifique. Des cascades partout … voyez !

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Mais notre projet de rando dans le Canyon d’Ordesa est tombé à l’eau avec les orages du lendemain, et même du surlendemain ! Tant pis ! Nous tenterons notre chance au retour. Voici quand même un petit avant-goût, photographié durant une trop courte accalmie.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Donc, en route vers Jaca. Une déviation nous a fait passer par le minuscule village de Larrede, près de cette très belle église Saint Pierre. Construite vers 1050 dans le style roman aragonais, elle est caractéristique des églises du Serrablo, entre roman et mozarabe, et est classée bien d’intérêt culturel depuis 1931

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Et voilà Jaca. Ville sympathique, aux rues animées assez typiques, et aux maisons décorées de façon originale.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Nous sommes attirés par sa cathédrale dédiée à Saint-Pierre, et étroitement liée aux chemins de Saint-Jacques. Ses origines remontent au 11ème siècle, à l'initiative de roi Sancho Ramirez d’Aragon, et c’est une des cathédrales les plus caractéristiques et les plus anciennes de l'architecture romane en Espagne. Elle a cependant perdu un peu de son aspect roman avec les ajouts de la Renaissance. Malheureusement, je suis tombée en panne de batterie d'appareil photo, et les photos de mon téléphone ne sont pas de bonne qualité.

Ce qui frappe tout de suite, c’est l’atrium et le portail frontal. Le raffinement avec lequel ont été taillés les chapiteaux des colonnes et le grand chrisme de la porte principale, démontrent qu'il s’agit d’œuvres provenant d’incontestables maîtres.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Et voici quelques photos de l'intérieur, piochées sur l'internet, car les miennes sont trop moches, en raison du manque de lumière. Pourtant j'ai trouvé magnifique cette cathédrale.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

En continuant vers le sud, nous sommes passés près de deux sites visités en avril 2019 lors de notre voyage en Andalousie : le Monastère San Juan de la Peña** et les Mallos de Riglos. Vous les trouverez au début de l’article en cliquant sur ce lien :

Cette fois-ci, nous sommes passés devant les Mallos au coucher du soleil …

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Mais notre but était un peu plus loin : le Château de Loarre

Perché à 1071 m d’altitude, il domine la plaine depuis plus de dix siècles. Il est la plus ancienne forteresse romane d’Espagne. Sa construction aurait été ordonnée par le roi Sancho III-le-Grand vers 1015 pour prendre part à la ligne de défense chrétienne du nord de l’Espagne contre les citadelles arabes de Bolea et Ayerbe.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Son visage actuel diffère peu de celui d’origine. D’aspect labyrinthique, on y reconnaît un pavillon royal, une ancienne tour de défense, une cour des armes, des dépendances militaires et de service, une chapelle et un donjon.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

En1037, le roi Sancho Ramirez accola à la forteresse un monastère, ainsi que la grandiose église San Pedro (décidément, Saint Pierre était très vénéré dans la région !). Très soignée, cette église comporte 84 chapiteaux, presque tous en excellent état.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Enfin, il fit construire un remarquable mur d’enceinte.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

En partant du château en vélo, par une piste de 20 km aller-retour, nous sommes allés au-dessus des Mallos de Riglos, que l'on aperçoit du Mirador de los Buitres : point de vue des Vautours, car il y en a beaucoup qui logent dans les falaises. Mais nous n'en avons pas vu. Il faut dire qu'il faisait un vent violent et qu'ils étaient sans doute au nid ...

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

En chemin, voici un autre point de vue depuis l'ermitage et la tour de Marcuello. Avec vue sur cette curieuse falaise toute rayée du massif de Os Fils.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

A Bolea, à quelques kilomètres du château de Loarre, voici la Colegiata de Santa Maria la Mayor. Un bijou de la Renaissance !

Bolea fut la dernière enclave musulmane au nord de la ville de Huesca, définitivement conquise par le roi Pedro 1er d'Aragon en 1101. De la forteresse arabe, il ne reste qu'une partie de la grosse tour et des soubassements. Une église romane a été érigée dessus au 12ème siècle. Mais de cette église-même il ne reste que la tour-clocher et une crypte. Il a fallut attendre 1541 pour la construction de cet édifice dont le style se situe dans la transition du Gothique à la Renaissance. Le portail maniériste, lui, date de 1611.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Elle devint Collégiale en 1571. Cela se dit d'une église d'un rang élevé comprenant un chapitre de Chanoines (laïcs) dirigés par un Abbé qui, non seulement récitaient tous les jours, dans le chœur, l'Office Divin en grégorien, mais collectaient aussi dîmes et prémices à travers le large territoire qui dépendait de leur juridiction.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Dans cette église, le Retable du Maître-Autel est considéré comme un chef d'œuvre de la peinture espagnole de la Renaissance.

Réalisé entre 1490 et 1503, il appartenait donc à l'église antérieure. Il constitue un magnifique agencement de 20 panneaux peints et de statuettes de bois polychrome. Sa conception est gothique. Mais son caractère vraiment exceptionnel tient aux merveilleuses peintures (anonymes) qui conjuguent l'inspiration flamande : apparition du sentiment chez les personnages et riches détails de plantes et arbustes, et l'inspiration italienne : jeux de perspective, illumination et jeux d'ombres. Tout cela avec la richesse absolument originale des couleurs, particulièrement les verts et les rouges.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Deux autres retables appartenaient également à l'ancienne église : celui de Saint Sébastien (1503) et celui de Saint Jacques (1532).

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Les autres retables sont baroques. Toutefois j'ai préféré les deux qui n'ont pas été recouverts de feuilles d'or. Ils sont sculptés en bois de pin sylvestre local, avec des ornementations surchargées à thème végétal et mythologique. Ce sont ceux  de Sainte Barbe et Saint Vincent.

¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon
¡ Olé !  en Aragon

Notre voyage se continue maintenant vers l'ouest, et nous allons entrer en Navarre.

A bientôt.

Partager cet article
Repost1

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche