Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 13:08

Samedi 23 juillet 2016

Austvågøya

Débarqués du ferry hier vers 18 h, nous avons trouvé un bel endroit pour la nuit, dans une anse entourée d'un cirque montagneux.

Aux îles Lofoten

Ici, les plages sont en sable blanc très fin. Et le vent en pousse un peu partout dans les terres.

Au moment du départ, une manœuvre malencontreuse du chauffeur nous a ensablés. Impossible d'en sortir ! ni des branchages ni des pierres placés sous les roues n'ont pu nous sortir de là. Et chaque essai nous enfonçait encore plus.

Aux îles Lofoten

Heureusement, l'Assistance de l'assurance nous a envoyé une dépanneuse, qui nous a sortis en 5 minutes (nous y avions travaillé 1 h 30 !) avec un treuil et un câble. D'après le chauffeur, c'est courant ...

Du coup, la journée n'a commencé qu'à 14 h 30 !

Aux îles Lofoten

Mais vers 17 h, voici le phénomène que nous avons vu, avant que l'île ne se couvre brusquement d'un épais brouillard ...

Aux îles Lofoten

Dimanche 24 juillet 2016

Vestvågøya

Comme il y avait encore du brouillard et des nuages bas ce matin (et le froid qui va avec), nous faisons en voiture le circuit prévu en vélo. Pas grand intérêt par ce temps.

Donc, direction Nusfjord, pour une balade à pied que j'ai appréciée il y a 4 ans. Là, au moins, l'intérêt n'est pas dans le paysage mais dans le parcours.

Flakstadøya

Quand nous arrivons à Nusfjord, vers 11 heures, le brouillard se lève un peu. Et finalement, nous aurons du soleil.

Mais quatre années dans les pattes, ça se sent ! Il ne me semble pas que j'avais mis 6 heures (avec les pauses, et je pause plus souvent).

Aux îles Lofoten

Et c'est sur cette petite route de l'île de Moskenesøya que nous allons passer la nuit.

Aux îles Lofoten

Lundi 25 juillet 2016

Moskenesøya

Ce matin, rebelote : brouillard.

Tant pis. A tout hasard, nous mettons cap au sud. Et il s'avère vite que c'était la bonne décision : l'horizon y semble s'éclaircir, et nous arrivons à Å, dernière localité de l'île et fin de la route, c'est le grand soleil.

Aux îles Lofoten

Il reste quelques îles Lofoten, encore plus au sud, mais on ne les atteint qu'en bateau (l'une d'elles en avion), et elles sont assez loin. Il y en a une qui est un refuge d'oiseaux.

Aux îles Lofoten

Il ne nous reste plus qu'à faire demi-tour, empruntant, quand c'est possible, une route différente de celle de l'aller.

Austvågøya

encore, à son extrême sud : la balade du jour sera courte et en vélo : par une petite route, atteindre une île à 9 km, reliée à la terre par deux ponts : Henningswaer. Dommage que tant de voitures aient eu la même idée que nous ...

Aux îles Lofoten
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : scandinadream.over-blog.com
  • : passer du rêve à la réalité. J'ai commencé par 5 mois de voyage en solitaire, en Trafic aménagé, au hasard des routes d'Europe du Nord (pour mon premier voyage) puis d'Europe Centrale, et maintenant sur des itinéraires peu fréquentés d'Espagne.
  • Contact

Recherche