Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 10:17

Lundi 13 février 2017

 

Comme nous n'aimons pas trop la foule, nous nous sommes contentés de ce monument dans ce centre de dévotion marial le plus important de Catalogne. En plus, un vent puissant et glacé nous a dissuadés de faire les balades aux diverses ermitages ...

C'est en 1025 que fut fondée une petite communauté bénédictine qui acquit bientôt une grande importance. A 12ème siècle, l'édifice roman fut transformé en gothique en devenant une florissante abbaye.

C'est au 15ème siècle que Montserrat connut son apogée, riche de nombreuses œuvres d'art.

En 1812, les Français pillèrent et détruisirent le monastère, et en 1835, avec la loi de sécularisation, il n'y avait plus qu'un seul moine !

La reconstruction entamée en 1858 ne fut achevée qu'en 1968. C'est pourquoi les bâtiments actuels n'offrent que peu d'intérêt artistique. Ce qui, d'ailleurs, nous a fort déçus.

En 1970, 300 intellectuels Catalans s'enfermèrent dans le monastère pour réclamer à la dictature le respect des Droits de l'Homme.

BASILICA DE MONTSERRAT

L'église est tout ce qui reste du 15ème siècle. Elle est obscure mais fastueusement éclairée par une collection de lampes suspendues dont chacune a une "identité" propre.

BASILICA DE MONTSERRAT

Au fond de la Basilique, au-dessus du maître-autel, se trouve la célèbre Vierge Noire, ou Moreneta (la Brunette). Sculpture romano-catalane du 12ème siècle qui, selon la légende, fut trouvée par des bergers dans une grotte de la montagne. On aurait alors décidé de la transférer à Manresa, mais la Vierge résista, montrant sa ferme volonté de rester à Montserrat.

Sainte patronne de la Catalogne depuis 1881 et symbole du catalanisme, la Moreneta est vénérée par de nombreux pèlerins dont beaucoup allument des cierges en son honneur.

Pour accéder à la niche où elle trône, on emprunte un très bel escalier latéral.

BASILICA DE MONTSERRAT

BARCELONE

Comme lors de ma visite en 2013, nous sommes allés nous garer à l'aire de camping-car de Montjuic. Nous allions partir pour la visite du Parc Güell, quand la pluie s'est d'un seul coup mise à tomber. Et drue ! Et glacée. Nous nous sommes alors rabattus sur le "Poble Espagnol", tout à côté.

C'est une suggestive reproduction de bâtiments caractéristiques des différentes régions espagnoles. Elle fut construite pour l'exposition Universelle de 1929 et eut tant de succès qu'on renonça à la démolir. Marchés majorquins, façades baroques de Valence, maisons galiciennes ou places castillanes se côtoient dans ce parcours qui reconstitue l'histoire architecturale de l'Espagne. Le remarquable Barrio Andaluz, où la blancheur des façades n'est altérée que par les couleurs des géraniums et des œillets, nous transporterait au cœur de l'Andalousie ... s'il ne pleuvait pas autant !

BASILICA DE MONTSERRAT

Si, comme moi, vous n'aimez pas la pluie, je vous invite à cliquer sur ce lien (la ligne blanche) pour retrouver les photos ensoleillées de mon précédent voyage. Vous y verrez d'autres choses que nous ne nous sommes pas attardés, aujourd'hui, à photographier.

Mardi 14 février 2017

Vous allez dire que j'aime bien la "Fête des Amoureux" (et c'est vrai)

En 2013, je suis venue à Barcelone le 23 avril, jour de la Sant Jordi, Fête des Amoureux (et des livres) pour les Espagnols.

En 2017, je viens à Barcelone le 14 février, jour de la Saint Valentin ...

Ce matin, après la pluie d'hier et d'une grande partie de la nuit, ciel bleu !

Nous voilà partis, en métro, pour la Sagrada Familia. Vous connaissez, n'est-ce pas ? Sinon, voici le lien de ma précédente visite.. Les "petites" tours sont terminées. La grande Tour du Christ, au milieu, devrait être terminée pour 2029. A l'intérieur, les vitraux sont finis.

Et en plus, quelques photos du jour, car cette fois nous sommes montés dans une des tours ...

 

BASILICA DE MONTSERRAT

Cet après midi, nous quittons une Barcelone ensoleillée pour voir la Colonia Güell, à 15 km.

Eusebi Güell était un industriel, mécène des lettres et des arts catalans, dans son Domaine de Coloma de Cervello. C'est là qu'il a déplacé l'usine de textile qu'il possédait à Barcelone afin de s'éloigner des conflits sociaux qui avaient lieu dans la ville.

La nouvelle industrie, équipée avec la technologie la plus moderne pour l'époque, s'implante dans le cadre d'une colonie industrielle, avec les maisons des ouvriers à côté de l'usine et constituant un noyau urbain dont la vie économique et sociale était dirigée par l'entreprise.

Eusebi Güell fournit des améliorations sociales aux travailleurs, avec un modèle de société inspiré du christianisme social de l'époque. Il procure des équipements culturels et religieux à la Colonie, et incorpore le courant moderniste aux nouvelles constructions en commandant des projets à plusieurs architectes de 1er ordre, et plus particulièrement à Antoni Gaudi, qui fut chargé de la construction de l'église.

Le projet ambitieux de Gaudi prévoyait 2 nefs superposées, surmontées de plusieurs tours et une coupole. Mais seule la nef inférieure fut réalisée, et fut populairement appelée : crypte.

L'ensemble est peut-être le chef-d'œuvre de Gaudi, et c'est là qu'il pu expérimenter des solutions architecturales qu'il utilisera ensuite pour la Sagrada Familia.

A ne pas manquer si vous allez à Barcelone !

BASILICA DE MONTSERRAT
BASILICA DE MONTSERRAT

Mercredi 15 février 2017

MONASTERE ROYAL DE SANTES CREUS

C'est en 1160 qu'une communauté de moines cisterciens reçoit en don les terres de Santes Creus, sur les rives de la rivière Gaia. Lors des siècles suivants, des liens étroits se sont noués avec les lignées nobles de grande renommée, et même avec la couronne, notamment Pierre le Grand, Jacques le Juste et la Reine Blanche d'Anjou (ils ont leurs tombeaux dans l'église).

Au 15ème siècle, la vie matérielle et spirituelle du monastère commence à stagner. Les guerres napoléoniennes (1808-1814) et le Triennat Libéral (1820-1823) finissent d'appauvrir le monastère, habité alors par seulement une quarantaine de moines. Avec les sécularisations du 19ème siècle, les moines abandonnent définitivement les lieux en 1835.

Ce n'est qu'en 1921 que la restauration de l'ensemble est décidée.

Le monastère possédait 3 enceintes fortifiées. De la première, il ne reste rien qu'une belle maison décorée de sgraffites sous laquelle il faut passer, car elle ferme la Plaça Mayor.

Devant nous s'ouvre alors l'immense porte de l'Assomption, œuvre baroque du 18ème, qui a été construite à la place de la 2ème enceinte. En la franchissant, nous entrons sur la Plaça Sant Bernat où se trouvaient des dépendances du monastère, notamment le Palais Abbatial, devenu la Mairie, qui possède un petit mais joli cloître

BASILICA DE MONTSERRAT

Au fond de la place, la 3ème enceinte est la seule qui reste avec ses créneaux : ce sont la façade de l'église et le côté Est du Grand Cloître.

BASILICA DE MONTSERRAT

Nous entrons alors dans le Grand Cloître, et là, c'est l'éblouissement !

Il possède un "lavabo" duquel coulaient, tout autour, une quinzaine de jets, pour la toilette matinale des moines.

BASILICA DE MONTSERRAT

Combinant harmonieusement les idéaux cisterciens et la volupté de la nature, la construction de ce joyau débuta en 1313.

BASILICA DE MONTSERRAT

Dans le montage suivant, vous pouvez admirer l'ancien cloître, avec ses 8 cyprès et sa fontaine centrale ; l'immense dortoir des moines, daté de 1225, de 46 m sur 11 m. Les moines dormaient en communauté, vêtus, sur un lit de paille. Les cellules individuelles n'apparaîtront que bien plus tard, et en même temps, les premiers lits en paillasse. Et la salle capitulaire, qui donne dans le grand cloître. Les appartements royaux, ou plutôt, l'escalier qui y mène, construits pour le roi Pierre le Grand sur son ordre.

 

BASILICA DE MONTSERRAT

Il me reste à vous montre l'intérieur du scriptorium (en bas à droite) et l'intérieur de l'église. La première chose que l'on remarque, c'est sa grande austérité, dont le seul écart décoratif est la grande baie gothique de la façade. Elle fut ornée, plus tard, de vitraux colorés.

Les retables baroques (4 petits et un grand, ont été rapportés aux 17 et 18èmes siècles, quitte à masquer en partie la splendide rosace des origines.

Le Mausolée du Roi Pierre Le Grand date de 1291 Il a une grande valeur artistique et architecturale, et même historique, car il s'agit d'un sépulcre royal non profané : une grande urne en porphyre rouge, couverte d'une dalle de jaspe blanc et d'un corps lourd en pierre sculpté de personnages et d'arcs gothiques trilobés. Le tout à l'intérieur d'un dais de pierre de style gothique.

BASILICA DE MONTSERRAT

Voilà pour l'essentiel, mais rien ne remplace une visite dans ce lieu béni.

Non loin de là, une jolie petite ville fortifiée :

MONTBLANC

Des rues sinueuses, des escaliers, des arcades, mais surtout des murailles crénelées dont les 2/3 sont encore en parfait état : 1500 m, avec 32 tours carrées et 2 portes( sur les 4 d'origine).

 

BASILICA DE MONTSERRAT

SIURANA

Voilà un village surprenant !

Il est juché à 737 m d'altitude sur une falaise de roche calcaire. Cul de sac et mirador extraordinaire, qui a en plus une légende : son château était un bastion musulman. Lors de sa reddition, en 1154, après un siège, la reine arabe préféra se jeter du haut de la falaise de 100 m plutôt que de tomber aux mains des chrétiens, laissant marquées sur les pierres les dernières empreintes de son cheval. (photo en bas à droite, l'endroit est maintenant protégé d'une balustrade !  :)

BASILICA DE MONTSERRAT

Et pour finir, quelques photos printanières ...

BASILICA DE MONTSERRAT

Partager cet article

Repost 0
Published by scandinadream - dans En Espagne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche