Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2019 4 24 /01 /janvier /2019 21:19

Octobre 2011

Etant une autre fois en séjour à Malmö, un ami de Sigrid m'a prêté sa voiture pour une journée, et j'en ai profité pour aller faire un petit tour sur la côte méridionale de la Suède, en Scanie.

Malheureusement, il faisait mauvais temps ce jour-là : pluie, brouillard, froid ... heureusement, mon petit bonhomme est bien couvert.

 

Nostalgie d'hiver 2 : une balade en Scanie

Une fois passé Lund, où nous n'avons vu que le porche de la Cathédrale (pour cause de mariage on ne pouvait pas entrer) ...

Nostalgie d'hiver 2 : une balade en Scanie

... nous avons voulu rejoindre la côte. Au passage, le château de Marsvinsholm, du 17ème, qui ne se visite pas mais dont l'entrée du parc est libre.

Nostalgie d'hiver 2 : une balade en Scanie

Les côtes, ici, sont réputées pour la finesse de leur sable blanc, le plus beau de Suède, parait-il ...

Et elles s'étendent sur des kilomètres. Mais le temps ne donne pas envie de mettre les pieds dans l'eau !

Nostalgie d'hiver 2 : une balade en Scanie

Nous arrivons à Kåseberga. Charmant petit port, désert en cette saison. De là, un quart d'heure de balade nous amène au site d'Ales Stenar (qui veut dire  : les pierres d'Ale -prononcez Halé-).

C'est le plus grand monument mégalithique en forme de bateau aujourd’hui conservé en Suède. Il est  composé de 59 blocs de pierre formant le contour d’un navire long de 67 mètres et large de 19.  Les pierres situées à la proue et à la poupe mesurent respectivement 3,3 m et 2,5 m.

Du charbon de bois de différentes parts du mégalithe a pu être daté, par le carbone 14. Pas moins de sept analyses de ce type montrent clairement que le vaisseau de pierre a été édifié  quelque part entre 500 et 1000 après JC. Ce qui m'a beaucoup étonnée, car je le croyais beaucoup plus ancien.

Mais voici encore plus étonnant : grâce à des instruments de mesure de géophysique comme le géo-radar et le magnétomètre, l’Office national des monuments historiques a pu cartographier les structures du mégalithe qui ne sont pas visibles en surface. On a notamment pu découvrir les traces de ce qui pourrait bien avoir été un dolmen ou une sépulture à couloir. Ceci a été confirmé par un sondage archéologique réalisé en 2012. Des traces de gros blocs de rochers qui ont été déplacés et de techniques de jointoiement permettent de suggérer qu’il y a bien eu un dolmen couvert à peu de distance du vaisseau de pierres. Et ses pierres ont été réutilisées dans le vaisseau d'Ale.

Les dolmens de ce type ont été édifiés il y a environ 5 500 ans.  C'est donc à cette époque lointaine que les pierres ont été hissées en haut de la falaise.  

 

Nostalgie d'hiver 2 : une balade en Scanie

En poursuivant notre périple, nous avons vu d'autres châteaux, dont celui de Trollesnäs. Edifié en 1559, il n'a appartenu qu'à 2 familles : les Thott, durant 300 ans; et maintenant les Trolle. Amusant, non ?

Il existe une sombre histoire de tête coupée. Et on dit que chaque nuit, le fantôme du lieu agite ses chaînes. Et ce fantôme serait peut-être ... le diable. En effet, il est figé, sans tête, sur une des façades.  Regardez bien la photo.

Nostalgie d'hiver 2 : une balade en Scanie

Avant de rentrer à Malmö, nous avons encore croisé un site mégalithique, et le château de Trolleholm, toujours dans le brouillard. Malgré cela, nous l'avons vu, le serpent-dragon qui hante les eaux entourant le château. Mais je n'ai pas eu le réflexe de le photographier. J'ai pourtant retrouvé sa photo sur internet . Regardez-le bien ;-)

Et à plus tard pour la visite de Stockholm ...

Nostalgie d'hiver 2 : une balade en Scanie
Nostalgie d'hiver 2 : une balade en Scanie
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche