Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 09:04

Samedi 6 août 2016

La Route Bleue

Aujourd'hui nous croisons la Route Bleue, qui rejoint en Norvège Mo i Rana. Nous la croisons à Lycksele.

Connue familièrement sous le nom de "Lappstockholm", cette bourgade est la porte d'accès (en venant du sud) à la Laponie suédoise et à la culture same. Pour nous, elle en est la porte de sortie.

Qu'a-t-elle de particulier, cette ville ?

Elle a, à Gammplatsen, un immense musée de plein air, situé sur une presqu'île agréablement boisée. On y trouve aussi différents musées, plus ou moins grands :

Par exemple, un petit musée de la chasse :

En Laponie suédoise (2)

Il y a aussi le musée du textile, une ancienne station-service :

En Laponie suédoise (2)

Et différentes maisons : bureau de poste, épicerie, boulangerie, cordonnerie, avec tous les outils et comme c'était autrefois.

Il y a aussi un jeu de quilles, ancêtre du bowling, et qui sert toujours :

En Laponie suédoise (2)

Mais ce qui nous a le plus intéressés (et qui est le plus développé), c'est le musée de la sylviculture.

Dans la partie qui correspond à l'époque de la coupe manuelle, il illustre les rudes efforts physiques qu'implique le bûcheronnage et le débitage en rondins, le transport avec des chevaux ou le flottage des grumes. Tout cela en plein hiver, dans la neige.

Les bûcherons étaient des fermiers modestes. Ils partaient l'hiver, durant plusieurs mois, et vivaient dans de rustiques cabanes de rondins tandis que leurs femme et enfants assuraient l'entretien de la ferme.

En Laponie suédoise (2)

Dans la partie qui retrace la mécanisation, sont exposées les premières tronçonneuses (1948) et tous les gros engins (je n'y connais rien mais j'ai été impressionnée) jusqu'aux énormes abatteuses/élagueuses de nos jours (la plus récente est de 2015). Un film documentaire qui les montre en travail m'a permis de comprendre comment ça marche. J'en ai un peu cherché sur You Tube pour vous montrer. Ils ne sont pas si bien faits, mais ça donne quand même une idée si vous cliquez sur la ligne blanche :

En Laponie suédoise (2)

Le film expliquait aussi la régénération de la forêt : dessouchage et préparation de la terre, semis ou repiquage de plants, éclaircissements au fur et à mesure de la croissance ... et nous regardons maintenant les immenses coupes de bois ou les nouveaux peuplements que nous croisons au fil de notre route, avec un autre œil.

Et en prime, voici encore quelques beaux exemplaires de l'artisanat sami :

En Laponie suédoise (2)

Dimanche 7 août 2016

La Route de l'Indal

La vallée de l'Indal est célèbre pour ses magnifiques paysages vallonnés. Nous l'avons croisée à un endroit qui s'appelle Dödafallet, les "Chutes Mortes", près de Hammarstrand.

En voici l'histoire (vraie) :

Le lac Ragunda s'épanchait en un fleuve situé en-dessous par de magnifiques chutes. L'eau cascadait de rochers en rochers gigantesques. Or un marchand de bois de Sundvall avait fait creuser un canal pour faire contourner les chutes à son bois de flottage. Les travaux n'étaient pas terminés quand le printemps de 1796 s'avéra très pluvieux. Et dans la nuit du 6 au 7 juin 1796, le lac déborda, mais au lieu de suivre son trop plein habituel, il s'engouffra dans le lit du canal, détruisant tout sur son passage.

Mille millions de m3 d'eau y passèrent ainsi, vidant le lac. En 4 heures, le lac Ragunda étaient à sec. Et l'eau n'a jamais retrouvé ses chutes, car le lac a disparu !

Un cheminement de planches permet maintenant de se promener dans ces cascades mortes et d'imaginer qu'il y a 2 siècles et demi ces roches étaient couvertes d'eaux bouillonnantes. On peut maintenant y admirer de belles marmites de géants.

En Laponie suédoise (2)

Et nous repartons vers le sud, avec du soleil !

Partager cet article

Repost 0
Published by scandinadream - dans En Suède
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche