Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 14:00

C'est là, dans le Valais, que s'amorce un nouveau périple en Suisse, car il y a toujours de nouveaux coins à visiter. Par exemple :

 

La Vallée d'Illiez

 

Légende : une croyance encore fortement ancrée au début du 20ème siècle attribuait l'origine des habitants du Val d'Illiez (qui ont gardé leur patois local) à des soldats romains. Ceux-ci, après avoir échappé au martyre de la légion thébéenne, massacrée par ordre de Maximien entre l'an 285 et l'an 302, se seraient réfugiés sur les hauteurs et auraient les premiers défrichés la Vallée d'Illiez. Cependant cette croyance ne s'appuie sur aucune preuve. Il est vrai pourtant que les Romains se maintinrent dans le Valais durant quatre cents ans. Les Burgondes leur succédèrent vers le milieu du Ve siècle. Le Valais fit ensuite partie de l'empire des Francs (534) dont la domination devait subsister jusqu'à la création du second royaume de Bourgogne par Rodolphe 1er en 888. Il passa ensuite sous la domination de la maison de Savoie.

Pour vous situer la Vallée d'Illiez, je dirais qu'elle se trouve à l'extrémité sud-est du Lac Léman. Son domaine skiable, Les Portes du Soleil, est à cheval sur la Suisse et la France qui communiquent par le Col de Morgins. C'est le plus grand domaine skiable international relié du monde ! Il comprend en France de grandes stations comme Morzine, Avoriaz, les Gets, Abondance, la Chapelle d'Abondance etc... Un peu moins étendu côté Suisse, il comprend Champéry, Les Crozets, Val d'Illiez, Morgins

C'est au fond de la Vallée, à Champéry, que nous avons décidé d'aller randonner. Juste au pied des Aiguilles du Midi.

Mercredi 30 août 2017

Bien qu'on ne les ai vues qu'à la fin, je vous les présente tout de suite, telles que je les ai vues depuis la petite auberge de montagne qui était sur notre chemin, et avec les précisions du panneau informatif, concernant leur formation géologique.

Retour en Valais

La surprise que nous a réservé cette balade, c'est la passerelle Belle Etoile : située à 1484 m d'altitude, elle fait 55 m de long et est suspendue 25 m au-dessus de la Sauflaz. Son nom fait référence à l'étoile du berger (la planète Vénus).

Retour en Valais

Avec quelques autres photos de cette balade, voici la superbe cascade de la Sauflaz :

Retour en Valais

Mardi 29 août 2017

 

Le Plateau de Barme

 

Autrefois, c'était un endroit idéal pour la contrebande !

Moi je trouve que ça ressemble plutôt à une haute vallée, mais ça s'appelle Plateau. Je veux bien. En tout cas, l'étroite route qui y mène serpente dans la forêt sur une bonne dizaine de kilomètres. Mais quand on y débouche, on se croit au paradis ! L'été, tout au moins. Nous avons donc décidé d'y passer la nuit.

Retour en Valais

 

Nous avions prévu une grande balade à vélo dans le Val d'Illiez pour le lendemain, mais pluie et brouillard nous ont chassés des hauteurs, avec le froid.

Vendredi 1er septembre 2017

Alors, en attendant que revienne le beau temps, nous sommes allés visiter le

 

Barrage de la Grande Dixence

 

Ce n'est pas n'importe quel barrage ! Avec ses 285 mètres, il est le plus haut barrage-poids que l'homme ait jamais construit. Il se trouve à 2400 m d'altitude, n'a que 35 m de moins que la Tour Eiffel et son poids (15 000 000 t) atteint celui de la grande pyramide de Khéops.

Son mur de béton, construit de 1951 à 1961, mesure 193 m d'épaisseur à sa base (quasiment 2 terrains de foot mis bout à bout), et 15 m seulement à son couronnement. Au total, ce ne sont pas moins de 5 960 000 m³ de béton qui ont été mis en œuvre, les 4 grandes cimenteries de Suisse ayant été mobilisées pour fabriquer le ciment nécessaire, acheminé par téléphérique depuis Sion. Le béton, préparé au pied du barrage à partir des pierres de la moraine de Prafleuri, était transporté à l'endroit voulu dans de grosses bennes suspendues aux filins métalliques tendus entre entre les 2 côtés du Val.

Retour en Valais

Depuis sa base, pour arriver à son couronnement, on peut emprunter une piste en lacets ou un sentier : à pied, il y en a pour 3/4 d'heure. Heureusement, il y a aussi un téléphérique !

 

Cette vue générale, c'est celle de l'affiche. Car du haut du couronnement, nous n'avons presque vu que des nuages.

Retour en Valais

Environ 32 km de galeries, moitié horizontales, moitié verticales, parcourent le mur de béton. Les barragistes les empruntent pour contrôler l'ouvrage. Ils vérifient ses mouvements au moyen de dizaines d'instruments, dont des pendules et des rocmètres.

 

Car le barrage bouge ! Au couronnement, sa position peut varier de 11 cm selon le niveau de l'eau et sa température.

 

Comment je sais tout ça ? Tout ça et bien d'autres choses ! Car on peut visiter les entrailles de ce monstre. En voici la preuve :

Retour en Valais

Le gros truc bleu, c'est la vanne-papillon qui commande le départ de l'eau dans la conduite forcée qui amène l'eau à l'usine électrique de la vallée.

 

Je ne peux pas tout vous réexpliquer, mais vous pouvez aller voir sur Wikipédia ou sur le site du barrage. C'est très intéressant.

 

Vendredi 1er septembre 2017

Le temps s'est un peu amélioré, surtout dans la vallée.

Nous voici donc dans les vignes de …

 

Saillon

 

Pour connaître l'histoire et les légendes de Saillon, cliquez sur ce lien où vous trouverez la page de mon précédent voyage.

 

Vous connaissez maintenant le personnage de Farinet. Cette fois-ci c'est en vélo que nous avons suivi ses traces, à travers les vignes, puis dans la gorge de la Salantse où il a perdu la vie, victime d'un gendarme qui visait juste.

Retour en Valais

Vous la voyez, la passerelle, tout en haut de la gorge ? On lui a donné le nom de Passerelle à Farinet, pour lui rendre hommage. Elle surplombe le torrent de 136 m, et mesure 92 m de longueur.

 

Retour en Valais

Bravo à Charly qui, malgré sa peur, l'a traversée tout seul, sans laisse (mais avec moult encouragements!)

 

Retour en Valais

Samedi 2 septembre 2017

 

Puis j'ai voulu faire découvrir à Alain le Bisse de Ro

 

Je n'ai guère pris de photos, car le temps était grincheux. Si vous avez cliqué sur le lien de Saillon vous en avez déjà une partie. Mais voici un complément d'information :

 

La suite du voyage, à la prochaine connexion internet.

A bientôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by scandinadream - dans en Suisse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche